Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation

  • Un chef provincial du bureau 610 témoin de l'auto-immolation planifiée et mise en scène sur la place Tiananmen après un couvre-feu

    Beaucoup de Chinois ont des opinions négatives à propos du Falun Gong dues aux publications des médias officiels chinois. Ils ne réalisent pas que la propagande calomnieuse systématique visant le Falun Gong a été fabriquée pour inciter les gens à haïr cette discipline du corps et de l’esprit. Parlons un peu de l'incident d’auto-immolation sur la place Tiananmen au début de 2001 ...
  • Le coup monté de l’auto-immolation : Mettre le feu et "filmer"

    Parmi la propagande diffusée par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine pour inciter à la haine publique du Falun Gong, le canular mis en scène de l’auto-immolation Place Tiananmen, le 23 janvier 2001, est celui qui a vraiment montré l’immoralité et l'inhumanité du régime chinois. Beaucoup de Chinois ont été induits en erreur par cela et sont devenus hostiles à l'égard du groupe de méditants pacifiques ...
  • Plus d'une décennie plus tard, l'épisode du "faux feu" d'auto-immolation à Tiananmen continue de causer du tort

    Les fêtes du Nouvel an sont chères au peuple chinois, elles se perpétuent depuis des milliers d’années chargées de significations d’espoir pour l’avenir. Mais lorsque cette tradition est manipulée pour infiltrer le mensonge et la haine, l’effet peut être dévastateur. C’est ce qui s’est passé le 23 janvier 2001, dernier jour du calendrier lunaire chinois ...
  • L'avis professionnel d'un expert incendie sur le canular meurtrier de l'auto-immolation place Tiananmen

    Pour inciter à la haine envers le Falun Gong et en quelque sorte "justifier" ainsi sa politique de persécution dans l'esprit du public, le gouvernement chinois a organisé, le 21 janvier 2001, l’immolation d’un groupe de personnes sur la place Tiananmen ...
  • Les récits de deux témoins oculaires de l’incident d’auto-immolation”

    L’ "incident d’auto-immolation" sur la Place Tiananmen par le régime de Jiang a été soigneusement planifié, et des mensonges élaborés mis en circulation dans le monde. Bien que plein de failles et d’incohérences, il a trompé un nombre sans précédent de gens. Cependant, une fois exposés, de tels mensonges se retourneront contre les menteurs. Ayant gouverné des décennies la Chine par des mensonges, le PCC a perdu la confiance et l’adhésion de la population chinoise. Il fera finalement face à la désintégration ....
  • Un canular d’auto-immolation orchestré par le gouvernement

    J'étais un employé du gouvernement en 2001, lorsque la télévision centrale de Chine (CCTV) a diffusé pour la première fois la mise en scène de l'auto-immolation. Mon superviseur m'a appelé alors que j'étais en vacances et m'a dit de revenir tout de suite parce qu'ils étaient sur le point de faire une annonce urgente du gouvernement ...
  • 54 faits prouvant que les auto-immolations de la place Tiananmen ont été mises en scène (3ème partie)

    Li Yuqiang est rédactrice en chef de l’émission d’information Focal Point sur CCTV. Depuis le début de la persécution en 1999, elle a été responsable de produire des émissions visant à diffamer le Falun Gong, notamment au travers d’interviews. Début 2002, alors que Li Yuqiang interrogeait des personnes du camp de travail de Tuanhe au sujet des auto-immolations, Zhao Ming, un pratiquant de Falun Gong incarcéré, a soulevé la question de la bouteille de Sprite. La journaliste a répondu ...
  • 54 faits prouvant que les auto-immolations de la place Tiananmen ont été mises en scène (2ème partie)

    Le traitement normal d’une victime de brûlures implique que les médecins et les infirmières portent des vêtements de protection et des masques et que le patient soit exposé à l’air dans un environnement stérile pour éviter l’infection. Pourtant, quand on regarde les images de CCTV, on voit que la patiente se trouve dans un espace ouvert. Nous voyons aussi qu’elle est enveloppée dans d’épaisses couches de bandes de gaze et que l’infirmière ne porte pas de masque. Le journaliste ne porte pas non plus de masque, ni de gants, ni de vêtements stériles.
  • 54 faits prouvant que les auto-immolations de la place Tiananmen ont été mis en scène (Première partie)

    Le ralenti d’une séquence d'un programme diffusé par la Chinese Central TV (CCTV) montre que l’une des femmes, Liu Chunling – qui selon la version des événements de Xinhua (le porte-parole officiel du Parti communiste chinois) serait soi-disant morte de ses brûlures – a en réalité reçu un coup puissant sur le front avec ce qui ressemble à une barre de métal, donné par un homme vêtu d’un manteau militaire. Immédiatement, on la voit s’écrouler à terre, elle a très probablement succombé à ce coup. On voit clairement que l’homme ne cherche en aucun cas à sauver Liu Chunling. Qui est-il? Pourquoi a-t-il assassiné Liu Chunling?
  • Jouer avec le feu : l’agenda caché du magnat chinois de relancer la vieille propagande d'il y a dix ans à New York

    Fang Bing, reporter pour Voice of America, intitulait son article paru le 7 janvier 2014 "une mère et une fille défigurées dans l'immolation montent sur scène pour Chen Guangbiao."... Le site Minghui rapportait en Janvier 2005, que Chen Guo et sa mère Hao Huijun avaient été placées sous arrestation à domicile à la Maison de santé de Beijiao dans la ville de Kaifeng, province du Henan. Comment Chen Guangbiao a-t-il pu si facilement et négligemment amener les deux femmes à New York pour une chirurgie esthétique ? Quel agenda caché Chen avait-il pour son voyage aux Etats-Unis. Pourquoi le PCC laisse-t-il Chen Guo et Hao Huijun vivantes au risque de laisser courir des preuves d’un énorme scandale ...
  • Certains médias occidentaux se trompent concernant les “auto-immolations” sur la Place Tiananmen

    PARIS – En rapportant l’incident du véhicule en feu sur la Place Tianamen et en rappelant les immolations qui s’y sont produites ces dernières années, certains médias occidentaux postés à Pékin ont déclaré à tort que les pratiquants de Falun Gong s’étaient immolés par le feu sur la place Tiananmen en janvier 2001. Au cours des dix dernières années, des sources et des analyses crédibles ont démontré que l’incident allégué d’auto-immolation du 23 janvier 2001, avait été mis en scène par le régime chinois, concevant ce terrifiant stratagème de propagande pour tourner l’opinion publique contre le Falun Gong ...
  • L’architecte de la “Grande Muraille de l'Internet chinois” ridiculisé dans la sphère Twitter

    Fang Binxing, président de l'Université des Postes et Télécommunications de Pékin est tristement célèbre pour être l'architecte en chef du contrôle de l'Internet chinois et surnommé “Père de la Grande Muraille de l'Internet chinois". Le 9 février 2013 Fang a envoyé un message de vœux pour le Nouvel An aux internautes sur Weibo (équivalent de Twitter). Il a reçu en réponse 250.000 messages "Vas te faire voir" et a clot les commentaires peu après. Le régime du PCC a commencé à construire un pare-feu pour censurer les sites web en 1998. Le pare-feu a connu un développement rapide après que le régime de Jiang Zemin a commencé à persécuter le Falun Gong en juillet 1999 ...
  • Le public anglais a eu un aperçu de première main du contrôle de la presse en Chine

    La sécurité de la Place Tienanmen par le Parti communiste chinois (PCC) a dépassé de loin tout ce que le monde pouvait imaginer, en particulier au cours des premières années de la persécution des pratiquants de Falun Gong. À cette époque, on pouvait y voir trois groupes de gens. Un tiers étaient des visiteurs, un autre tiers des pratiquants et le dernier tiers des policiers pour la plupart en civil ...Un exemple s’est produit lors des " deux conférences" (Le Congrès National et la Conférence consultative politique), lorsque la police a arrêté des journalistes étrangers ...
  • Douze ans après le canular de l’auto immolation de la Place Tienanmen, de plus en plus de personnes comprennent la vérité

    Voici onze ans, le 23 janvier 2001, cinq personnes se sont immolées par le feu, Place Tienanmen à Pékin. Quelques heures après l’événement, la vidéo de la scène macabre était diffusée en boucle par les média contrôlés par l’état à travers toute la Chine et dans le monde entier , les reportages affirmant que les immolés étaient des pratiquants de Falun Gong ...
  • Un policier à la retraite, témoin du canular de l'auto-immolation et d’autres tentatives du régime communiste pour discréditer le Falun Gong

    Un après midi, avec un compagnon de pratique nous avons vu deux messieurs discuter, nous nous sommes donc diriger vers eux nous préparons à leur parler de la persécution du Falun Gog. Toutefois, juste à ce moment nous avons capté un morceau de leur conversation. L’un d’eux disait : “Le Parti communiste chinois (PCC) a monté une machination contre le Falun Gong.