Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Un juge reconnait que les tribunaux suivent les ordres du Parti communiste chinois

    Le 9 juillet 2014, Mme Yang Hemei, une pratiquante de Falun Gong, a été jugée pour "avoir enfreint l’application de la loi " dans le tribunal de Weidong de la ville de Pingdingshan, province du Henan. L'accusation était fondée sur le seul fait qu'un grand nombre de documents de Falun Gong avaient été trouvés chez Mme Yang. Son avocat a plaidé non-coupable en son nom et demandé au procureur comment le simple fait d’être en possession de ces documents pouvait enfreindre l’application de la loi ...
  • Prélèvements sanguins sans raison apparente à la prison pour femmes du Liaoning

    Depuis les premières révélations à propos de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants en 2006, de nombreux pratiquants de Falun Gong en sont venus à envisager une réalité choquante. Les examens médicaux et les prises de sang inexpliqués auxquels ils ont été soumis lors de leurs détentions illégales auraient pu faire d’eux des victimes de ce crime approuvé par l'État.
  • La police du Shandong arrête de nombreux pratiquants de Falun Gong, saccage leurs domiciles et confisque leurs biens personnels

    Des passants ont récemment vu de leurs propres yeux des membres du Département de police de Yantai et des postes de police de Tuanwang et de Jiangtuan arrêter les pratiquants, saccager leurs domiciles et confisquer leurs biens personnels ...
  • Une enseignante de 70 ans à la retraite arrêtée pour sa foi en Falun Dafa et inculpée sur de fausses accusations

    Les autorités du régime communiste ont arrêté Mme Zhu Yaming, 70 ans, pour la distribution d’une information sur la persécution de Falun Dafa. Elle a été inculpée le 4 juin 2014 sur des accusations fabriquées. Le 20 juin, le tribunal du district de Panlong a publié un avis fixant la date de procès au 30 juin. On ignore cependant si le procès a bien eu lieu ou comment il s'est conclu ...
  • Des pratiquants de Falun Gong soumis à des prises de sang forcées

    Récemment, la police dans différentes régions de Chine, en particulier dans la province du Guizhou et du Liaoning, a forcé les pratiquants de Falun Gong de tous âges à des analyses de sang. Ils ont dit agir sur ordres de leurs supérieurs. Ils ont également dit qu'ils allaient établir une base de données d'ADN des pratiquants de Falun Gong ...
  • Un aperçu de l'industrie de lavage de cerveau en Chine : Revenus et dépenses (2e partie)

    Tel que mentionné brièvement dans la première partie de cette série, les centres de lavage de cerveau ont trois sources principales de revenus : les fonds gouvernementaux pour la construction et les coûts opérationnels, les paiements versés par pratiquant détenu (dont des récompenses pour les « transformations réussies », ainsi que des frais de formation et d'accompagnement versés par les employeurs des pratiquants) et les rançons payées par les pratiquants et leurs familles.
  • Après les camps de travail, la Chine escamote ses prisons noires

    Les atrocités commises dans les camps de "rééducation par le travail" (RTL) ayant été mises à jour au cours des années en attirant l'attention du monde, la Chine a annoncé la suppression de son système de camp de travail en 2013. Toutefois, Amnesty International s'inquiète que cette décision n'ait constituté qu'un "changement cosmétique", et que la même politique de persécution et de répression violente persiste sous d'autres formes, entraînant parfois la mort des prisonniers ...
  • Un aperçu de l'industrie de lavage de cerveau en Chine : Politiques, financement, et ampleur

    Alors que le monde s'est focalisé sur les médias, le pétrole, les opérations bancaires et les transports de la Chine, il est important de noter que les violations des droits de l'homme constituent pratiquement une sous-industrie du secteur public...
  • Une femme médecin victime d’arrestation et d’extorsions se montant à 100.000 yuans

    Mme XinYaying, une pratiquante de Falun Gong propriétaire d'une clinique privée, a été harcelée et sa maison fouillée au cours des deux dernières années. Des policiers de la division de sécurité intérieure du district d’Anci, ville de Langfang ont extorqué un total de 100 000 yuans (12 000 Euros) à sa famille. Ils n’ont finalement plus pu assurer les frais de scolarité de leur enfant qui a dû quitter l’école ...
  • La famille d’un pratiquant décédé gagne un procès qui a duré quatre ans

    Le 6 mai 2014, a été un grand jour pour la famille de M. Peng Mingsheng qui a finalement gagné un procès crucial contre l’Hôpital du Peuple de Tengzhou dans la Province du Shandong. Il a fallu à la famille quatre années d’efforts constants pour démontrer que l’hôpital avait été responsable de sa mort, en suivant la politique omniprésente du régime traitant les pratiquants du Falun Gong comme des cibles de persécution, plutôt que comme des êtres humains ...
  • Un procureur menace deux avocats défendant des pratiquantes de Falun Gong

    Les pratiquantes de Falun Gong Mme Guan Shuli et Mme Feng Xue ont été jugées par le tribunal du district de Daoli le 2 juillet 2014, après avoir été détenues pendant plus de sept mois. Deux avocats ont plaidé "non coupable" au nom des pratiquantes et déclaré au tribunal qu'il n'était pas illégal de pratiquer le Falun Gong ni de dire que "Falun Dafa est bon" ...
  • Des policiers arrêtent un cycliste aux feux, le jettent à terre et lui mettent une cagoule noire ... pour une récompense de 50 000 yuans

    M. Liu Zhihui était sur sa bicyclette et attendait au feu pour tourner quand cinq ou six policiers l'ont accosté le 25 août 2013. Ils lui ont mis une cagoule noire sur la tête et l'ont jeté à terre avec son vélo. Ils l'ont mis dans la voiture de police, lui ont menotté les mains derrière le dos, lui ont enlevé ses chaussures, ont baissé son pantalon en dessous de ses mollets et ont collé ses jambes ensemble avec du ruban adhésif ...
  • Arrestations en séries dans le canton de Zaoqiang- Une femme enceinte précipitamment transportée aux urgences

    Des policiers du bureau 610 de Hengshui, avec la police des cantons de Hengshui et de Zaoqiang, ont fait irruption au domicile de plusieurs pratiquants de Falun Gong à Zaoqiang avant l'aube, le 30 mai 2014. Ils ont arrêté des pratiquants et les membres de leur famille, et confisqué nombre de leurs effets personnels. Une femme enceinte a dû être transportée à l'hôpital suite aux actions de la police.
  • Les souffrances d'un pratiquant de 61 ans dans la prison de Hulan

    M. Zuo Zengqi, pratiquant de Falun Gong, a été arrêté en mars 2013 et condamné à six ans de prison en raison de sa croyance dans le Falun Gong. Lors des visites des membres de la famille, il a décrit certaines de ses expériences en prison.
  • Ayant échappé de justesse à la mort, une pratiquante est emprisonnée de nouveau

    Sans dire un mot, une douzaine d'hommes portant des masques ont traîné une femme dans une pièce et l’ont brutalement dépouillée de tous ses vêtements. Ils l'ont suspendue nue et ont scellé sa bouche avec du ruban adhésif. Ils lui ont tordu les seins et pincé l’intérieur des cuisses et lui ont donné des coups de poing à répétition. Elle a été forcée d’écouter la calomnier sa pratique spirituelle, le Falun Dafa, au moyen d’ écouteurs connectés à un lecteur MP3. Elle s'est évanouie.