Divers

  • Les gouvernements européens et américains prêtent attention au harcèlement téléphonique exercé sur les pratiquants de Falun Gong

    Durant la période du Nouvel An Chinois 2005, beaucoup de pratiquants de Falun Gong en Asie, en Europe, aux Etats-Unis, en Australie et dans d'autres parties du monde ont reçu des appels téléphoniques anonymes. La plupart des appels n'ont pas pu être tracés, mais certains programmes d'identification des appels de certains pratiquants ont montré que ceux-ci provenaient de Chine continentale. Le contenu des appels est le même: ils consistent principalement en des chants "patriotiques", la version du gouvernement chinois sur l'incident de "l'auto immolation sur la Place Tienanmen" et d'autres attaques sur le Falun Gong. Les autorités de police de plusieurs pays ont commencé l'enquête.
  • Les pratiquants du Falun Gong allemands ont reçu des messages téléphoniques de harcèlement préenregistrés venant du Parti Communiste Chinois dans une tentative d’incitation à la haine contre le Falun Gong

    Le 6 février 2005, les pratiquants de Falun Gong d’Allemagne ont reçu des appels téléphoniques préenregistrés en chinois et en anglais. Ces appels contenaient de faux messages concoctés par le gouvernement communiste chinois sur l’auto immolation de la Place Tienanmen, visant à inciter à la haine contre le Falun Gong.
  • Centre d’Information Européen du Falun Gong : Des Européens et des Américains ont reçu chez eux des appels téléphoniques de propagande communiste chinoise

    Des personnes aux Etats-Unis, au Canada et dans au moins une dizaine de pays européens dont la France, ont rapporté avoir reçu des messages téléphoniques aujourd’hui dont l’origine est sans aucun doute le régime communiste chinois. Ces messages étaient des propos anti-Falun Gong prétendant que le gouvernement chinois protège les « droits de l’homme » en « sauvant » les gens de cette pratique traditionnelle chinoise.
  • Le consulat chinois refuse de renouveler le passeport d’un médecin chinois au Royaume Uni (deuxième et dernière partie)

    "Je me sens extrêmement affligé chaque fois que je pense à nos compagnons en Chine. En tant que pratiquants de Falun Gong dans les pays étrangers, que pouvons-nous faire pour eux? Nous espérons mettre fin à cette persécution dès que possible. Nous ne sommes ni contre notre mère patrie, ni contre les membres du personnel du Consulat chinois. Le pouvoir politique n'a rien à voir avec notre cultivation. Tout ce que nous sommes en train de faire est d'essayer de notre mieux d’aider nos compagnons de pratique qui sont persécutés en Chine."
  • Le consulat chinois a refusé de renouveler le passeport d’un médecin chinois au Royaume Uni

    "Cela faisait plus de trois mois depuis que j’avais soumis mon passeport. Les autorités chinoises m’avaient privé de mes droits fondamentaux en tant que citoyen chinois sans aucune raison ou explication. Ma pratique de Falun Gong se conformait totalement à la constitution chinoise, qui assure aux citoyen chinois le droit à la liberté de croyance. Ce que le consulat chinois a fait ne se conforme pas a la loi chinoise ni aux règles légales internationales. A travers cette description de ce qui m’est réellement arrivé, j’espère qu’ils pourront revoir sérieusement ce qu’ils ont fait, et qu’ils ne suivront pas aveuglément les ordres du groupe pervers de Jiang"
  • L’ambassade de Chine a irrationnellement refusé le renouvellement de mon passeport en Allemagne.

    "À environ 11h00 du matin un officier masculin que je n’avais jamais vu auparavant est apparu; Il n’était pas très grand et il avait la quarantaine environ. Il tenait mon passeport à la main et il m’a dit : "Qi Luyi, venez avec moi, je veux vous demander quelque chose" il m’a emmenée dans une salle de réunion à coté de la porte ou il m’avait parlé. Il m’a demandé quand j’étais arrivée en Allemagne, je lui ai dit la vérité. Alors il a demandé : "Pratiquiez-vous le Falun Gong en Chine ?" J’ai répondu : "Oui je le pratiquais.". " Le pratiquez-vous toujours ?", " Oui" ai-je répondu. "
  • Centre d’Information du Falun Gong Autrichien : De l’aide en Faveur de M. Wang dont la prolongation de passeport a été refusée par le Consulat Chinois à Vienne

    M. Wang qui pratique le Falun Gong et qui participe aux campagnes d’activités demandant la fin de la persécution a appris mis juillet 2004 par le Consulat Chinois que son passeport ne sera pas prolongé. Face à ce harcèlement, avec les membres de sa famille autrichienne il a fait appel auprès du gouvernement autrichien. Le gouvernement régional du Nord de l’Autriche a montré une très grande compréhension envers la situation de Wang et a activé la demande de sa Citoyenneté Autrichienne.
  • Le témoignage d’un pratiquant de Falun Gong Suisse : Comment nous avons été privés de notre nationalité

    En mars 2003, à la veille du Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies, nous avons soudainement reçu un appel téléphonique de l’ambassade de Chine , disant qu’une conférence de presse aurait lieu à Genève afin de critiquer le Falun Gong et ils demandaient deux personnes d’outre-mer pour y participer. L’ambassade pensait que ma femme et moi avions une haute qualité culturelle et elle avait décidé de nous inviter à participer à la conférence de presse. Ma femme a immédiatement refusé l’invitation, elle a dit que nous ne voudrions jamais aller là bas parce que nous pratiquions le Falun Gong.
  • Epoch Times : Un plan global de harcèlement: l’attaque du Falun Gong par la Chine

    Peu après que Jiang Zemin ait commencé la persécution brutale du Falun Gong en 1999, des incidents de fonctionnaires chinois menaçant, harcelant et attaquant des pratiquants du Falun Gong sont apparus, ainsi que la pression et les menaces de fonctionnaires,d’entreprises et de médias libres dans le monde. Selon des sources fiables à l’intérieur de la Chine, aussi tôt qu’au mois d’octobre de l’an 2000, Jiang avait donné des ordres pour exécuter une politique "d’intensifier la campagne [contre le Falun Gong] outremer, de rassembler plus d’informations et d’empêcher les protestations."
  • Wang Yong, pratiquant de Falun Gong, se voit illégalement refuser la prolongation de son passeport par le Consulat chinois à Vienne

    La raison pour laquelle le Consulat Chinois a refusé la renouvellement du passeport est que Yong pratique le Falun Gong et participe régulièrement à l’appel pacifique qui se tient devant le Consulat Chinois à Vienne, pour demander la fin de la persécution du Falun Gong en Chine. Yong a demandé au Consulat Chinois de lui donner une explication écrite pour le refus de la prolongation, mais sa demande a été rejetée. Si Yong retourne en Chine il subira sans aucun doute un lavage de cerveau et une persécution dans un camp de travaux forcés.
  • Italie: La prolongation de nos passeports a été refusée par le consulat chinois à Milan de manière peu raisonnable

    "Le 14 décembre 2001, nous sommes allés au consulat chinois pour nous informer au sujet du renouvellement de nos passeports, alors le premier consul Liang Haitao nous a reçu et nous a dit que si nous écrivions une lettre déclarant que "nous n'endommagerions pas l'image de la Chine" [sous-entendant que pratiquer le Falun Gong, et faire appel pour les pratiquants détenus en Chine, c'était endommager l'image de la Chine], alors le renouvellement de nos passeports pourraient se faire. "
  • Royaume-uni : Conduite choquante et indisciplinée du consul chinois à Edinburgh

    Lors d'un appel pacifique devant l'ambassade chinoise d'Edimburgh, appels qui ont lieu depuis trois ans, un jeune homme pratiquait les exercices du Falun Gong. Lorsqu'il ouvrit les yeux il vit un chinois qui regardait le panneau. Il sortit immédiatement un prospectus et le tendit à la personne en disant poliment : "Regardez monsieur s’il vous plait." Puis il commença à lui parler de la propagation de Falun Dafa à travers le monde et de la manière dont les médias chinois calomnient le Falun Gong. Tout d’un coup, l’homme l’interrompit brusquement et lui dit avec colère, « Pourquoi ne croyez-vous pas en la chrétienté ? »
  • Roumanie : La police viole les droits fondamentaux du peuple pendant la visite du Président Chinois

    La porte parole de l’Association Falun Dafa Roumain, Dana Bettevy a dit aux journalistes que le 13 et 14 juin, les pratiquants de Falun Gong ont été harcelés, surveillés étroitement et suivis par les fonctionnaires du Département de la Sécurité Nationale et par la police. Nous condamnons fermement le fait que le régime de Jiang Zemin utilise les enjeux économique et d’autres appâts matériels, pour forcer le gouvernement roumain à enfreindre les règles démocratiques et les droits humains fondamentaux , comme la liberté d’expression. Les pratiquants qui se sont vus imposer une d’une amende par la police devraient lancer une action légale contre le ou les département(s) approprié(s) du gouvernement romain.
  • Pologne: Les diplomates chinois utilisent des actions illégales pour bloquer les appels des pratiquants de Falun Gong

    Début juin 2004, M. Hu Jintao le Président de la Chine a visité la Pologne avec M. Bo Xilai, Ministre du Commerce, qui a joué un rôle majeur et pervers dans la persécution des pratiquants de Falun Gong. A cause de cela des actions légales ont été menées contre Bo Xilai dans d’autres pays qu’il a visités, y compris le Royaume Uni, l’Allemagne et les Etats-Unis. Les pratiquants de Pologne ont aussi utilisé des moyens légaux pour intenter une poursuite contre ce criminel des droits de l’homme.
  • Conclusion favorable du Procès pour violation des droits fondamentaux des pratiquants de Falun Gong contre le Département Fédéral allemand des Affaires Intérieures (Photo)

    Lors de la visite d’état de Jiang Zemin en Allemagne en 2002, les droits des pratiquants de Falun Gong ont été violés par la police fédérale allemande et la police de Berlin et ils avaient intenté un procès. Lors du verdict ce matin, le juge a dit aux deux parties qu’il pensait que le comportement de la police allemande avait violé la Loi fondamentale, en particulier, que faire sortir de force les pratiquants allemands de leurs chambres d’hôtel violait les droits fondamentaux protégés par la loi du pays. Le droit à demeurer à l’hôtel ne différant pas du droit à demeurer chez soi. Le juge a aussi mis en avant que le Falun Gong avait fait appel de manière pacifique. A sa connaissance, les pratiquants de Falun Gong n’ont jamais utilisé la violence contre quiconque.


  • Page | [-10] | 1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | ... | 16 |