Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Renoncer aux moyens inefficaces et aux anciennes conceptions et prendre la Grande Voie – Une réflexion à propos d’être illégalement emprisonné et d’entreprendre une grève de la faim

    "Durant la 'cultivation' nous devons éliminer le karma, et ceci demande qu’on endure la souffrance et des tribulations. Toutefois nous endurons aussi souffrance et tribulations durant l’étude de la Loi, durant notre pratique quotidienne des exercices et la méditation, dans les frictions quotidiennes et en tempérant notre xinxing, en nous souciant des autres, et en validant et propageant la Loi. Nous pouvons bien faire tout cela de notre propre initiative et avec un esprit clair. Nous n’avons pas besoin de faire les choses intentionnellement sans nous conformer aux conditions de vie de la société ordinaire."
  • Eliminer l’esprit de recherche

    Lorsqu'une personne vient au monde, elle est nue. De même lorsqu'elle le quitte, elle ne peut rien emporter avec elle. Pourtant lorsque nous faisons face à la réalité de ce monde attirant, nous recherchons constamment, nous voulons constamment plus. Je souhaite gagner de l’amour, de l’amitié, l’affection de mes proches, un accord, l’éloge et la reconnaissance des autres, des relations de travail harmonieuses avec les collègues, la reconnaissance de mon patron, la loyauté de mon mari, l’affection, des relations familiales harmonieuses, des enfants exceptionnels, un corps en bonne santé et l’élévation de l’esprit par la pratique de la cultivation. En résumé, je voulais toujours avoir la plus grande satisfaction matérielle et spirituelle et devenir la personne la plus heureuse au monde. Parce que ces notions ont été profondément enracinées dans mon esprit à un jeune âge ...
  • Comment traiter les conflits – Une mère tient un journal pendant un camp d’été (Photos)

    Le camp d’été de cinq jours de l'école Minghui à Xizhi, Taiwan s’est terminé récemment. En nous impliquant avec les enfants au camp, les jeunes pratiquants et moi sommes passés par le processus d’abandonner nos attachements et d'améliorer nos xinxing. Je voudrais partager mes expériences avec les jeunes pratiquants et leurs parents de sorte que les pratiquants puissent faire les choses selon Dafa, et que nous puissions nous améliorer ensemble.
  • Réflexions de pratiquants européens après avoir assisté à la récente conférence de partage d’expérience de Washington

    Après avoir assisté à la Conférence de Partage d’Expérience de Falun Dafa, les pratiquants européens de Falun Gong que j’ai interrogés ont tous mentionné l'écart entre les pratiquants d' Europe et dans les autres pays. Tandis que les pratiquants ont été très encouragés et inspirés après avoir écouté l'enseignement de notre Maitre respecté ; ils ont senti que les exigences de la rectification par la Loi pour les pratiquants avaient à nouveau été élevées.
  • Un pratiquant occidental : Comprendre l'égoïsme et la validation de soi-même

    "Je comprends à présent que le nouvel univers est purement altruiste et que de nombreux attachements dont Maître nous a parlé sont des manifestations de l'égoïsme. Si je cultive et m'assimile à Vérité, Compassion, Tolérance, je dois me débarrasser de toutes les pensées et les comportements égoïstes. Comment pourrais je emmener avec moi ce "bagage" égoïste dans le nouvel univers. J'aimerais partager quelques compréhensions que j'ai eues récemment à propos de la façon dont l'égoïsme s'est manifesté dans mes interactions avec les pratiquants".
  • Prendre la Loi pour guide et abandonner la peur

    Tout au long du chemin de ‘cultivation’, nous devons abandonner divers attachements. Actuellement, certains pratiquants n’ont toujours pas abandonné l’attachement à la peur et ont cet attachement à divers degrés. En particulier en Chine, centre de la perversité, les attachements de certains pratiquants à la peur sont encore plutôt forts.
  • Ce n’est qu’en renforçant notre volonté que nous pouvons éliminer nos attachements

    Bien que, mes anciens attachements interféraient souvent avec moi. J’étais capable de maintenir une bonne attitude et une conscience claire lors de mon étude de la Loi et de l’émission de la pensée droite ; Mais quand je m’asseyais devant mon ordinateur, j’avais diverses sortes d’attachements et de désirs. Même quand j’étais capable de me contrôler et de ne pas physiquement suivre mes attachements, souvent j’étais incapable de me concentrer sur les choses que j’étais supposé faire. ..
  • Leçons tirées du fait de ne pas avoir émis les pensées droites aux heures fixées dans le monde en même temps que les autres

    "Je connaissais l’importance d’émettre des pensées droites et j’avais aussi exprimé ma détermination de participer aux pensées droites internationales sans faillir. Mais dès que le réveil sonnait à 23h55, je l’éteignais souvent sans le savoir pour me rendormir. Un jour j’étais déterminée à me lever mais n’arrivais pas à empêcher mes paupières de cligner, et n’arrivais pas non plus à me nettoyer l’esprit. J’ai pensé qu’avec un esprit aussi embrouillé, j’aurais du mal à émettre des pensées droites. Je ferais mieux de me recoucher et de faire les pensées droites le lendemain. Par la suite j’ai cessé d’émettre les pensées droites de minuit, sans regret. "
  • Aucune vague ne peut arrêter ce bateau qui a pris la mer

    "Quand la persécution a commencé, sous la direction des autorités, les chaînes de télévision nationales et tous les médias ont matraqué des informations mensongères et diffamatoires contre le Falun Dafa. Influencés, mes parents et mes deux sœurs ont vraiment essayé de me dissuader de continuer à pratiquer. Tout ce que je pouvais leur dire était que les médias mentaient et que le Falun Dafa était une bonne méthode de xiulian. Il ne restait plus que l’ancienne pratiquante et moi dans notre groupe. En effet, la persécution avait gâché des opportunités prédestinées pour de nombreuses personnes."
  • Notre groupe d'étude de la Loi

    Nous pensons qu'étudier la Loi seul à la maison limite le progrès de notre cultivation pratique. Le temps où nous étudiions la Loi dans un environnement de groupe avant que la persécution ne commence, nous progressions beaucoup plus rapidement. En conséquence, nous souhaitons tous rétablir notre environnement de cultivation et adopter de nouveau les formes de cultivation que Maître a créées pour nous – étudier la Loi et faire les exercices de Falun Gong ensemble dans un environnement de groupe...
  • Expérimenter le pouvoir divin de Dafa aprés un an de pratique

    En avril 2006, on a découvert que j’avais un cancer du foie, lors du contrôle médical de groupe sur mon lieu de travail. La tumeur cancéreuse avait une taille de 4x3 centimètres. Après des tests plus poussés, je fus averti que la tumeur devait être enlevée. Une fois l’opération chirurgicale accomplie, il s’est avéré que la tumeur était maligne. Ainsi, deux traitements intensifs du foie ont été réalisés. Je me sentais, alors si bas qu’il n’y avait rien dans ma tête hormis une pensée : que j’avais deux parents âgés de plus de 80 ans, mon épouse et mes enfants. Ce genre de coup terrible était insupportable...
  • Ensemble, nous marchons dans le vent et sous la pluie : Un voyage à Francfort avec la Fanfare de la Terre Divine

    Alors que le temps de notre performance approchait , les gouttes d’eau sont devenues grosses comme des petits pois. Plus nos vêtements étaient mouillés plus leur couleur s'assombrissait , de nos épaules à nos tailles, et finalement jusqu’au fond de nos pantalons. Nous étions trempés, mais personne ne bougeait même un peu...
  • La lecture de la Loi diligente doit être suivie d’un xiulian solide

    En fait, de nombreux problèmes que nous rencontrons en clarifiant les faits, et durant le xiulian sont causés par notre manque d’attention aux détails. Mais quand les problèmes grandissent, on pense que c’est à cause d’un manque de lecture de la Loi, comme si l’étude de la Loi et le xiulian étaient la même chose. De cette manière on ne s’est pas vraiment cultivé. En deux mots, c’est une incompréhension de ce que signifie l’étude de la Loi.
  • Expérimenter la clémence et la compassion infinies du Maître

    Je suis un pratiquant de Dafa relativement nouveau, ayant commencé à cultiver sérieusement il y a environ deux ans. Cependant, longtemps avant cela, longtemps avant même que j’accepte Dafa – et même alors que j’étais contre Dafa - Maître me tenait déjà dans sa compassion et sa clémence, attendant patiemment et guidant mon éveil et mon retour à Dafa. Récemment, j’ai été poussé et inspiré à jeter un regard en arrière sur mon parcours jusque là , et je souhaiterai le partager ici avec vous, afin peut-être d'en inspirer d'autres à chérir notre opportunité prédestinée et ce moment incommensurablement précieux dans l’histoire, et être réellement reconnaissant pour la grâce salvatrice du Maître.
  • Nos attitudes envers nos compagnons de pratique peuvent révèler si nous croyons vraiment en Maître et en Dafa

    Quelques fois, je n’aime pas ce que ce pratiquant a fait, ou trouve qu’il y a tel ou tel problème avec tel pratiquant. Dans mon esprit je ne peux pas lâcher prise de leurs problèmes , spécialement ceux liés aux assistants. J’ai peur que ces problèmes n’aient un impact négatif sur le groupe entier. Je suis attaché à mes sentiments personnels et centre mon attention sur les autres. Cette notion humaine a fait que ces problèmes sont restés non résolus pendant une période de temps-plus-longue-qu’acceptable.