Histoires du Bouddhisme : Vous avez tous raison

Un jour, un moine méditait sur un coussin, un serviteur à ses côtés. De l’autre côté de la porte, deux disciples du moine avaient un sérieux conflit. Aucun des deux ne voulait céder à l’autre et chacun restait enferré dans son propre argument. Tous les deux pensaient que seul ce à quoi ils s'étaient éveillés était correct.


En colère le plus vieux des disciples rentra dans la chambre du moine et demanda: " Maître, ceux qui cultivent ne devraient avoir aucun attachement à quoi que ce soit dans le monde humain. Honneur ou disgrâce, gain ou perte, bon ou mauvais, rien ne peut toucher le cœur de celui qui cultive. C’est le vrai sens de la cultivation. Mais le jeune moine n’est pas d’accord avec moi. Puis je vous demander, Maître, si mon opinion est correcte ou pas ? "


Le moine répondit doucement : " Tu as raison! "


Le disciple plus âgé sortit fièrement. Se posant en vainqueur il dit au jeune disciple que leur maître pensait que son opinion était juste.


Le jeune disciple n’était pas convaincu. Alors il alla immédiatement dans la chambre du moine et demanda : " Maître, ceux qui cultivent devraient avoir dans leur cœur des principes s'agissant du monde humain. Ils devraient clairement savoir ce qu’ils doivent maintenir et abandonner. Ils devraient différencier le bon du mauvais et être capable de distinguer le bien du mal. C’est en fait la cultivation et la pratique. La compréhension du disciple plus âgé est incorrecte. Pourquoi Maître, lui avez-vous dit qu’il a raison? "


Le moine répondit : "Tu as raison! " En entendant la remarque du moine, le jeune disciple était ravi et sortit tout content.


Ayant tout observé, le serviteur se tenant près du moine était confus. Il demanda au moine : " Leurs compréhensions de la cultivation et de la Loi de Bouddha sont complètement différentes. Pourquoi avez-vous été d’accord avec leurs deux arguments ? Quelle opinion est vraiment l'opinion correcte ? "


“Ce que tu dis est correct !” répondit le moine au serviteur..


La Loi de Bouddha est sans limite. Différents pratiquants ont différents niveaux de compréhensions de la profondeur de la Loi de Bouddha. Il n’y a pas de critère absolu pour juger quelle opinion est juste quelle opinion est erronée. Les compréhensions de ceux qui cultivent sont toujours délimitées par leurs propres connaissances de la Loi de Bouddha à un certain niveau. En s’éveillant davantage à la Loi de Bouddha et en améliorant son niveau, on trouvera que la Loi de Bouddha est extraordinairement grande et profonde.


Traduit de :
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2006/8/6/38886.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.