Une leçon tirée de la récitation des Soutras bouddhistes par le général Qi Jiguang

Qi Jiguang, par Thomas Chen - http://chineseswordsmanship.freewebspace.com/photo.html, Domaine public, https://commons.wikimedia.org


Qi Jiguang était un général connu pour avoir fait battre en retraite les pirates Japonais sous la Dynastie Ming. Le général Qi n'était pas seulement un protecteur du pays et une personne qui prenait soin des citoyens, mais aussi un croyant bouddhiste. Il lisait quotidiennement les écritures bouddhistes, et ce même pendant les marches militaires. Alors qu'il était commandant en chef adjoint, il rêva qu'un soldat qui était mort au combat venait lui demander : "Demain ma femme sera là. Pourrez vous réciter un Soutra pour me permettre de me réincarner?"


Le lendemain matin, la femme du soldat apparut exactement comme dans son rêve. Ce matin là, le général Qi récita alors un Soutra pour le soldat. Et la nuit, il fit un rêve où le soldat le remerciait : "Je suis reconnaissant au général d'avoir personnellement récité un Soutra pour moi. Cependant, parce que vous avez inséré durant votre récitation les mots 'pas besoin', je ne peux pas me réincarner, bien que maintenant je ne ressente aucune douleur. "


Le Général Qi fut étonné. Il se rappela alors que sa femme avait envoyé une servante pour servir le thé alors qu'il était en train de réciter les Écritures et qu'il avait fait un geste de la main pour refuser, bien que n'ayant pas dit un mot. Mais cela signifiait "pas besoin". Il ferma donc sa porte et récita un Soutra avec dévotion. Il rêva alors du soldat qui le remerciait et lui disait qu'il s'était réincarné.


Version originale :
从戚继光诵佛经想到的

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.