Nouvelles de Chine, 4545 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Liu Zhibin, pratiquant du village de Xiguan, à Wuling, Comté de Ligqiu, Province de Shanxi : torturé à mort

    Le pratiquant de Falun Dafa, Liu Zhibin, était du village de Xiguan, à Wuling, comté de Lingqiu dans la province de Shanxi. Il avait été détenu à plusieurs reprises pour être allé faire appel à Pékin pour le Falun Dafa. En juillet 2002, il a été condamné à quatre ans d’emprisonnement et il est mort à la prison régionale de Shanxi le 20 juillet 2004.
  • Li Xiaocui de la ville de Kaifeng décrit la persécution qu’elle a subie

    Ils m’ont enchaînée les pieds et m’ont menottée les mains dans le dos. Ils ont utilisé deux clefs de trente centimètres (un pied) de long pour resserrer les chaînes autour de mes pieds. Ce traitement a eu l’effet de me casser l’os du tibia de ma jambe gauche. De plus, cela m’a causée des blessures, des plaies, des enflures et des saignements partout sur les jambes. Ils m’ont laissée les mains menottées dans le dos pendant 13 heures et les pieds enchaînés pendant 5 jours.
  • Trois sessions de torture à grande échelle au camp de travaux forcés de Sansui, province de Guangzhou

    Les méthodes sélectionnées comprenaient battre les pratiquants, les menotter et les pendre, les priver de sommeil, les obliger à tenir des postures difficiles, les ébouillanter avec de l’eau chaude, leur enfoncer des tiges de bambou sous les ongles, les empêcher d’aller aux toilettes, les isoler dans une pièce noire et les torturer avec des matraques électriques de haut voltage. Voici quelques unes des victimes : - Lin Fengchi de Zhaoqing, province du Guangdong qui a été brûlée avec de l’eau chaude, Ding Cheng de Shantou, province du Guangdong qui subi la torture des tiges plantées sous les ongles et Huang Zhufeng de Maoming, province de Guangdong qui a été menotté et on lui a écarté les bras entraînant une dislocation de l’articulation de l’épaule. Il est désormais handicapé.
  • Jiang Zemin doit expliquer les incongruités de l'"Auto Immolation de Tienanmen" à la Quatrième Réunion Plénière du Comité du Parti régnant chinois

    Un jour que j'étais à l'hôpital, je suis tombé par hasard sur une de mes connaissances marchant dans le couloir. J'ai vu en m'approchant de lui que son corps entier semblait carbonisé et j'ai pu voir également qu'un peu de peau nouvelle venait juste de pousser en quelques endroits. J'ai demandé avec inquiétude, "Qu'est-il arrivé?" Il a dit, "De l'essence a pris feu et m'a brûlé." Je lui ai demandé, "Pourquoi n'es tu pas couvert avec des bandages? Tu as vu ces gens qui ont été brûlés dans l'incident de l'auto immolation de Tienanmen, ils ont été enveloppés avec des bandages." Il a souri sans répondre...
  • Autriche Article du Herrn Magazine : Le Long Bras de Jiang Zemin en Autriche

    Yong Wan, 32 ans, résident en Autriche depuis 1993, a vu l'extension de son passeport refusée par le Consulat Chinois à Vienne. La décision du consulat se basait sur le fait qu'il pratiquait le Falun Gong et qu'il était régulièrement présent pour les veillées aux chandelles devant l'Ambassade de Chine faisant appel pour la fin de la persécution du Falun Gong en Chine.
  • Guan Wanjiang, pratiquant le Falun Gong a été torturé à mort dans la seconde prison de la ville de Shenyang

    Le 3 septembre 2002, le Bureau de la Sécurité Publique de la ville de Dengta et le Bureau de la Sécurité Publique de la ville de Changchun dans la province de Liaoning ont enlevé Guan Wanjiang. La Cour de la Ville de Dengta l’a illégalement condamné à treize ans de prison. Durant la période où Guan Wenjiang a été détenu au Centre de Détention de Lioyang, il a été soumis à la torture qui a résulté en une déformation de ses oreilles. Plus tard, il a été envoyé à la 2ème prison de la ville de Shenyang, où la torture a continué. L’hiver 2003, Guan Wenjiang était au bord de la mort. Le 5 août 2004, il a été torturé à mort dans la prison.
  • La persécution et le lavage de cerveau mènent à la mort tragique d’une étudiante en doctorat de l’Institut Pétrolier du Sud ouest.

    Duan Qiuzhe était une excellente étudiante de doctorat de l’Institut Pétrolier du Sud ouest. Après le 20 juillet 1999, parce qu’elle faisait appel en faveur du Falun Gong, elle fut renvoyée de l’Institut et on lui retira sa carte de membre du parti. Elle fut alors renvoyée dans son village natal. Après quoi, les autorités conspirèrent pour lui faire subir un lavage de cerveau en se servant de menaces. Finalement, Duan Qiuzhe renonça à sa croyance en Authenticité, Bienveillance, Patience, se retourna contre Dafa et porta tord à d’autres pratiquants en échange de la permission de poursuivre ses études. La mort de Duan est tragique. Bien qu’elle n’ait pas été battue à mort, elle n’en a pas moins été victime de la persécution qui vise à détruire l’être profond et les croyances des gens.
  • La mort d’un pratiquant de Dafa M. Ma Changbin et l’arrestation de sa femme de la Ville de Tangshan, Province de Hebei

    M. Ma Changbin, âgé de 57 ans, était un retraité, qui vivait au No. 17-18, région résidentielle de la Mine Nord, Nanfange Zhuang, district de Guyan dans la ville de Tangshan, province de Hebei. Il a été illégalement emprisonné au mois d’octobre de l’an 2000, et a été relâché en février 2001. Lors de son emprisonnement il a été physiquement et mentalement torturé. Ma Changbin est décédé au mois de mai 2001.
  • M. Cheng Xingyu du comté de Si, province d'Anhui, a été torturé à mort en mars 2002

    La nuit du 24 avril 2004, sous les ordres du chef d'équipe, Zhang Xinmin, la police de la brigade de sécurité nationale et du bureau de sécurité publique sont allés à la maison des pratiquants de Dafa pour les harceler. Quand ils sont arrivés à la maison de Fu Jishun. Celui-ci était tout seul. La police l'a menacé et intimidé. Le lendemain matin, quand sa famille est retournée à la maison, Fu Jishun était sans connaissance par terre. Il a été envoyé à l'hôpital, mais le docteur leur a dit qu’il ne pouvait rien faire pour lui. Le lendemain matin, le 25 avril 2004, Fu Jishun était mort.
  • À la mémoire de Mme Zhao Jinhua, première pratiquante de Falun Gong torturée à mort sous garde policière

    Mme Zhao Jinhua était âgée de 42 ans et vivait dans le village de Taitouzhaojia, de la municipalité de Zhangxing, ville de Zhaoyuan, province de Shandong. Les officiers de police du poste de police de Zhangxing l’ont arrêtée le 27 septembre 1999 parce qu’elle pratiquait le Falun Gong. Dix jours plus tard, le 7 octobre 1999, la police l’avait torturée à mort.
  • Un camp d’incitation à la haine envers le Falun Gong a été établi pour empoisonner l’esprit des jeunes à Guangzhou, dans la province de Guangdong

    Des sources nous indiquent que depuis le 30 juillet 2004 dernier, un soi-disant programme de "Rejet des sectes", qui est en fait un programme de lavage de cerveau visant les jeunes de l’école primaire jusqu’au secondaire du district de Dongshan, est en opération. Les classes ont été organisées par l’Association Anti-Sectes de Chine (AASC), le "Bureau 610" du district de Dongshan, le Département d’Éducation du district de Dongshan et le Département de Justice du district de Dongshan. Le projet consiste à endoctriner près de 70 000 jeunes du district de Dongshan chaque année dans ce camp.
  • Témoignage sur la persécution de la famille de Liu Xifeng : la femme est torturée à mort, le mari porté disparu, l’enfant est placé dans un orphelinat (Photos)

    La récente nouvelle au sujet de Wang Xiaodong, un pratiquant de la ville de Shenzhen, qui a été torturé à mort m’a beaucoup choqué. Je veux faire un compte rendu de ce qui est arrivé à Wang Xiaodong et à la famille de Liu Xifeng et lancer un appel à venir en aide à leur fils Liu Xiang. Il paraît que la police a envoyé le garçon de 11 ans à l’orphelinat de Shenzhen.
  • Une histoire de manteau dans la ville de Weifang, dans la province de Shandong en Chine

    En l’an 2000, j’ai été détenue dans le centre de détention de la ville de Weifang pour avoir fait un appel pacifique à Beijing contre la persécution du Falun Gong. Heureusement une autre personne qui pratique aussi le Falun Gong a pu prendre soin de ma fille qui n’avait que dix ans. Un jour, pendant mon repos au centre de détention, un chef de section du bureau du Procureur a transmis quelques mots de salutations de la part d’un de ses amis alors qu’il se trouvait de l’autre côté de la barrière. Quelques jours plus tard, son ami m’a envoyé par son intermédiaire une couverture en coton un manteau épais et 500 yuans (1). Il a refusé de me dire le nom de son ami. Il m’a demandé de porter le manteau et a dit « ton visage montre que tu as très froid »
  • Suède: Le nouvel emplacement du Consulat de Chine donne une plus grande opportunité pour parler encore de Falun Dafa à plus de personnes.

    Le Consulat Chinois de Gothenburg situé dans un quartier éloigné va bientôt déménager pour s’installer dans un quartier affairé du centre ville. Les pratiquants de Falun Gong Suédois qui ont l’habitude de faire appel au Consulat pour appeler à la fin de la persécution apprécient ce changement qui va leur permettre de dénoncer les atrocités commises par Jiang Zemin à encore plus de gens..
  • Les détails de la persécution qui a conduit à la mort de Mme Guo Yuzhen, pratiquante de Falun Gong, de la ville de Danqing

    Le 27 mai 2002, la police l’a suivie alors qu’elle allait chercher des documents expliquant les faits de la persécution. Elle a été enlevée, son domicile a été fouillé. Le jour même, elle a été envoyée au centre de détention de la ville de Daqing. Après quarante jours de détention illégale elle a été condamnée à deux ans de travaux forcés et envoyée au centre de réhabilitation pour drogués de la ville de Harbin.