Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé

  • Escalade de la persécution dans les centres de lavage de cerveau du Bureau 610

    Des pratiquants de Falun Gong ont été récemment arrêtés par le bureau 610 du régime communiste chinois du début du mois de juillet jusqu’au 10 août 2013 ; Ces pratiquants arrêtés ont été envoyés dans des centres de lavage de cerveau dirigés par le Bureau 610, où ils sont non seulement soumis à un lavage de cerveau, mais aussi à diverses tortures physiques. Le nombre de pratiquants envoyés dans des centres de lavage de cerveau a considérablement augmenté par rapport au premier semestre 2013, mais ce pourrait être seulement la pointe de l'iceberg du nombre réel de pratiquants arrêtés ...
  • Des informations fabriquées utilisées pour inciter à la haine contre le Falun Gong diffusées par le bureau forestier de Weihe de la province du Heilongjiang

    Beaucoup de gens sont conscients que le Parti communiste chinois (PCC) fabrique des mensonges afin de persécuter les pratiquants de Falun Gong. Voici un exemple de la façon dont les agents du Comité des affaires politique et juridiques du Bureau forestier de Weihe dans la province du Heilongjiang et de la Division de la sécurité intérieure ont fabriqué des informations télévisées pour monter un coup contre un pratiquant de Falun Gong ...
  • La police de Pékin arrête 24 pratiquants

    Le bureau 610 et la police de Beijing ont lancé leur dernière série d'enlèvements de type gangster le 18 juillet 2013. Le public, cependant, n'est plus dupé par le régime et devient de plus en plus dégoûté par leur traitement illégal des pratiquants. Des policiers de Pékin du canton de Yanqing, district de Haidian, district de Changping, district de Shijingshan et district de Fengtai ont participé à ce dernier assaut. Les données compilées par le site Minghui confirment que 24 pratiquants ont été arrêtés le seul 18 juillet ...
  • Après avoir souffert des années de persécution cruelle, M. Qu Bin est de nouveau arrêté

    Tôt le matin du 2 août 2013, M. Qu est arrivé au palais de justice de Xigang à Dalian. Il s'inquiétait pour ses compagnons de pratique que le tribunal devant juger ce jour-là. La sécurité tout autour était renforcée, et il a trouvé un endroit où attendre dans un jardin résidentiel à proximité. À 8 h30, heure à laquelle le procès devait commencer, trois policiers en civil se sont approchés de M. Qu et lui ont dit: "Suivez-nous !" M. Qu a répondu : "Je ne vous connais pas. Je ne vous suivrai pas ". Un policier a déclaré : "Peut-être, mais nous, nous vous connaissons ! ".
  • Nouvelle série de lavage de cerveau dans la ville de Hanzhong

    Au début de juillet 2013, le directeur adjoint du Département de police de Shaanxi, Zhang Heng, a collaboré avec les autorités des villes de Tongchuan, Hanzhong et Ankang pour arrêter illégalement de nombreux pratiquants. Ces pratiquants ont ensuite été envoyés au centre de lavage de cerveau du village de Zaoshu, mis en place et exploité par le bureau 610 de Hanzhong ...
  • Une Cour d'appel infirme la décision d'un tribunal de première instance mais condamne néanmoins une pratiquante de Falun Gong à une peine de trois ans

    Le tribunal intermédiaire de la ville de Hengyang a récemment statué sur l'appel de Mme Xiong Qiuling, une pratiquante de Falun Gong illégalement condamnée à trois ans de prison et infirmé les accusations d'un tribunal de première instance à son encontre, mais l'a accusée d'un crime différent: "recel de malfaiteurs". Ceci afin de maintenir une peine initiale de trois ans d'emprisonnement. Cette violation flagrante de la justice est devenue une blague dans les milieux judiciaires ...
  • Le comité des affaires politiques et juridiques dicte les résultats du procès déclare un juge après qu'une pratiquante âgée ait été détenue pendant deux ans

    Après le procès de M. Chen Deguang, 67 ans, et de son épouse Mme Sheng Chunmei le 20 avril 2013, personne n'a plus entendu parler d'eux pendant une longue période de temps. Le 13 juin, leur avocat a contacté le juge Zhang Xuelin, et a appris que le verdict serait dans un mois, la peine devant être approuvée par le Comité des affaires politiques et juridiques (CAPJ). M. Chen a été détenu pendant déjà deux ans ...
  • Les camps de travail dans la ville de Chaoyang, province du Liaoning, et de Beijing libèrent les pratiquants de Falun Gong détenus

    Le PCC a affirmé avoir aboli leur système de camp de travail, mais ce n'est qu'un camouflage en raison de la pression extérieure. La nature perverse du PCC n'a pas changé. Le parti persécute encore les pratiquants de Falun Gong de bien des façons, par exemple en les condamnant à de la prison sans la moindre procédure légale ou en les torturant physiquement et mentalement dans des centres lavage de cerveau ...
  • Un professeur d’université chinois condamné pour avoir chanté "Une ode à la fleur de lotus" lors d’un mariage

    En 2011, M. Zhang a été invité à la réception de mariage du fils de son ami, et a chanté: "Une ode à la fleur de lotus". Ceci l’a désigné comme étant un pratiquant de Falun Gong. Quatre mois plus tard, il a été arrêté, poursuivi et condamné à la prison pour ses seules convictions. En juillet 2012, il a été envoyé à la prison de Hulan et, en octobre 2012, transféré à la prison de Daqing, où il est encore à présent incarcéré ...
  • Une mère est illégalement condamnée, sa fille est sévèrement persécutée et dans l'incapacité de se prendre en charge

    Mme Song Chunyuan est une retraitée de la gare ferroviaire de Tahe. Elle a été arrêtée et détenue plusieurs fois, et se trouve actuellement dans la prison des femmes de Harbin, où elle a été brutalement torturée. Wu Dan, la fille de Mme Song, qui ne pratique pas le Falun Gong, n'en a pas moins été elle aussi soumise à la persécution. Elle a été interrogée et menacée à plusieurs reprises, arrêtée trois fois et détenue deux fois. Les arrestations et interrogatoires ont beaucoup affecté Wu Dan physiquement et mentalement ...
  • Des fillettes traumatisées et terrifiées après que la grand- mère soit arrêtée et la mère portée disparue

    Mme Liu Baishun et sa mère, Mme Zhou Huiting de Qian'an dans la province du Hebei , ont été arrêtées séparément à leur propre domicile le 27 juin 2013 par des policiers de la division de sécurité intérieure de Qian'an pour leur croyance en Falun Gong ... Mme Liu a été transférée au centre de détention deux jours après son arrivée, mais elle a été renvoyée en centre de lavage de cerveau deux semaines plus tard. Les autorités du centre de lavage de cerveau ont déclaré que Mme Liu était rentrée chez elle. Mais Mme Liu n'est pas rentrée chez elle ni n'a récupéré sa fille. Personne n'a d'information sur là où elle se trouve ...
  • Un professeur en informatique poursuivi pour du travail bénévole

    Le 2 juillet 2013, M. Sun Kun, un pratiquant de Falun Gong et professeur à l'Université de Formation Professionnelle et Technique de Yunnan de l'Industrie Nationale de la Défense, a été jugé par la Cour Intermédiaire de l'agglomération de Kunming, pour avoir fourni un travail bénévole, lequel comprenait l'installation d'un logiciel informatique pour d'autres personnes. Son avocat de la défense a réfuté les preuves présentées et indiqué qu'aucun crime n'avait été commis, et il a montré que le professeur Su était simplement une bonne personne qui avait bénévolement offert de son temps ...
  • L’ingénieur aéronautique M. Liu Yongsheng, secrètement condamné

    M. Liu Yongsheng, 46 ans, ingénieur en fiabilité à la Société industrielle d’aviation de Chine, Institut de recherche et de conception aéronautique de Chengdu, a été secrètement condamné à trois ans de prison, en mai 2013. Le tribunal du canton de Xinjie, de la province de Sichuan a prononcé la condamnation mais n'en a pas informé la famille ni n'a produit de jugement écrit ...
  • La torture avec une brosse à dents, une des nombreuses formes de violence utilisées sur l’ingénieur Wei Chunyu

    Le site web Minghui a récemment publié un article révélant spécifiquement une des tortures utilisées sur les pratiquants de Falun Gong par le malfaisant Parti communiste chinois (PCC) : "La torture avec une brosse à dents". Un pratiquant de Falun Gong et ingénieur a personnellement expérimenté la brutalité d'une telle torture... Depuis près de 13 ans, Wei Chunyu est devenu indigent et sans abri en raison de la persécution. Son fils avait 12 ans quand Chunyu a quitté le domicile et il ne l’a pas revu depuis plus de 10 ans. La peur et les pressions du PCC ont amené sa femme à divorcer ...
  • Trois pratiquantes de Mongolie intérieure condamnées à la prison

    Le Tribunal du district de Yuanbaoshan dans la ville de Chifeng en Mongolie intérieure a condamné trois femmes innocentes à la prison pour leur pratique du Falun Gong après la tenue d'un procès illégal le 13 mars 2013 ...