CIPFG

  • Rapport de la WOIPFG : Liste des hôpitaux et des centres de greffes en Chine confirmés collecter des organes sur des pratiquants de Falun Gong pour des opérations de greffes

    L’Organisation Mondiale d'Investigation de la Persécution de Falun Gong (WOIPFG) suit et examine les rapports d'opérations de greffe en Chine, où on pense que les donneurs sont des pratiquants de Falun Gong tués pour leurs organes. Les enregistrements des hôpitaux rendent compte des identités de tels donneurs de façon anonyme, des numéros remplaçant les noms. Il semble que le plus grand nombre de telles greffes illicites aient eu lieu aux alentours de 2003. L’information au sujet de tels assassinats est plus difficile à établir aujourd’hui, puisque le manteau du secret s'est resserré. Néanmoins, les atrocités de collecte d’organes se poursuivent à ce jour.
  • Taiwan : Un forum international discute la possibilité de porter la Flamme du Relais des droits de l’homme en Chine avant les Jeux Olympiques (photos)

    La Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong a tenu le Forum international : Les droits de l’homme en Chine avant les Jeux Olympiques de 2008 le 21 et le 22 février 2008 à Taipei. Afin d’atteindre l’objectif " le même monde, les mêmes droits de l’homme" des personnalités politiques, des juristes, des universitaires, des activistes des droits de l’homme se sont mis d’accord au forum pour lancer un plan qui a pour objectif d’envoyer la flamme du Relais des droits de l’homme en Chine en réponse à la demande du peuple chinois : " Les droits de l’homme, oui – les Olympiques, non ! " et ont appelé à l’arrêt immédiat des abus des droits de l’homme par le Parti communiste chinois.
  • Israël : Des leaders religieux et des représentants de différentes ethnies signent conjointement une Déclaration pour faire cesser les crimes contre l’humanité perpétrés par le PCC (Photos)

    Plus d’une vingtaine de leaders religieux et de représentants de diverses confessions et groupes ethniques ont assisté au Relais de la Flamme des Droits de l’Homme en Israël pour signer conjointement une déclaration appelant à mettre un terme aux crimes contre l’humanité commis en Chine et dans le monde. Plusieurs chefs religieux ont cité des versets de leurs livres sacrés. Les versets cités portaient sur la création de l’homme à l’image de Dieu et de l’obligation de l’homme à protéger l’opprimé.
  • Une enquête de la CIPFG révèle que le Parti communiste Chinois continue à prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

    Bien que les autorités du PCC aient nié et caché leurs crimes à répétition, sous la pression internationale, le PCC a annoncé une réglementation limitant son commerce d’organes vivants. Cependant, de plus en plus de témoignages montrent que les camps de travaux forcés et les prisons en Chine se sont alliés avec les hôpitaux—en particulier les hôpitaux militaires du PCC—afin de collecter et de vendre des organes de pratiquants de Falun Gong, avec la protection et la coopération de l’armée, de la police, des fonctionnaires du PCC et autres organisations gouvernementales. Les atrocités de collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en vie se poursuivent dans toute la Chine.
  • Clive Ansley de "Lawyers' Rights Watch Canada" condamne le Parti communiste Chinois pour sa persécution de Falun Gong.

    ‘’Lorsque je dis que les droits de l’homme sont pires que ce qu’ils étaient auparavant, je parle de choses que je pense être un peu plus importantes que de savoir si vous etes autorisés ou non à vous rendre au Hard Rock Café la nuit. Lorsque nous parlons du fait qu’il y a indubitablement des dizaines de milliers d’etres humains parqués vivants. Maintenus en vie pour être tués, sur demande, servant à fournir en organes des clients internationaux sur le marché des organes. Lorsque nous considérons ceci, comment dans le monde pouvons-nous encore parler des droits de l’homme ? Comment pouvons-nous même inclure un gouvernement comme celui-ci dans le concert des nations ? David Matas et David Kilgour dans leur rapport ont dit : ‘’ Même les Nazis en Allemagne n’ont pas trouvé ça.’’
  • La CIPFG soumet une lettre à la Chancelière allemande la pressant de demander la fin immédiate de la persécution du Falun Gong

    "Nous connaissons tous le courage avec lequel les allemands de l'est ont lutté pour leur liberté et combien la chute du mur de Berlin était précieuse. La Chine, aujourd'hui le pays le plus peuplé du monde, est encore derrière le rideau de fer du Parti communiste et continue à endurer des épreuves indescriptibles. Nous qui vivons dans le monde occidental, ne pouvons pas rester indifférents au crime de prélèvement d'organes sur des êtres vivants innocents pour le profit, ce qui continue à avoir lieu aujourd'hui."
  • Un membre de la Chambre des Lords : Boycotter les Jeux Olympiques pour mettre fin à la persécution du Falun Gong

    "C'était en Grèce que les tous premiers Jeux Olympiques anciens et modernes ont eu lieu comme un symbole de paix et de coopération entre nations. En relayant la flamme à travers les cinq continents, nous espérons attirer l'attention du monde sur la situation des pratiquants de Falun Gong, et montrer au gouvernement chinois que les Jeux Olympiques ne peuvent pas coexister avec la torture et le meurtre d'un grand nombre de citoyens chinois innocents.
  • Athènes : Un forum interroge : Comment peut-on laisser les crimes contre l’humanité continuer dans une nation qui s’apprête à accueillir les jeux olympiques ? (Photos)

    Le 7 août 2007, des experts sur les questions des droits de l’homme en Chine sont venus du monde entier à l’Hôtel King George II à Athènes, pour assister à un forum international intitulé : » Les Jeux Olympiques contre les Crimes contre l’humanité en Chine. » Le forum était organisé par la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG, la Société internationale pour les Droits de l’Homme (ISHR), et l’association pour la Recherche sur l’Asie (Association for Asia Research)
  • La CIPFG soumet une lettre de pétition au Comité olympique japonais et réclame la fin de la persécution par le parti communiste chinois (photo)

    Le matin du 9 juillet 2007, le vice-directeur et d'autres membres de la délégation asiatique de la Coalition d'investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) ont soumis une lettre de pétition au Comité olympique japonais et ont exhorté le régime communiste chinois à arrêter la persécution du Falun Gong avant le 8 août de cette année.
  • Le discours du Vice président de la Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong lors de la récente conférence de presse tenue à Londres

    L’annonce aujourd’hui du début du Relais de la Flamme des droits de l’homme à Athènes le mois prochain est un moment très significatif dans la lutte pour libérer les pratiquants de Falun Gong des chaines de la persécution. Aucun autre événement mondial ne symbolise autant la paix et l’harmonie parmi les peuples que les Jeux Olympiques. Outre le fait que la Grèce ait accueilli les premiers Jeux Olympiques, anciens et modernes, elle a aussi accueilli ceux de 2004 où toutes les nations du monde étaient unies dans un esprit d’impartialité. Si la Chine est autorisée à accueillir les prochains Jeux Olympiques sans qu'elle ait mis fin à la corruption morale de ses abus des droits de l’homme, particulièrement la persécution des pratiquants de Falun Gong, ce sera une triste mise en accusation du standard moral du monde dans son ensemble.
  • Déclaration de la Présidente de la coalition d’Investigation sur la Persécution du Falun Gong lors d’une conférence de presse

    Nous sommes ici aujourd’hui pour annoncer le début du Relais Global de la Flamme des Droits de l’homme dont le but est de protester contre les abus des droits de l’homme en Chine, en particulier les abus contre les pratiquants de Falun Gong. La Torche partira d’Athènes le 9 août et traversera plus de dix pays d’ Europe avant de se diriger vers d’autres pays du monde afin de montrer aux autorités chinoises l'ampleur du soutien pour la fin de la persécution du Falun Gong et la force de la conviction - parmi les personnes à l’esprit juste - que les Jeux Olympiques ne peuvent cohabiter avec un climat d’intimidation et d’abus physiques et mentaux sur les pratiquant de Falun Gong par le gouvernement chinois.
  • Nouvelle Zélande : Une conférence de presse dénonce les atrocités commises par le PCC (Photos)

    Le matin du 25 juin 2007, la branche de Nouvelle Zélande de la "Coalition d'Investigation sur la persécution du Falun Gong" (CIPFG) a tenu une conférence de presse intitulée "Notre ville soeur tient les Olympiques du génocide." La conférence a eu lieu à l'Hôtel Stamford Plaza à l'initiative de trois célèbres avocats de droits de l'homme de Nouvelle Zélande, qui sont aussi membres de la CIPFG.
  • CIPFG : Compte à rebours -- persécution ou Jeux Olympiques ?

    Le 30 mai, la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) a tenu une conférence de presse sur la colline parlementaire canadienne. Dans une déclaration à la conférence de presse, la CIPFG a déclaré que les Jeux Olympiques et les crimes contre l'humanité ne peuvent pas coexister en Chine. Un journaliste de Clearwisdom a récemment interviewé M. Kevin Yang, porte-parole pour la CIPFG d'Amérique du Nord à propos de cette déclaration.
  • CIPFG : Une lettre ouverte aux dirigeants de la Chine propose un calendrier pour mettre fin à la persécution (Photo)

    La Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG) a écrit au Président Hu Jintao et au premier ministre de la Chine, Wen Jiabao, pour exiger la fin de la persécution du Falun Gong et la fin de la persécution de M. Gao Zhisheng, un avocat des droits de l'homme chinois renommé, dans les deux prochains mois. La lettre ouverte a proposé un calendrier pour arrêter la persécution. Elle exige que le régime du PCC mette fin à la persécution au plus tard le 8 août 2007, un an avant le début des Jeux Olympiques 2008 à Pékin. Ils ont averti que si la persécution continue, les appels au boycott des Jeux Olympiques de Pékin pourraient bien augmenter.
  • Les prélèvements d'organes souillent l'esprit olympique - la Coalition d’Investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) du Canada publie une déclaration demandant le boycott des Jeux Olympiques de Pékin

    Le 30 mai 2007, la CIPFG du Canada a tenu une conférence de presse au Parlement et a déclaré dans un rapport que « les Jeux Olympiques et les crimes contre l'humanité ne peuvent pas coexister en Chine », et « si une réponse à nos demandes n'est pas reçue avant le 8 août 2007, nous nous joindrons à tous ceux dans le monde qui soutiennent le boycott des Jeux Olympiques 2008 ».


  • Page | 1 | 2 | 3 | 4 |