Couverture des médias

  • Forbes : La Chine tue des prisonniers pour prélever des organes à des fins de transplantation : un rapport de BMC accuse la Chine de " falsification " de données

    L'article affirme que la déclaration de la Chine d’utiliser un système de don volontaire pour son industrie de transplantation d'organes d'un milliard de dollars, avait été réfutée par un rapport publié dans BMC Medical Ethics, révélant que le gouvernement chinois a falsifié et manipulé des ensembles de données officielles sur les greffes d'organes ...
  • National Review: "La Chine accusée de prélever des organes sur des ouïghours, et sur le groupe religieux du Falun Gong"

    Le rapport final du tribunal sur cette affaire détaille les violations commises par le gouvernement chinois et affirme que le gouvernement a autorisé les médecins à " ouvrir [les corps des victimes] alors qu’elles étaient en vie pour retirer leurs reins, foies, cœurs, poumons, cornée et peau" et les transformer en marchandises à vendre." ...
  • "La France doit s'engager contre le prélèvement forcé d’organes" titre une tribune dans le journal Libération

    les principes aujourd’hui applicables en France en matière de dons d’organes font également partie intégrante de la loi bioéthique. A ce titre, en tant que parlementaires soutenant ce projet de loi, nous tenons à souligner une lacune qui, nous l’espérons, sera corrigée lors des débats parlementaires. Il s’agit de la lutte contre le développement, effrayant et trop méconnu, d’une industrie internationale des prélèvements forcés d’organes à fins très lucratives de transplantation." ...
  • Un article de Forbes dénonce les pratiques de prélèvement illégal d'organes du régime communiste chinois

    Dans cet article, l'auteur déclare que les allégations selon lesquelles le régime communiste chinois tue des prisonniers d'opinion, et en particulier des adeptes du Falun Gong, pour fournir son industrie de prélèvement d'organes, sont étayées par des preuves substantielles ...
  • Le commerce d'organes en Chine pourrait représenter un marché de 8 à 10 millions de dollars

    Le gouvernement chinois tente depuis un près de vingt ans d'anéantir l'existence du groupe par le biais de détentions, selon des témoins ayant été détenus dans les camps de travail. D’après les recherches de Gutmann, beaucoup sont victimes du trafic d'organes. Notre entretien révèle même une éventuelle préparation au génocide ...
  • La communauté internationale des transplantations dénonce les abus en Chine

    Cette question touche principalement aux prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée en Chine depuis 1999. Les chercheurs, dont M. Gutmann, font état d’une accumulation de preuves qui indiquent que des dizaines de milliers d’organes ont été prélevés sur des pratiquants de Falun Gong qui étaient emprisonnés ou détenus en raison de leurs croyances ...
  • " La complicité médicale internationale sur les prélèvements d'organes bafoue nos valeurs citoyennes "

    PARIS, France - A l’Assemblée nationale, ce 27 novembre a eu lieu une conférence-débat sur le thème du trafic et du tourisme de transplantations d'organes. Animée par la député des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer et Docteur Harold king, contact français pour DAFOH, la conférence a donné la parole à des professeurs et des chirurgiens français, autour du problème éthique du trafic d’organes à l’étranger et, notamment, en Chine.
  • Révélation d’un réseau officiel de trafic d’organes en Chine

    Dans un article du 15 avril paru dans le magazine économique d’actualités Caijing, Xu Qianchuan un journaliste d’investigation, établit des liens entre les individus impliqués dans la vente illégale de reins et les tribunaux et hôpitaux militaires du régime. L’article apporte des éléments inédits sur une histoire ayant filtré il y a plus d’un an. En février 2012 Caijing avait fait état d’un commerce illégal d’organes en Chine. Depuis lors, le régime avait maintes fois affirmé avoir arrêté des gangs liés au commerce de reins obtenus illégalement ...
  • Le Huffington Post publie un article sur la pratique du Parti communiste chinois de prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant

    L’édition canadienne du Huffington Post a publié un article intitulé “Les sinistres prélèvements d’organes de la Chine" écrit par l’éditorialiste Peter Worthington le 3 août 2012. L’auteur cite le " Rapport sur les Allégations de Prélèvements d’Organes sur des Pratiquants de Falun Gong en Chine "de David Kilgour et David Matas, lequel confirme que des pratiquants de Falun Gong en Chine ont été soumis à la pratique brutale de prélèvements d’organes à vif...
  • La divulgation des crimes de prélèvements d’organes de Bo Yilai et Gu Kailai a entraîné la mort de Neil Heywood

    L’implication de Heywood dans les affaires de Bo et Gu remonte à l’époque où ils étaient à Dalian dans la province du Liaoning au nord-est de la Chine. Bo était maire de Dalian lorsque la persécution de la discipline spirituelle de Falun Gong a commencé en juillet 1999 et il a avancé dans sa carrière en devenant dès le début un fervent partisan de cette campagne de persécution...
  • Un nouveau livre révèle davantage les atrocités de saisie d’organes à vif

    Alors qu’aux alentours du 20 juillet, les pratiquants du monde entier organisent des activités marquant le début de leurs 13 années d’efforts pour mettre fin à la persécution par le Parti communiste chinois (PCC), un nouveau livre, State Organs (Organes d’Etat), qui expose davantage les atrocités de collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, a été publié et diffusé. State Organs est écrit par des auteurs de 7 pays et 4 continents, issus de différents contextes professionnels. C’est un livre d’essais abordant sous différents angles les abus des greffes et les façons non éthiques de se procurer des organes en Chine...
  • WOIPFG : Li Changchun, Zhou Yongkang et le prélèvement d’organes

    Li Changchun, le Chef de la propagande du régime chinois a mentionné le responsable de la sécurité, Zhou Yongkang , comme étant la personne responsable du prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong. C’est ce dont témoigne une conversation enregistrée du 17 avril entre un enquêteur sur les allégations de prélèvement d’organes et Li Changchun...
  • The Weekly Standard : La sordide moisson d’organes de la Chine

    "Je suis à Bangkok parce que les pratiquants de Falun Gong, le mouvement de renouveau bouddhiste interdit par Pékin, tend à aller vers le sud en s’enfuyant de Chine. Ceux qui sont sans passeports réussissent à traverser la Birmanie à motos et sur des arrières routes. Certains ont été interrogés par des employés des Nations Unies, mais peu ont été interviewés par la presse, bien qu’en sortant des camps de travail chinois, ils veulent et même désespérément, raconter leurs histoires...
  • Wang Lijun soupçonné d'être impliqué dans le prélèvement d'organes du Falun Gong

    L'Organisation mondiale d'investigation sur la persecution du Falun Gong (WOIPFG) connecte, dans un rapport du 15 février, Wang Lijun au prélèvement d'organes de prisonniers et le lie également à la persécution du Falun Gong. Et elle suggère que ces deux sortes d'activités de Wang ont vraisemblablement convergé...
  • Canada : une victime de la torture expose les crimes de Bo Xilai durant son mandat de maire de Dalian

    La défection de Wang Lijun, ancien chef du bureau de la sécurité publique de Chongqing, dans le consulat américain le 6 février a attiré l'attention sur la brutale persécution du Falun Gong menée par son patron Bo Xilai. La pratiquante de Falun Gong Jin Rong, qui a personnellement vécu la persécution à Dalian en Chine lors du mandat de Bo Xilai en tant que maire de Dalian a été interviewée...