Nouvelles de Chine, 4545 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Tirant profit de l’estime des élèves pour leurs professeurs, le régime de Jiang Zemin ordonne aux écoles d’inciter les élèves à la haine contre le Falun Gong

    Après que le régime de Jiang ait commencé à persécuter le Falun Gong, l’ancienne ministre de l’éducation, Mme Chen Zhili, a essayé du mieux qu’elle a pu de satisfaire Jiang Zemin, en participant activement dans la persécution. En plus d’empoisonner les professeurs par des mensonges, elle a aussi utilisé divers moyens pour que les professeurs incitent à la haine envers les étudiants. Dans le processus, Chen Zhili et son gang, ont tiré profit du respect que les étudiants ont envers leur professeur pour atteindre leur but.
  • Brutalité de la police à la prison de Daqing en Chine

    Entre le 10 mars et le 23 avril 2004, la Prison de Daqing a intensifié sa persécution des pratiquants de Falun Dafa illégalement détenus. Le chef de division Li Fengijiang et Xiang Zhenchen dans la septième section de la prison ont ordonné aux détenus de violemment maltraiter les pratiquants de Falun Dafa Zhao Yuan, Jin Sheng et Quan Zhaogi. Ils les ont cruellement torturés en les attachant en l’air, les battant, versant sur eux de l’eau glacée, et les brûlant avec des cigarettes.
  • Cas de persécution de pratiquants de Falun Gong dans la Centrale Électrique Xinhua de la ville de Daqing, province de Heilongjiang

  • Un juge reste sans voix devant des pratiquants qui demandent justice dans un tribunal du Henan

    Face à leur intrépidité et leur droiture, le juge qui présidait réalisa qu’il était du mauvais côté et fut incapable de dire un mot pour sa propre défense. Il ne put s’empêcher d’exprimer honnêtement sa plainte: « le système judiciaire chinois n’est rien d’autre qu’un spectacle, un commerce, quelque chose dont on ne peut pas dépendre. La Constitution n’est pas efficace, sans mentionner le système judiciaire. De nos jours, on appelle l’intervention administrative « l’idée du dirigeant ». Puis il leva la séance abruptement.
  • L’interdiction du Falun Gong – la lubie d’un dictateur et non l’autorité de la Loi (1ere partie)

    Jiang Zemin, le dictateur de la Chine, a persécuté le Falun Gong pendant cinq ans Il y a cinq ans, une centaine de million de citoyens chinois ont perdu leur liberté de croyance en l’espace d’une nuit. Aujourd’hui, cinq ans plus tard, il y a plus de 1000 morts vérifiées de pratiquants de Falun Gong dues à la persécution. Au moins 6000 ont été détenus en prison dans toute la Chine et plus de 100 0000 détenus dans des camps de travail forcé. D’innombrables pratiquants ont été battus, punis physiquement, et se sont vus extorquer de l’argent par ceux qui étaient supposés protéger la loi. Cette liste des chiffres de la persécution faite , je souhaite montrer ici que le Gouvernement chinois n’a jamais officiellement interdit le Falun Gong, pas même un seul jour ! ...
  • Liu Feng réussit à revenir en Irlande

    Le pratiquant de Falun Gong Liu Feng étudiait en Irlande lorsqu'il est retourné en visite en Chine et n'a pas été autorisé à en ressortir pendant plus de quatre ans. Ses droits humains ont été violés par le régime de Jiang. Liu Feng a été libéré et est arrivé à l'aéroport de Dublin le soir du 25 juillet.
  • Russie: La TV nationale russe rapporte la persécution du Falun Gong par le régime de Jiang

    Une TV nationale russe a récemment rapporté l'actuelle persécution brutale contre les pratiquants de Falun Gong en Chine. Elle a révélé que depuis juillet 1999, alors que le Falun Gong a été l'objet de la propagande calomnieuse et de la persécution en Chine, la pratique s'est rapidement répandue à l'étranger dans plus de soixante pays et le nombre de pratiquants a atteint les 100 millions.
  • Mlle. Ou Xianyan, une mineure de la province de Guangxi est condamnée à 4 ans pour sa croyance en Dafa

    Mlle Ou Xianyan est une pratiquante de Dafa de la ville de Wuzhou, dans la province de Guangxi. En 2002, alors qu’elle étudiait dans une école professionnelle de la ville de Nanning province de Guangxi, elle a expliqué les faits concernant le Falun Gong à ses camarades de classe. Mais celles-ci l’ont dénoncée à l’école. Le département de sécurité de l’école a alors envoyé des gens pour la surveiller et l’interroger, lui demandant de renoncer à sa pratique.
  • Wang Guiin, pratiquante de Falun Gong, a été arrêtée et séparée de son mari et de son enfant de 4 ans alors qu’elle était enceinte

    Environ vers la fin février 2004, un site local qui produisait des documents d’information révélant la vérité à propos du Falun Gong a été détruit. Les pratiquants, M. Song Zhenlin, sa femme Mme Wang Guijin, et leur enfant de 4 ans ont été enlevés dans le comté de Changcheng. Le couple a été détenu dans le Centre de Détention du Comté de Huaiyang alors que l’enfant de 4 ans a été envoyé pour rester chez sa grand-mère. Song Zhenlin et Wang Guijin ont fait une grève de la faim pour protester de la persécution. Après quinze jours de grève de la faim, les mauvaises personnes ont torturé le couple par un brutal gavage forcé. Ils ont découvert que Wang Guijin était enceinte de plusieurs mois lors d’un examen physique dans le centre de détention.
  • La police a kidnappé Mme Wei Lili et M. Ma Xuhui, pratiquants de Falun Dafa de la ville de Yingkou située dans la province de Liaoning

    Aussitôt que Mme Wei découvrit qu’elle avait été suivie, elle a fait demi tour, est redescendue les marches, mais seulement pour se retrouver face à la police qui lui bloquait le chemin. Sans détenir de mandat d’arrestation, la police a essayé à ouvrir la porte de Mme Ma de force. N’y parvenant pas ils ont utilisé une clé passe partout pour ouvrir la porte et on ensuite pillé son domicile. Ils ont confisqué plus de cents VCD, deux cents prospectus de clarification de la vérité et dix copies du Zhuan Falun (1). Mme Wei et M. Ma ont tous deux été emmenés au centre de détention de la ville de Yingkou. Tout le long du chemin Mme Wei a crié « Falun Dafa est bon. » La personne qui l’avait repérée et dénoncée à la police a reçu 7’000 Yuan (2) en récompense.
  • Des informations complémentaires sur le décès d’une pratiquante – torturée à mort par gavage forcé en novembre 2001- dans le centre de détention de Dongcheng à Beijing

    Clearwisdom.net a rapporté en mai 2004 qu’on suspectait qu’une pratiquante de Falun Dafa avait été persécutée à mort en novembre 2001 dans le centre de détention Est de Beijing. Je peux confirmer la validité de cette publication parce qu’à cette époque j’y étais détenue. J’ai été enfermée dans une cellule du centre de détention Est de la ville de Beijing le 2 novembre 2001, à cause de ma détermination dans la cultivation du Falun Dafa. J’y ai appris par les détenues qu’il y avait une pratiquante qui venait juste d’être torturée à mort.
  • Cent tortures (illustrations 16 - 18)

    Les pratiquants de Falun Dafa résistent pacifiquement à la persécution encouragée par le gouvernement en chine pour demeurer fidèles à leur fois. Le choc électromagnétique est une des nombreuses formes de torture auxquelles ils sont soumis dans les centres de détention, les camps de travail et les centres de lavage de cerveau.
  • Mlle Ou Xianyan, une mineure de la province de Guangxi, est condamnée à 4 ans de prison pour sa croyance en Dafa

    Mlle Ou Xianyan est une pratiquante de Dafa de la ville de Wuzhou de la province de Guangxi. En 2002, alors qu'elle étudiait dans une école professionnelle de la ville de Nanning dans la province de Guangxi, elle a clarifié la vérité au sujet du Falun Gong à ses camarades de classe. Cependant, ses camarades de classe l'ont dénoncé à l'école. Le département de sécurité de l'école a alors envoyé des gens pour la surveiller et l'interroger, lui demandant d'abandonner sa pratique.
  • Les pratiquants de Dafa Zhao Ming, Zhao Liang et leur mère de la ville de Huludao souffrent la persécution

    A 22h environ le 22 février, la police a enlevé les pratiquants Zhao Ming et Zhao Liang, qui n’avaient plus pu vivre chez eux depuis deux ans du fait de la persécution, et aussi leur mère. Actuellement, Zhao Ming et Zhao Liang sont détenus dans un centre de détention de la ville de Huludao et leur mère est aussi dans un centre de détention.
  • Transferts secrets de la prison de Harbin vers d'autres prisons dans le but de cacher une mort par torture

    Le 4 avril de cette année, dans le but d'atteindre le taux de cent pour cent de transformation [De pratiquants abandonnant le Falun Gong], la prison a commencé à torturer à grande échelle les pratiquants de Dafa. Yang Ji, Xia Zhiwei, et Liu Chunhai, les trois policiers, et les prisonniers Ren Jiachen, Suo Wenjie, Zhang Zialonh, Fu Mao, Li Shuping, et d'autres encore ont formé la soi –disant "équipe pour agresser les déterminés" dans la section dix de la prison. Au même moment, Wang Dayuan, un pratiquant de Dafa de la Section Deux, qui était également un jeune scientifique et conférencier à l'Université de l'Industrie de Harbin, a été battu à mort. Dans le but de cacher la vérité, les autorités nous ont tous secrètement transférés dans différentes prisons le 1er juillet.