Sagesse traditionnelle

  • Shennong Shi (Un récit historique)

    L’Empereur Yan, aussi connu sous le nom de Shennong Shi, est un dirigeant légendaire de la Chine et un héros culturel de la mythologie chinoise. On pense qu’il a vécu il y a 5,000 ans et qu’il a enseigné aux anciens chinois les pratiques de l’agriculture. Son nom signifie ‘’le Fermier Divin.’’ Il est dit que sa mère a visité la région Huayang et l’a mis au monde après avoir reçu l’esprit d’un dragon divin. Yan était né avec le corps d’un homme et la tête d’un taureau. Il a pu parler trois jours après sa naissance, ramper à cinq mois, a développé une dentition à sept mois, et connaissait le travail de la ferme à trois ans.
  • La générosité d’un Roi

    Une fois, le Roi de Chu, Zhuang Wang, donna un banquet au palais pour divertir ses généraux après avoir remporté une grande bataille. Tout le monde était de très bonne humeur. Chu Zhuang Wang demanda même à sa concubine favorite Xu Ji de verser du vin à tout le monde. Plus tard, une soudaine rafale de vent souffla toutes les bougies et le palais devint très sombre. Dans l’obscurité, quelqu’un tira sur la manche de Xu Ji et tenta d’avoir un contact indécent avec elle...
  • Connais toi toi-même !

    Chaerephon un ami proche de Socrate consulta un jour Dieu à l’Oracle de Dephes et demanda, “Y-a t-il une autre personne au monde qui soit plus sage que Socrate ?” Dieu répondit : Non, aucun homme n’est plus sage que Socrate. Chaerephon présenta gentiment la réponse de Dieu à Socrate. À sa grande surprise, Socrate parut perplexe et même mal à l’aise...
  • Un père aide son fils à accomplir un plus haut degré de vertu en refusant une opportunité de carrière précoce

    “Un homme ne doit pas utiliser tout son pouvoir, un homme ne doit pas épuiser tout sa chance, " " la loyauté et la gentillesse soutiendront une famille, la modestie et la prudence prolongeront la vie" énoncent deux proverbes chinois. Ce sont de précieux conseils qui aideront à façonner la conduite d’une personne et les valeurs qu’elle transmettra à la génération suivante ...
  • Histoires de la Chine ancienne : Aimer les enfants, les éduquer dès leur tendre jeunesse

    Depuis les temps anciens, beaucoup de parents ont su comment être affectueux avec leurs enfants, mais n’ont pas su comment les éduquer. Quand de tels enfants grandissent, ils blessent les autres et se détruisent eux-mêmes ...
  • La sagesse de Maître Kuang

    Maître Kuang (572-532 A.D.) était un musicien renommé dans le pays de Jin. Lorsque l'Empereur Jindao et l'Empereur Jinping étaient au pouvoir, il servit également comme ministre. On se rappelle la "sagesse de Maître Kuang." Il était un activiste politique et un érudit. Ses contemporains se référaient à lui comme à un homme "de grande expérience". Maître Kuang a accompli cela bien qu'étant né aveugle. Il s'appelait lui-même le Courtisan Aveugle ...
  • Culture traditionnelle -- Etre humble et tolérant sans ostentation

    Etre accomodant avec les autres, tolérer leurs erreurs et leurs faiblesses, ne pas montrer son propre talent, et ne jamais se vanter, ce sont les vertus qu'encourage la culture traditionnelle chinoise, et ce sont aussi de bonnes façons de se faire des amis. Xu Rong fut un modèle sous cet aspect...
  • Un taoïste parle du destin

    Avant que Li Wei ne devienne un haut fonctionnaire, il prit un jour un bateau pour traverser une rivière. Sur le bateau, il y avait un Taoïste. De façon à économiser un peu d'argent, un passager discutait avec le propriétaire du bateau. Le Taoïste soupira: "Pour une personne qui va se noyer, il argumente encore sur des choses aussi insignifiantes. Cela ne vaut vraiment pas la peine!" ...
  • Quatre histoires sur la Tolérance et le Pardon

    “Xin Lingjun vainquit l’armée des Qin et sauva Handan, la capitale de l’Etat de Zhao. Par la suite, le Seigneur de l’Etat de Zhao envisagea d’aller bien au-delà des limites de la capitale pour l’accueillir dans la cité. Avant que la rencontre ne se fasse, Tang Suei conseilla à Xin Lingjun comment il devait se comporter en citant un proverbe : "Il y a des choses que quelqu’un ne devrait pas savoir et il y a des choses qu’il devrait savoir. Il y a des choses que quelqu’un ne devrait pas oublier et des choses qu’il devrait oublier."Xin Lingjun demanda : "Que voulez vous dire ?"...
  • À propos de tranquillité

    “L'idéogramme chinois jing (tranquillité) se compose de deux caractères ”vert” et “dispute”. Il est facile d’expliquer le mot "vert," comme les pentes vertes des collines, mais comment " dispute" devrait-il être expliqué ? ...
  • Les “cinq recettes” de Tang Taizong pour gouverner

    Un jour Tang Taizong, le second empereur de la Dynastie Tang, qui régna de 626 à 649 ap. J. C, arriva au Palais Cuiwei. Il demanda aux fonctionnaires dans l'expectative "Depuis les temps anciens, bien que les empereurs ont pu conquérir les plaines centrales de la Chine, ils n'ont pas réussi à y faire accéder les minorités nationales comme les Rong ou les Di. Mes capacités sont inférieures à celles des empereurs de jadis, mais j'ai été capable d'accomplir plus qu'ils n'ont fait. Je n'en dévoilerai pas les raisons à présent, mais j'aimerais vous demander à vous Messieurs, de bien vouloir me les dire directement ...
  • Conseiller franchement, être un ami loyal, et rendre la gentillesse reçue

    Li Daliang était du comté Jingyang ( l'actuelle province du Shaanxi). Il était un discret et honnête fonctionnaire de la capitale,bien que n'ayant pas la réputation d' un brillant orateur.. En tant que fonctionnaire gouvernemental, Li se souciait peu de sa propre renommée et donnait toujours à l’Empereur un avis franc ...
  • Entretien avec Confucius sur le destin d'une nation

    Le Roi Lu Ai Gong demanda à Confucius, "Est-il vrai que le destin d'une nation soit déterminé par le Ciel et pas uniquement en fonction des actions des hommes?" Confucius répondit :"Le destin de votre pays dépendra de vos propres actes. Un phénomène spécial ne peut à lui seul changer le destin de votre nation." Le Roi dit : "Pourriez vous, je vous prie fournir quelques exemples étayant cette déclaration?"
  • L'or véritable brillera parmi les pierres

    Il était une fois un homme qui se considérait talentueux mais qui n'avait pas reçu de travail important depuis longtemps. Il était déprimé et amer à cause de cela. Un jour il alla trouver un sage et lui demanda : " Pourquoi la vie est-elle si injuste avec moi? " ...
  • Histoires de la Chine ancienne : Pardonner leurs erreurs aux autres

    Bingji, un premier ministre sous la dynastie des Han de la chine ancienne, était connu pour sa bonté . Un jour où son chauffeur l’accompagnait lors d’une sortie, il était tellement ivre qu’il vomit dans le véhicule du premier ministre. Le chef de cabinet de Bingi voulut renvoyer le chauffeur mais le premier ministre lui dit: "Est-ce que quelqu’un voudra l’embaucher si on apprend qu’il a été renvoyé de son précédent poste parce qu’il était ivre. Oublions cela. Après tout, il n’a fait que salir les sièges de la voiture." ...