Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Nous devrions prêter attention à notre posture lorsque nous étudions la Loi

    Je trouve que la posture de nombreux pratiquants quand ils étudient la loi n'est pas suffisemment solennelle. Au lieu de s'asseoir le dos droit ou en position du lotus, beaucoup s'appuient, se penchent d'un côté, ou même sont quasiment allongés. Dans un environnement social normal, selon la situation, ce ne serait pas une posture appropriée, encore moins lorsque nous étudions la Loi. L'environnement d'étude de la Loi est un environnement solennel, et nous devrions le traiter comme tel. Ma compréhension personnelle est que si notre état d'esprit est droit notre posture suivra
  • Bien se coordonner est de la responsabilité de chaque pratiquant

    Nous savons que nous les pratiquants formons un seul corps. Cependant, nous sommes également des ‘cellules’ de ce seul corps et notre rôle dans ce seul corps ne peut être négligé. Quand nous accusons ou nous inquiétons pour ce corps, nous devrions regarder en nous-mêmes et vérifier si nous influençons positivement ou négativement notre corps tout entier. Quand nous pensons aux autres, le faisons nous sur la base de la Loi ? Nous limitons nous uniquement sur le plan humain quand nous nous occupons des autres ?
  • Chercher à l'intérieur et se débarrasser de l’égo et de l'égoïsme

    "Récemment, j'ai été préoccupé par des questions sur comment se débarrasser de l'égo et de l'égoïsme, dans la cultivation. Un jour, après le travail, je me sentais fatigué, oppressé . En pensant que mon état était lié au travail, je n'y ai pas prêté attention. Cependant, cela s'aggravait et j'ai commencé à avoir le vertige. Je me suis rendu compte de la gravité de la situation, mais, ayant la tête vidée, je me sentais perdu, paralysé...
  • Laisser tomber chaque attachement et corriger chaque pensée humaine

    "Voici quelques jours, quelque chose est survenu qui m’a rappelé à quel point la cultivation est sérieuse et combien il est important que nous corrigions chacune de nos pensée."
  • Mon expérience avec des pratiquants en prison

    En prison, j’ai vu pour la première fois la fermeté des pratiquants du Falun Gong et leur foi tenace. Ils ne se battaient pas en retour alors même qu'ils étaient excessivement battus et insultés par les gardes et les prisonniers incités par les gardes. J'ai été abasourdi lorsque j’ai vu les pratiquants se contenter de leur clarifier la vérité. A cette époque, j’avais beaucoup de questions. Plus tard, j’ai appris quels étaient les principes suivis par les pratiquants de Falun Gong : « Vérité- Compassion- Tolérance », et ces principes ont répondu à la plupart de mes questions.
  • Je dois me purifier moi-même en clarifiant la vérité

    "Il y a quelques jours, j’ai rencontré quelques problèmes en clarifiant les faits , je n’arrivais pas trouver une manière efficace de persuader les gens sur Internet de quitter le Parti communiste chinois (PCC) j’y ai réfléchi profondément pendant plusieurs jours, puis j’ai regardé en moi-même et découvert que mon état d’esprit était incorrect. "
  • Mieux comprendre les critères d’évaluation

    Quand nous utilisons des notions de personnes ordinaires pour analyser notre cultivation et les trois choses que Maître nous a demandé de faire, nous aurons différentes sortes de pensées compliquées qui ont dévié de la Loi (Fa). Nous devons analyser les problèmes de la perspective de la Loi. Nous devrions utiliser notre xinxing comme critère pour évaluer notre cultivation.
  • Accomplir la mission du salut des êtres de manière saine et stable

    "Un jour de la fin du mois d'avril , je m'appretais à partir en vélo pour distribuer cent DVD clarifiant les faits. Au moment de partir, une idée a soudain germé dans ma tête : prends un peu d'argent pour la réparation au cas où le vélo tombe en panne ! Immédiatement, j'ai réalisé que l'idée n'était pas correcte, mais je me suis laissée entraîner par ce ' au cas où '. Résultat : quelque part dans le district de Hexi, après avoir distribué des DVD, alors que j'étais sur le point de rentrer, la chaîne de mon vélo s'est cassée à trois endroits, de manière bizarre, en l'espace de quelques secondes,et j'ai du m'arrêter à un garage proche, pour le faire réparer."
  • Ne soyez pas une oie qui vole seule

    J’ai appris que lorsque les oies sauvages volent ensemble lors d’un voyage, elles volent toujours en formation d’une seule ligne. L’élévation collective créée par leurs ailes travaillant ensemble rend plus facile pour chaque oie de voler plus longtemps et plus haut. Si une oie devait se séparer, prendre du retard et voler seule, il lui serait difficile de rattraper ses équipières parce que sa vitesse individuelle ne peut pas se comparer à la capacité de vol de l’équipe. De plus, l’oie devrait voler plus bas, en faisant une cible facile pour les chasseurs....
  • Ma compréhension du mot “compagnon”

    Que peut-on faire quand on ne comprend pas bien un compagnon de pratique ? Selon ce que j’ai observé, certains pratiquants de par leur incompréhension disent des choses négatives, se basant sur leur propre point de vue, sur ces pratiquants et leur collent même des étiquettes très négatives. Que devons nous faire? Ne devrions nous pas regarder en nous chaque fois qu’un problème surgit ? Est ce que no propres notions et attachements pourraient être les raisons qui nous empêchent de les comprendre ?
  • Les disciples de Falun Dafa en Chine font la pratique des exercices en groupe – Que doivent faire les disciples vivant en dehors de Chine ?

    Bien étudier la Loi est aussi une façon de bien valider la Loi. Si nous étudions bien la Loi et restons chez nous, en fait nous ne validons que nous-mêmes. La pratique en groupe donne à chacun l’opportunité de sortir, de s’améliorer, de se cultiver et de s’assimiler au corps entier.
  • Ne pas aller aux extrêmes dans quelque domaine que ce soit

    D’après ma compréhension, Maître nous demandait de ne pas aller aux extrêmes dans notre cultivation. Le confucianisme a des exigences similaires. Confucius disait : « Allez à l’extrême n’est pas mieux que de ne pas en faire assez. » Les pratiquants de Falun Dafa cultivent la compassion. Cependant, nous ne devons pas aller à l' extrême sans être non plus bienveillants. Autrement, cela déviera de l’essence de la véritable compassion.
  • Ne négligez pas d'éliminer les interférences parmi les pratiquants

    Durant la période de la rectification par la Loi, nous rencontrons inévitablement de nombreux facteurs d’interférence dans la cultivation. En emettant les pensées droites, nous prêtons toujours attention aux interférences venant de l'extérieur, mais nous ne prêtons pas beaucoup attention aux interférences parmi les pratiquants. Cela nous a amené bien des pertes et également causé de grands dommages. Nous devrions êtres vigilants!
  • Rectifier l'environnement de la pratique collective d'outre-mer

    A vrai dire, il y a tous les avantages à faire la pratique collective en public, et apprendre la Loi ensemble. Pouvoir laisser tomber les tâches est peut-être un meilleur moyen de les accomplir. Cela concerne chacun de nous, pratiquants d'outre-mer, comment donner de l'importance à et sauvegarder ces deux choses.
  • Une toxicomane qui traite les pratiquants avec bonté voit ses cheveux repousser

    Après avoir entendu que la fille d'un parent avait été emprisonnée, il y a deux ans pour consommation de drogues, je lui ai donné une copie d'un article de clarification de la vérité : « Une lettre aux résidents de Pékin ». Quand elle a lu la lettre, elle s'est écriée avec surprise. « J'ai été invitée à faire la même chose à un pratiquant de Falun Gong quand j'étais en prison. Tout ce qu’on relate ici est vrai ! Pourquoi est-ce que ceci a encore lieu ? N'est-ce pas honteux ? » Accablée par l'incident, elle nous a rapporté son expérience en prison...