Nouvelles de Chine, 4363 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • La pratiquante de Dafa Mme Wang Liyan de la ville de Mudanjiang meurt des suites de la torture

    La pratiquante de Dafa Mme Wang Liyan de la ville de Mudanjiang a été arrêtée en août 2002. En prison, elle a subi des abus et des tortures inhumaines pendant un an et demi. Au moment où elle a été relâchée, elle était gravement traumatisée. Mme Wang est décédée le 23 janvier 2004.
  • Le consulat chinois à San Francisco a refusé de prolonger mon passeport

    "Comme je me présentais pour récupérer mon passeport, l'employé du consulat m'a dit qu'ils n'avaient pas pu obtenir de prolongation pour moi. J'ai demandé pourquoi et il m'a répondu rudement, "Vous connaissez la raison." J'ai dit, "Je ne sais pas pourquoi. Je suis un citoyen chinois. Pourquoi mon passeport ne peut-il pas être prolongé? Serait-ce lié à ma pratique du Falun Gong?" Puis il a commenté, "Chaque jour vous venez tous protester devant le consulat, et vous osez penser que vous pouvez obtenir une prolongation de passeport?" Je lui ai expliqué que nous venions faire appel pour les pratiquants de Falun Gong innocents qui étaient illégalement détenus, battus, et torturés à mort; sans une telle persécution nous ne serions pas venus protester."
  • Mme Qi Suzhen de la Province de Hebei âgée de 61 ans est morte des suites de la torture

    Qi Suzhen, âgée de 61 ans habitait le village de Liuzhuang près de la ville de Tangshan dans la Province de Heibei. Après qu’elle ait commencé à pratiquer le Falun Gong elle a été guérie de maladies très graves. Depuis le début de la persécution de Dafa par le régime de Jiang, elle a été emprisonnée dans des centres de détentions où elle a été fréquemment torturée. Bien que sa famille soit en grande difficulté financière elle a eu aussi une amende de 1 500 yuans. Elle est morte le15 mai 2004.
  • Informations supplémentaires sur la mort de M. Guohua pendant son arrestation par la police de la Province de Shandong

    En juin 2004, les responsables du “bureau 610” de Rongcheng de la ville de Weihai dans la Province de Shandong ont organisé un « balayage » de toute la ville afin d’arrêter les pratiquants. La police a fait un raid dans les maisons des gens et les a capturés comme s’ils étaient des bandits. Quand ils ont pénétrés dans la maison de Bi Guohua ils ont trouvé M. Bi âgé de 64 ans seul à la maison. Ils l’ont agressé violemment causant sa mort.
  • Le pratiquant Li Hongfu a été brutalement battu dans le camp de travaux forcés de la ville de Chongqing (photo)

    M. Li Hongfu est un pratiquant de Falun Gong âgé de 29 ans de la ville de Ganshi dans la cité de Chongqing. En juillet 2000, il a été arrêté parce qu’il clarifiait publiquement la vérité, condamné à un an dans un centre d’éducation par travaux forcés. Quand Li est sorti de l’hôpital il pesait environ 45 kg, il avait perdu une vingtaine de kg, il avait des douleurs abdominales atroces et il vomissait souvent.
  • Des produits fabriqués par le travail d’esclave dans les camps de travail en Chine apparaissent sur le site Web d’une marque italienne connue (Photos)

    Lorsque quelqu’un regarde ces images, il est peu probable qu’il associe ces images de jeunes filles avec les camps de travaux forcés chinois. Toutes ces images ont été téléchargées de www.mydoll.it/ . Des poupées exactement comme celles-ci ont été faites dans la Troisième Division du Camp de Travaux Forcés des Femmes à Shanghai entre juin 2002 et mai 2003. Certaines étaient emballées et envoyées directement en Italie, et d’autres étaient envoyées à d’autres endroits pour plus de préparation ou d’assemblage.
  • La pratiquante de Falun Gong Mme Liu Yuzhu de Jilin est décédée (Photo)

    La pratiquante de Falun Gong Mme Liu Yuzhu de la ville de Jilin a souffert d'abus inhumains dans le camp de travail Heizuizi de la ville de Changchun, ce qui lui a causé de graves dommages physiques et mentaux. Après avoir été relâchée du camp de travail, elle a encore été souvent harcelée par le personnel local hors-la-loi. Sa santé s'est détériorée à cause des abus et des harcèlements, elle est décédée le 12 juin 2004.
  • Mme Cui Fue, une pratiquante de Dafa de Beijing est battue à mort

    Le 30 avril 2001, Mme Cui est venue à Beijing pour faire un appel contre la persécution du Falun Gong. L'après-midi même, elle a été attrapée par un groupe de policiers conduit par Wang Xuehua, chef du poste de police de Liubinbao. Wang Xuehua a mené un groupe de policiers à battre violemment Mme Cui. En conséquence, elle est devenue sourde et a subi de graves blessures internes. Ses reins ont été blessés. Même ainsi, elle a été forcée de faire de durs travaux.Après qu'elle ait été libérée, le 3 août 2003, Mme Cui est décédée.
  • Mme Cheng Zongzhan pratiquante de la ville de Baoding, province de Heibei décède suite à la persécution

    En novembre 2002, Mme Cheng a été kidnappée à son domicile et envoyée dans un centre de lavage de cerveau par les membres du « Bureau 610 » (1). N’arrivant pas à forcer Mme Cheng à renoncer à ses croyances, ils l’ont pendue par des menottes dehors, dans le froid glacial de l’hiver, avec seulement des vêtements légers.
  • Mme LI Zhi, professeur de la ville de Wuhan, province de Hubei est morte en 2002 en résultat de la persécution

    Mme Li était professeur au Quatrième Collège de Dongxihu, ville de Wuhan, province de Hubei. En 2002, elle et sa collègue He Yan allèrent à Beijing appeler en faveur du Falun Gong. Après que les deux dames aient été ramenées à Wuhan, les officiels les détinrent dans l’école. Par la suite, leur école, de connivence avec le « Bureau 6-10 »; les envoya dans une classe de lavage de cerveau. Parce qu’elles refusaient de renoncer à leur croyance en Dafa, leurs salaires furent suspendus. Plus tard, Li Yan fut condamnée à un an d’éducation par le travail forcé.
  • Mme Zhu Yulian, pratiquante de Dafa de la ville de Fuxin, dans la province de Liaoning, meurt en résultat de la persécution

    En juillet 2000, Mme Zhu a été arrêtée pour être allée à Beijing faire appel en faveur du Falun Gong. Après que la police de Beijing l’ait arrêtée, elle a été ramenée à Sunjaiwan par la police de la ville de Fuxin. Sur le chemin du retour, elle a réussi à s’échapper, et a été forcée de vivre loin de chez elle pour éviter d’être arrêtée de nouveau. Comme elle n’avait nulle part où aller Mme Zhu a vagabondé dans la campagne, dormi dans des caves, et survécu en mangeant des mauvaises herbes et des légumes sauvages. En conséquence, elle est tombée gravement malade et avait des problèmes respiratoires. En avril 2004, son mari l’a finalement retrouvée et l’a ramenée à la maison. Un mois plus tard, elle est morte d’épuisement.
  • Plus de 50 pratiquants de Falun Dafa menottés et suspendus en l’air par leurs menottes à la prison de Dujun, dans la province de Guizhou

    Depuis que M. Yi a été mis en prison, début 2002, il été soumis à toutes sortes de tortures. Il a été attaché au « lit du mort »(1) pendant plus de vingt jours. Il a été enfermé dans une petite cellule et menotté à l’intérieur. Les persécuteurs ont recouvert toutes les fenêtres de papier, et ils ont mis deux énormes haut parleurs de chaque côté des oreilles de M. Yi, le forçant à écouter des enregistrements diffamant Falun Dafa et le Maître pendant trois jours et trois nuits. Pour protester de la persécution, Yi Siheng a été plusieurs fois en grève de la faim. Chaque fois, il a été brutalement gavé de force.
  • Le visage de Gao Rongrong pratiquante de Dafa a été sévèrement défiguré par sept heures de torture au bâton électrique dans le Camp de Travail de Longshan (Attention: photos choquantes)

    Les gardes du Camp de Travail de Longshan dans la ville de Shenyang ont choqué avec des bâtons électriques pendant presque sept heures le visage et d’autres parties du corps de Mme Gao Rongrong, et l’ont gravement défigurée. Mme Gao est à présent détenue dans la chambre 0533, division deux du Département orthopédique à l’hôpital N°1 affilié à l’Université de la ville de Shenyang.
  • La pratiquante de Falun Gong Mme Wang Xiaodong de la ville de Shenzhen meurt des suites de la persécution

    Selon les informations du “bureau 610” (1) de la ville de Shenzhen dans la Province de Guangdong, Mme Wang Xiaodong pratiquante de Falun Gong est morte en juillet 2003 après une grève de la fin de quatre mois dans le centre de détention de la ville de Shenzhen. Elle est la deuxième pratiquante de Falun Gong à mourir de la persécution dans le centre de détention de la ville de Shenzhen.
  • La nature maligne du système de “re-éducation par le travail” en Chine

    Le système de “Re-éducation par le travail” en Chine est issu de la lutte des classes dans les années 50. C’est un exemple typique de comment les leaders chinois n’ont que mépris pour la loi. Dans un pays quel qu’il soit une loi doit être établie par le système législatif avant qu’on ne puisse l’appeler une loi. Par exemple, dans de nombreux pays du monde, les lois sont rédigées par le parlement ou le congrès. Dans la Chine d’aujourd’hui, le Comité Permanent du Congrès National du Peuple (NPC) fait la loi. Et la loi chinoise pour créer des lois dit aussi que les lois ne sont crées que par le Comité permanent du NPC, et que le Conseil d’Etat et le Ministère de la Sécurité Publique ne peuvent qu’établir des régulations administratives.