Réflexions en lisant "Confucius sur la vertu de l'eau"

Confucius se plaisait à regarder attentivement la rivière dévaler vers l'est.


Zi Gong lui demanda : "Un homme de bien qui regarde l'eau comme cela y prendra assurément du plaisir . Pourquoi en est-il ainsi?"


Confucius répondit : "Parce que la grande eau peut aller continuellement de l'avant sans s'arrêter. Elle est si bienveillante en irriguant les terres partout où elle passe, pourtant elle ne considère pas avoir accompli des exploits remarquables. C'est exactement comme la vertu."


"En coulant, parfois dans des endroits inférieurs et parfois dans de hauts lieux, elle suit assurément un seul principe. C'est exactement comme la justice."


"L'eau majestueuse coule à jamais sans se tarir ni s'arrêter. C'est exactement comme le Dao."


"Lorsqu'elle coule dans une vallée large de dix mille zhang (une ancienne unité de mesure chinoise égale à 10 chi, ou 11 pieds 9 pouces—3.58 mètres), elle bondit en avant sans peur. C'est exactement comme le courage."


"Elle s'harmonise elle-même, exactement comme la Loi (Fa)."


"Lorsque l'eau remplit quelque chose, l'excédent s'écoule naturellement sans nécessité qu'on le coupe. C'est exactement comme la droiture."


"Elle est si prévenante qu'elle va partout où elle doit. C'est exactement comme découvrir le plus petit détail dans chaque chose."


"Elle démarre de la source et jaillit immédiatement vers l'est. C'est exactement comme avoir des buts élevés."


"Elle peut aller et venir peu importe où elle va, elle peut tout purifier ici. Exactement comme un sage qui est un bon enseignant."


"L'eau a tant de vertus, aussi quand les gens vertueux la voient, ils l'observent certainement avec attention et se sentent heureux." (Tiré de: Les annales de Confucius)


J'ai vu beaucoup de rivières mais je n'ai jamais remarqué que l'eau possédait autant de grandes vertus, ce qu'on pourrait appeler ignorer tout en regardant, avoir des yeux sans voir, et pour ceci, j'ai vraiment honte.


Un artiste étranger a dit : "La vie ne manque pas de beauté, mais il manque des yeux pour voir la beauté dans les choses "


Un philosophe en Chine a dit : "Le monde ne manque pas d'immortels, mais il manque des yeux sages pour voir ces immortels."


L'école du Tao dit : "L'homme suit la terre, la terre suit le ciel, le ciel suit le Tao, et le Tao suit ce qui est naturel." Aujourd'hui, après avoir lu "Confucius sur la vertu de l'eau," j'en suis venu à comprendre cela un peu mieux.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.