Respecter une personne de grande vertu tient l'ennemi à distance


Durant la période des Royaumes combattants en Chine (Zhan'guo, 475BC - 221BC), vivait un homme appelé Duan Ganmu qui quitta l'état de Jin pour se rendre dans l'état de Wei. Il s'agissait d'une personne de grande vertu éminemment respectée du peuple. Le Roi Wenhou de Wei saluait lorsqu'il passait près de la maison de Duan Ganmu.


Un fantassin de Wenhou lui demanda un jour " pourquoi saluez-vous ? " Wenhou répondit " N'est-ce pas la maison de Duan Ganmu ? M. Duan Ganmu est une personne de grande vertu, comment oserais-je ne pas le saluer ? " Il précisa également : " la gloire de M. Duan Ganmu lui vient de sa vertu, mais ma gloire me vient de la possession d'une grande quantité de terre ; M. Duan Ganmu a l'intégrité, et je n'ai que la richesse. Posséder des terres ne saurait être comparée à posséder de la vertu ; la richesse ne peut pas être comparée à l'intégrité, aussi me dois-je de lui témoigner du respect. "


Le Roi Wenhou de Wei donna des millions en guise de récompense à M. Duan Ganmu pour le féliciter de son intégrité, et alla souvent lui rendre visite pour manifester son respect. Les personnes dans l'état de Wei étaient toutes très heureuses que leur souverain respecte autant une personne aussi vertueuse.


Plus tard, le roi de Qin voulut conquérir Wei. Sima Tang dit au roi de Qin : " Duan Ganmu est une personne de grande vertu, et le roi de Wei le respecte beaucoup ; tout le monde sait cela. Peut-être ne devrions-nous pas attaquer Wei. " Suite à cela, le roi de Qin ordonna à son armée de ne pas attaquer Wei.


La puissante armée de Qin avait conquis six états, mais laissa le territoire de Wei parce que tout le monde savait que Wenhou respectait les personnes de grande vertu et gouvernait l'état avec intégrité. On savait donc que leur état devait être béni par le ciel, et que les habitants devaient être très fidèles à leur pays d'origine. Si Qin osait attaquer Wei, l'attaque serait condamnée par les cieux, et le peuple résisterait au prix de sa vie. Comment une telle attaque aurait-elle une chance de réussir ?


Tandis que l'histoire ne se manifeste pas selon les souhaits des individus, l'élévation et la chute de chaque pays suit un certain plan. Le ciel règne sur tout. Tout comme les anciens le disaient, le roi céleste ne s'inquiète pas de savoir si vous êtes de sa famille ou un étranger ; il aide seulement les personnes vertueuses.


Par conséquent, un souverain devrait respecter la vertu et cultiver la vertu ; alors il peut être apprécié par le peuple. Si un souverain respecte les hommes nobles, les hommes pervers s'enfuiront. C'est une politique habile pour sauvegarder un pays.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.