Opinions et commentaires

  • L’absence de respect pour la vie humaine ouvre la voie au prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant

    Bien que le fait que le régime chinois soit impliqué dans le prélèvement forcé d'organes soit connu depuis un certain temps déjà, de nombreux Chinois ne croient pas que le Parti se soit rendu responsable de prélèvement d' organes sur des pratiquants de Falun Gong, des dissidents politiques et des activistes religieux pour les vendre sur le marché international. Voici plusieurs récits de professionnels médicaux donnant une idée plus claire de comment la dégradation progressive de la conscience envers la vie humaine a ouvert la voie à ce crime massif contre l'humanité perpétré aujourd’hui même en Chine. ...
  • Un député canadien voit des preuves accrues de récolte d’organes

    "J’ai d’abord eu connaissance de ces questions, lorsque des histoires ont fait surface juste avant que David Matas et David Kilgour ne publient leur rapport ‘Bloody Harvest’ concernant la récolte d’organes. Et, je pense que ce qu’ils ont découvert étaient des corrélations, sans l'ombre d'un doute, que ces choses se produisent, et à présent, nous voyons de plus en plus de preuves que des chirurgiens et diverses personnes sont impliqués dans ces pratiques."...
  • Les pratiquants de Falun Gong systématiquement assassinés pour leurs organes : réfuter l’explication des ‘’condamnés à mort’’ du régime chinois- Appendices

    Ce graphique est tiré de la page d’accueil du Centre oriental de greffes d’organes de Tianjin. [68] Filigrane en chinois : ‘Nos réalisations.’ Les chiffres indiquent le nombre de greffes de foie. Le centre déclare avoir effectué en 2004, le nombre le plus élevé d’opérations de greffes de foie de tous les hôpitaux dans le monde...
  • Les pratiquants de Falun Gong systématiquement assassinés pour leurs organes : réfuter l’explication des ‘’condamnés à mort’’ du régime chinois (3ème partie)

    Selon l’article, ‘’Le nombre d’exécutions de condamnés à mort a décru de façon significative’’ posté sur Chinanews.com, le 6 septembre 2007 : ‘’Pendant plus d’une décennie, le tribunal du peuple s’est continuellement montré strict et prudent dans l’utilisation de la peine de mort, entraînant une réduction constante d’exécutions de condamnés à mort.’’ [17] Bien qu’on ne puisse guère accorder de crédibilité à la propagande du gouvernement communiste, c’est un fait qu’il n’y a pas eu d’augmentation soudaine, massive d’exécutions de condamnés à mort durant le pic du marché d’organes, en Chine, entre 2003 et 2006...
  • Les pratiquants de Falun Gong systématiquement assassinés pour leurs organes : réfuter l’explication des ‘’condamnés à mort’’ du régime chinois (2ème partie)

    Il n’est probablement pas possible d’obtenir un compte fiable des greffes d’organes effectuées avec des organes provenant de détenus condamnés à mort entre 2000 et 2008. Cependant, des données historiques peuvent servir de référence. Pour cet entretien, nous avons divisé la période allant de 2000 à 2008 en trois phases : avant 2003, entre 2003 et 2006, et après 2006. Nous soupçonnons qu’entre 2003 et 2006, un grand nombre de pratiquants de Falun Gong ont été exploités en tant que source d’organes...
  • Le département de logistique générale de l’Armée de libération du peuple responsable du prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant (Photos)

    Lorsque l’ancien dirigeant chinois, Jiang Zemin a lancé la persécution de Falun Gong en 1999, il contrôlait les forces armées chinoises. Bien que l’armée n’ait pas utilisé d’armes, elle a joué un rôle clé dans la persécution illégale : Le département de logistique général a servi d’institution dirigeante pour prélever les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant, pour le profit...
  • Prélever les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant—"Un mal sans précédent sur cette planète "qui continue

    Le professeur Arthur Caplan, directeur du Centre de bioéthique à l’Université de Pennsylvanie, est un expert reconnu dans son domaine et a été considéré comme l’un des dix scientifiques les plus influents au monde. Le 13 mars, le professeur Caplan a donné une conférence à l’Ecole de médecine de Pennsylvanie intitulée " L’éthique de l’utilisation des cadavres de prisonniers comme source d’organes."Lors de cette conférence, il a mis en lumière les crimes horribles de prélever des organes en "assassinant pour le besoin" en Chine...
  • Pourquoi le scandale entre Wang Lijun et Bo Xilai inquiète les autres hauts fonctionnaires du PCC

    Il y a ces quelques dernières années, une chose que nombre de fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC), ayant participé dans la persécution du Falun Gong, ont craint par dessus-tout. C'est de pouvoir, lors d'un voyage à l'étranger, se voir remettre une citation à comparaître pour répondre des accusations de génocide, crimes contre l'humanité, ou torture. Ces inquiétudes se sont accrues depuis que Wang Lijun, jusque là dans les faveurs du PCC pour son rôle dans la persécution du Falun Gong, est récemment tombé en disgrâce et a tenté de s'enfuir ...
  • The Weekly Standard : La sordide moisson d’organes de la Chine

    Pour répondre à la demande, une nouvelle source d’approvisionnement était nécessaire. Fang Siyi est une réfugiée de 40 ans à Bangkok. Incarcérée de 2002 à 2005, Fang a été examinée à répétition, puis, en 2003, sélectionnée pour un examen spécial dans le centre de détention de Jilin dans le Nord-est de la Chine. Fang n’avait jamais vu de médecin jusque là : " En arrivant ici, ils ont enfilé les uniformes du camp de travail. Mais ce qui m’a frappée est qu’ils semblaient être des médecins militaires ;" Douze prisonniers avaient été choisis. Fang estime que huit étaient du Falun Gong...
  • L’Agenda caché d’une Conférence médicale pour dissimuler les atrocités de prélèvement d’organes (suite et fin)

    La communauté des greffes adhère pour l’essentiel au ‘’Critère de Milan’’, qui constitue la base pour sélectionner un patient. Un cancer du foie avancé ne tombe pas sous ce critère, parce que les cellules cancéreuses ont déjà proliféré et se diffusent rapidement dans le système des voies biliaires et se diffuseront aussi dans la zone de la greffe. Sen Zhongyang n’en a pas tenu compte et affirmé : ‘’La compréhension que les patients atteints d’un cancer avancé du foie ne sont pas éligibles pour une greffe est une mauvaise compréhension de la réglementation étrangère.’’ Poursuivant : ‘’Si vous avez de l’argent, vous pouvez acheter une BMW,’’... Le message était clair. Il voulait effectuer plus de greffes et était approvisionné en foies. Il assassinait des personnes pour son gain personnel.
  • L'hôpital général de la région militaire de Shenyang mentionné par un témoin du système de la sécurité publique du Liaoning

    Le 12 décembre 2009, l'Organisation mondiale d'investigation sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG) publiait une conversation édifiante de 30 minutes avec un témoin de prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Le témoin avait travaillé pour le système de la sécurité publique de la province du Liaoning et Le 9 avril 2002, il était de service en tant que garde de la police armée, et a assisté à l'entier processus de prélèvement d'organes sur une pratiquante de Falun Gong encore en vie par deux chirurgiens militaires, dans une salle d'opération de l'hôpital général de la région militaire de Shenyang.
  • Contexte concernant le témoignage du policier ayant assisté à un prélèvement d’organes

    Le 12 décembre 2009, l’Organisation Mondiale d’Investigation sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a publié le témoignage d’un témoin oculaire de prélèvement d’organe sur une pratiquante de Falun Gong en vie. A cette époque, le témoin travaillait au sein du système de sécurité publique de la province du Liaoning dans le nord-est de la Chine. Le 9 avril 2002, il était de service en tant que garde armé dans la salle d’opération de l’hôpital général de la région militaire de Shenyang, et il a été témoin de l’entier processus de prélèvement d’organe par deux chirurgiens militaires...
  • Un expert médical explique pourquoi le PCC prélève des organes sans anesthésie

    Dans les témoignages récemment révélés de collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore en vie, il était mentionné que le chirurgien n’a pas utilisé d’anesthésie. Certaines personnes ne comprennent pas, non seulement parce qu’ils ne connaissent pas la cruauté et l’inhumanité du PCC, mais parce qu'ils manquent aussi de connaissances médicales. Tous les médecins participant à de tels prélèvements savent clairement qu’utiliser une anesthésie affectera la qualité des organes. Lors de la Révolution Culturelle, certains organes de victimes politiques ont été prélevés à vif, et le processus a été révélé dans des publications.
  • L'histoire de greffes d'organes du Parti communiste chinois

    La transplantation d’organes allogreffes a son origine dans l’ancienne Union Soviétique. En 1936, le Dr. U Voronoy a greffé un rein humain provenant d’un corps mort, à un jeune patient qui souffrait d’une défaillance rénale suite à un empoisonnement au mercure. Le patient est décédé 48 heures plus tard. Le Parti communiste chinois (PCC) a adopté cette technique de greffe de l’Union Soviétique et utilisé son armée pour effectuer des greffes. Le personnel médical militaire était encouragé à prendre des organes sur des donneurs vivants, de meilleure qualité. Au début de cette époque, le PCC a recruté des médecins hautement qualifiés pour qu’ils rejoignent l’armée et les a même nommé médecins personnels des membres du Comité central du Parti ...
  • Les “fourgons de la mort”et le prélèvement d’organes à vif du PCC

    Selon un reportage du Daily Mail, le PCC a pour la première fois lancé ses 'fourgons de la mort' haute technologie pour les exécutions il y a trois ans. Pourtant avant les Jeux olympiques l’été dernier, il a essayé de tenir l'information concernant l’existence de ces véhicules secrète, afin d’éviter un tollé international. Les 'fourgons de la mort' ont été déployés à travers la Chine. Ces véhicules ont l'apparence d'un fourgon de police banal, mais sont intérieurement équipés comme une salle d’opération d’hôpital...


  • Page | 1 | 2 | 3 | 4 |