Nouvelles de Chine, 4363 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Une torture répétée paralyse M. Zhang Jinku, les autorités pénitentiaires nient les mauvais traitements et menacent la famille

    Depuis qu’il a été envoyé dans la prison de Hulan dans la province de Heilongjiang pour une peine de cinq ans en 2013, M. Zhang Jinku a été soumis à une torture répétée qui l'a laissé paralysé. Son état continue de se détériorer. Les autorités pénitentiaires ont nié toute maltraitance et menacé sa famille pour qu’ils n’ébruitent pas sa situation. Le bureau 610 local a couvert la prison, refusant d'investiguer la plainte de la famille....
  • Des citoyens de Beijing etTianjin signent en soutien aux poursuites contre Jiang Zemin

    Pékin et Tianjin sa ville adjacente de niveau provincial, jouent un rôle important en Chine. L'une est la capitale de la nation, et l'autre a favorisé la répression du Falun Gong par le régime communiste à ses débuts ... Depuis mai 2015, plus de 200.000 plaintes au pénal ont été déposées contre Jiang pour avoir dirigé la répression violente du Falun Gong. Des citoyens de toutes classes sociales à Beijing et Tianjin y participent également ...
  • Le procès de Mme Zhan Shufen à Qiqihar ouvertement manipulé par les autorités

    Après avoir reporté deux fois le procès, le tribunal départemental de Longjiang a jugé Mme Zhan, le matin du 29 décembre 2014, pour la distribution d'informations sur la persécution du Falun Gong. Durant le procès, un homme d'âge moyen non identifié était assis au premier rang. Tout au long du procès, il a fait signe à plusieurs reprises avec ses mains au juge-président de faire taire Mme Zhan quand elle commençait à parler. Il a même fait taire les avocats de Mme Zhan quand ils l'ont défendue ...
  • Un homme emprisonné meurt quelques jours avant le Nouvel An chinois

    M. Li a pu bouger ses membres et répondre à sa famille après une dizaine de jours de traitement. Juste au moment où la famille se réjouissait de son rétablissement, les médecins ont pratiqué une intervention chirurgicale pour lui ouvrir le crâne et la trachée sans expliquer pourquoi ni demander leur consentement.M. Li est mort deux jours après l'opération. Au lieu de faire appel à la morgue toute proche, les gardiens de prison ont déplacé par la force le corps de M. Li dans une morgue éloignée ...
  • Un directeur de la sécurité intérieure souhaite remercier le fondateur du Falun Gong au travers de ses actions

    Bien que la politique officielle du régime communiste chinois de persécuter le Falun Gong soit encore en place, de nombreux fonctionnaires de police, hauts fonctionnaires et ceux qui détiennent l’autorité hésitent à participer à la persécution. Cela est devenu plus qu’une tendance après que des centaines de milliers de citoyens aient déposé plainte contre le principal responsable de la persécution, Jiang Zemin, l’ancien chef du régime communiste chinois ...
  • Voir derrière le visage du Parti communiste chinois

    Selon une expression chinoise : " Une personne a besoin d'un visage, comme un arbre a besoin de son écorce." Pour nous, ce proverbe signifie qu'une personne doit vivre avec respect et dignité, mais je n'avais pas vraiment réfléchi à son autre signification ...
  • Plus de 700 criminels ont fait face à la rétribution karmique en 2015 pour avoir participé à la persécution du Falun Gong

    De nombreux responsables gouvernementaux, en particulier ceux de l'application de la loi et du système judiciaire, sont amenés par le " Bureau 610 " et le Comité des affaires politiques et juridiques (PLAC) à différents niveaux, à exécuter la persécution ordonnée par l'ancien chef du Parti Jiang Zemin. Alors que des centaines de fonctionnaires ont été déchus de leur pouvoir au cours des troubles politiques sous diverses accusations, 709 cas ont été documentés par Minghui.org comme ayant subi des conséquences négatives en 2015.
  • Les souffrances d'une mère et de sa fille

    ans sa plainte au pénal contre l'ancien chef du Parti communiste Jiang Zemin, Mme Li Yan, une enseignante du secondaire et pratiquante de Falun Dafa, décrit la torture et l'humiliation endurées lors de six arrestations et de trois peines de camp de travaux forcés. Mais le pire a été d'être séparée de sa fille pendant une bonne partie de l'enfance de celle-ci ...
  • Assignation à domicile : Appel à informations concernant M. Zhang Shujun, employé à l'Institut de la défense nationale de Pékin

    Un employé de l'Institut de design et de recherche de la Défense nationale de Pékin est sous assignation à domicile. Il est détenu en isolement, privé même de tout contact avec sa famille. Ses déplacements sont restreints. M. Zhang Shujun (张书俊), un pratiquant de Falun Gong, est détenu à son domicile dans l'aile familiale de l'institut. Quatre policiers le surveillent à tour de rôle 24 heure sur 24 et empêchent quiconque de prendre contact avec lui ...
  • Les pratiquants du Hebei refusent d’obtempérer aux exigences de la police d'écrire des déclarations abjurant leur foi

    Depuis octobre 2015, le département de police du canton de Dachang, province du Hebei a harcelé les pratiquants de Falun Gong, exigeant qu’ils écrivent des déclarations abjurant leur foi accompagnés d’une promesse de cesser la pratique. Les policiers ont essuyé des refus catégoriques ...
  • Un pratiquant illégalement condamné à quatre ans de prison—Sa demande d’appel repoussée et rejetée

    Le pratiquant de Falun Gong, M. Wang Shuxiang de Pékin a été illégalement condamné le 16 décembre 2015, à une peine de quatre ans de prison par le tribunal du district de Fangshan. Le 24, M. Wang a tenté de faire appel de la condamnation, mais le Centre de détention du district de Fangshan a intentionnellement repoussé la soumission de l’appel. Le 30 décembre, le tribunal a averti sa famille que l’appel de M. Wang avait été rejeté parce que déposé trop tard ...
  • Chaoyang, province du Liaoning: 53 pratiquants de Falun Gong détenus

    Le Nouvel An chinois 2016 va être célébré le lundi 8 février. Malheureusement, plus de 50 familles de la ville de Chaoyang, province du Liaoning et ses cantons et villes environnantes ne pourront y participer. Selon les statistiques disponibles, 53 résidents locaux sont toujours détenus parce qu'ils refusent de renoncer à leur croyance en Falun Gong. Pour la plupart, leurs arrestations ont été officiellement approuvées, et ils sont susceptibles de faire face à un procès pour avoir refusé de renoncer à leur foi.
  • Descente de police aux domiciles de 22 pratiquants de la province du Hebei ; quatre se retrouvent en détention

    Une récente descente de police dans le canton de Yutian, province du Hebei, s'est soldée par l'arrestation de dix-neuf pratiquants de Falun Gong, un système de croyance de cultivation (xiulian) de soi qui est persécuté par le régime communiste chinois. Selon un policier impliqué, le département de police du canton de Yutian a coordonné l'attaque des pratiquants de Falun Gong de la localité ...
  • Une pratiquante s’effondre au tribunal, les forces de police l'enlèvent de sa chambre d'hôpital pour la ramener en détention

    Mme Cui Rongfen est une pratiquante de Falun Gong de la ville de Hengshui, province de Hebei. Depuis plus de 10 ans, elle a subi le harcèlement, de nombreuses arrestations, et des peines répétées en détention. Mme Cui était en procès à la cour du canton de Jing le 22 décembre 2015, quand elle s’est effondrée dans la salle d'audience ...
  • Un procès pour l'exemple sans la présence des avocats, la famille et les amis arrêtés

    Un couple de Tianjin a été arrêté le 2 mars 2015, parce qu’ils pratiquent Falun Gong. Le 8 avril, les autorités ont approuvé l’arrestation et tenu un procès pour l’exemple le 30 novembre. Ils ont été jugés sans la présence des avocats et le juge a ignoré la requête du couple de repousser le procès jusqu’à ce que leurs avocats soient disponibles. La famille et les amis du couple ont été arrêtés à l’extérieur du bâtiment du tribunal, alors qu’ils venaient observer le procès ...