Sagesse traditionnelle

  • Deux histoires de jeunes moines chargés de sonner la cloche

    Un jeune moine dans un temple avait reçu pour tâche de sonner la cloche, une fois le matin et une fois le soir comme le voulaient les règlements du temple. Au début, il était très sérieux. Mais six mois passèrent et il commença à trouver sa tâche trop mécanique et ennuyeuse et se relâcha...
  • La bénédiction de la vertu

    Li Yu, du comté de Jiangyang, ville de Guanglin de la Dynastie Tang (618-907 av. J.C.), était un homme particulièrement modéré et prudent d’une famille qui avait vendu du grain en ville pendant des générations. Lorsqu’il eut 15 ans, son père le chargea des affaires de la famille ...
  • Considérer en priorité les intérêts de l’ensemble ; toujours corriger une erreur lorsqu'on en prend conscience

    Lian Po pensa à ses accomplissements à la guerre et se compara à Lin Xiangru, qui était issu d'une famille modeste. Comment Lin Xiangru pouvait-il être placé à un rang plus élevé que lui simplement à cause de son habileté à parler ? Lian Po se sentit un peu dépressif et affirma plusieurs fois que, s'il rencontrait un jour Lin Xiangru, il lui donnerait une leçon et le déshonorerait. Contre toute attente, il ne voyait jamais Lin Xiangru lorsqu'il allait à la cour. Ceci le rendit encore plus furieux...
  • La rétribution karmique est étroitement associée aux actions de chacun

    Dans la première année de la période de Zhenyuan durant la Dynastie Tang (785 A.D), le gouverneur du comté de Danyang, Wang Qiong, avait recherché une promotion pendant trois ans, mais il avait été rejeté à chaque fois. Très en colère, il alla trouver le Taoiste [quelqu’un qui cultive le « Tao » ou « voie de l’univers »] Ye Xuzhong, qui avait déjà plus de 90 ans et vivait au Mont Mao. Il resta avec Ye Xuzhong et entreprit un jeûne. Il supplia Ye d’envoyer une requête écrite au Seigneur des Cieux pour savoir quelle serait sa chance dans le futur ...
  • "Traiter les autres avec clémence et latitude " - Histoires à propos de tolérance (2ème partie)

    Au cour de la Dynastie Tang, Guo Ziyi passa sa vie entière dans l'armée. Il joua un rôle admirable dans la pacification de la Rébellion An Shih et dans les batailles contre les invasions d'autres pays. Cependant, il ne se vanta jamais de ses accomplissements, et se montra patriote et loyal envers son pays. Il traitait les gens avec tolérance et générosité, et gagna un immense prestige ...
  • "Traiter les autres avec clémence et latitude " - Histoires à propos de tolérance (1ère partie)

    Dans la période des Royaumes combattants, Lin Xiangru était un envoyé de l'état de Zhao à l'état de Qin. Sa performance lui valut finalement d’être nommé Premier ministre, une position au-dessus de celle du général Lian Po. Lian Po n'était pas d'accord et déclara publiquement: “Je suis un général, et j'ai gagné mon statut en conquérant de nombreuses villes. Lin Xiangru a obtenu une position plus élevée juste en parlant. Je vais le mettre dans l'embarras quand je le verrai ...
  • Ne tracez pas un cercle sur le sol en vous y emprisonnant vous-mêmes

    Liang Qiuju, un ministre dans l’état de Qi du Roi Jinggong (547 -490 av. J.C), dit une fois à Yan Ying ( ?-500 av. J.C) : "Je ne pourrais pas te rattraper même au moment de ma mort. " Yan Ying lui répondit : "J’ai entendu dire que quiconque fait de son mieux pour faire des choses réussira en fin de compte. Une personne qui persiste à aller de l’avant en n'épargnant pas sa fatigue arrivera en fin de compte à sa destination. Il n’y a aucune différence entre les autres et moi. J’essaie juste de faire les choses sans m’arrêter. Pourquoi ne peux-tu pas me rattraper ?" ...
  • Un médecin célèbre choisit d'être un apprenti anonyme

    Zhang Zhongjing (150 après J.C – 219 après J.C), connu comme le sage de la médecine, était un expert médical célèbre durant la fin de la Dynastie Han de l'Est (25 après J.C – 220 après J.C). Même durant ses premières années, Zhang était déjà un docteur talentueux reconnu et très célèbre, mais il était toujours à l’affût de nouvelles découvertes, visitant partout des docteurs célèbres afin d'apprendre d'eux ...
  • Origine de l'expression chinoise : Vous êtes mon second gardien

    Su Zhang naquit dans la région de Fufeng de la Dynastie Han de L’Est. Plus tard, il devint Gouverneur de la Préfecture Ji Zhou. L’un des subordonnés de Su Zhang, et bon ami de celui ci, était le Magistrat du Comté Qinhe. Un jour, Su Zhang alla en tournée d’inspection dans le Comté Qinhe. Pendant la tournée, il trouva des preuves solides que son ami avait été corrompu et qu’il avait abusé de sa position pour son propre bénéfice...
  • La légende de Mulan

    Nulle autre femme dans l’histoire de la Chine n’a inspiré plus d’admiration que Mulan, considérée comme l’incarnation de la loyauté et de la piété filiale. La très ancienne histoire de Mulan s’enrôlant dans l’armée à la place de son père vieillissant est une des légendes tenues en la plus haute estime en Chine et figure dans tous les manuels scolaires chinois...Mulan était une personne réelle. Son nom patronymique était Hua. Elle naquit dans un petit village rural du nord de la Chine, et aurait vécu de 581 à 618 ap. J.-C. durant la Dynastie Sui, encore que d’autres sources la situent entre 386 et 534 ap. J.-C., pendant la Dynastie Wei du Nord ...
  • Origine de l’expression chinoise : "Boire du Zhen pour apaiser sa soif"

    Durant la Dynastie Han Orientale (25-220 AD), il y avait une personne qui était très courageuse et pleine de finesse dès son jeune âge et portait le nom de Huo Xu. Lorsqu’il eut quinze ans, son oncle maternel, Song Guang, fut accusé à tort de la falsification d’un édit impérial et envoyé en prison parce qu’il avait appliqué les lois impartialement et offensé quelques fonctionnaires influents. Huo Xu savait que son oncle était une personne droite et ne commettrait jamais un tel crime. Aussi écrivit il une lettre au Général Liang Shang pour plaider l’innocence de son oncle ...
  • Liu Xiu, un empereur déterminé qui sût faire preuve d’une grande miséricorde

    La dynastie des Han fut répartie sur deux périodes, divisées par l’usurpation du pouvoir par Wang Mang. La première période, dite des Han antérieurs, a été mentionnée comme étant celle des Han de l’Ouest (196 av. J.-C. – 5 ap. J.-C.) parce que sa capitale, Chang ‘an, était située dans l’ouest. La capitale des Han postérieurs, que les historiens ont appelé la dynastie des Han de l’Est (29 – 210 ap. J.-C.), était à Luoyang située dans l’est de la Chine.
  • Un homme perspicace doit être moral et résolu

    De nos jours, les écoles enseignent davantage la connaissance technique et moins la moralité. Toutefois on croit généralement qu'une personne sans une forte volonté et un haut standard de moralité n'est pas capable d'atteindre un haut niveau d'accomplissement, quelle que soit son intelligence...
  • Les anciennes Sciences et Technologies de la Dynastie Tang

    La technologie industrielle et mécanique de l’ancienne Chine était très avancée. Des ingénieurs de cette époque spécialisés en mécanique étaient capables de créer plusieurs sortes de robots merveilleux. Par exemple le Roi Mu (976 – 922 B.C) de la Dynastie Zhou Occidental (10ème siècle – 771 B.C.) alla en inspection dans son empire de l’ouest. Un artisan doué du nom Yan Sho créa un robot pour le plaisir du Roi pendant la visite de ce dernier ...
  • Six sélections de Ren Jing (Ecrits sur la Tolérance)

    Lorsque Han Anguo travaillait en tant que Neishi (titre d'un fonctionnaire de haut rang) dans le pays de Liang, il fût emprisonné pour avoir commis un crime. Alors qu’il était en prison il fût agressé par le directeur de la prison Tian Jia. Han Anguo demanda à Tian Jia : "Les cendres qui sont déjà froides, pouvez-vous les rallumer?" ...