Divers

  • Allemagne : Les Résidents de Hambourg Soutiennent le Falun Gong dans l'Incident de Paris

    Après avoir appris que le Gouvernement Français a interdit les écharpes jaunes sur l’Avenue des Champs Elysée pour des intérêts économiques, un passant d’âge moyen a résolument dit : « La liberté est la chose la plus importante. Ça va si nous n'avons pas d'argent, cependant, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre la liberté. » Un membre du personnel de l’Hôtel de Ville de Hambourg passant devant le stand d’information et apprenant les nouvelles au sujet du Falun Gong a pris un dépliant au sujet de l'incident de Paris en disant : « Nous devons boucler chaque contrat économique avec les droits de l'homme quand nous traitons avec la Chine. Ce n'est qu'en faisant ainsi que nous pouvons vraiment aider la Chine. » Un autre passant bien-vêtu a pris un dépliant en passant et a filé . Dix minutes plus tard, il revenait et demandait : « Est-ce que c'est vrai ? Comment est-ce que ça peut se produire à Paris ? Pouvez vous me donner plus de détails à propos de cet incident? » Après que les pratiquants aient confirmé les détails, il a dit : « Vous devriez informer plus de personnes au sujet de cet incident, c’est difficile à croire. » Quand il est parti, il a sincèrement souhaité aux pratiquants de réussir.
  • Le Vice Consul Général de l'Ambassade de Chine en Russie force un résident Russe à dénoncer sa Croyance en prenant ses parents en otage en Chine

    En octobre 2003, He Guoan, le Vice Consul Général de l'ambassade Chinoise dans la ville de Habarovsk, est venu à Irkutsk et a invité Li Dan à le rencontrer. Li Dan vit en Russie depuis plus de dix ans; sa femme et ses trois enfants sont des citoyens Russes. Le Vice Consul s'est informé en détail sur sa famille en Chine, aussi bien que sur sa situation et sur son travail en Russie. Toutes les réponses de Li Dan étaient enregistrées par le personnel de l'Ambassade. He Guoan a menacé que ses parents en Chine pourraient être dans une situation dangereuse s'il continuait à pratiquer le Falun Gong, et qu'il pourrait faire face lui-même à des conséquences désagréables s'il retournait en Chine. Les pratiquants Russes de Falun Gong appellent la communauté internationale à aider à la libération de Li Xia.
  • Un Conseiller Français Porte une Echarpe Jaune pour Exprimer son Soutien au Falun Gong

    "De cette histoire, je peux conclure que les ordres de certains fonctionnaires du gouvernement français d’ « interdire les écharpes jaunes » et d’arrêter les pratiquants du Falun Gong durant la visite de Hu Jintao, ne représentent pas l’attitude de tous les fonctionnaires du gouvernement français ou du peuple français. En tant que citoyen français, j’ai honte. Pourquoi les policiers français de la terre libre de France ont arrêté leurs propres citoyens et ont succombé aux menaces et à la pression du gouvernement chinois en arrêtant les pratiquants de Falun Gong sans motif ? J’espère que plus de personnes sauront la vérité sur le Falun Gong et se mettront du coté de la justice comme le Conseiller français en portant une écharpe jaune."
  • Taiwan: Les Pratiquants de Falun Dafa Tiennent une Conférence de Presse pour Condamner les Arrestations Arbitraires en France

    Entre le 24 et le 27 Janvier 2004, la police française a illégalement arrêté les pratiquants Taiwanais en visite à Paris. L'après-midi du 3 Février 2004, une conférence de presse a été organisée pour dénoncer la conduite illégale de certains officiels du gouvernement français, qui se sont rendus responsables de l'arrestation de pratiquants de Falun Gong innocents par la police dans les rues de Paris. Malheureusement, cette conduite s'est produite à cause du désir d’obtenir des faveurs et de maintenir les intérêts économiques avec la Chine. Les pratiquants ont déposé une plainte contre les officiels du gouvernement français respectifs, pour arrestation illégale, détention, blessures, détresse, et violation de leurs droits d'expression.
  • Les Pratiquants Font Appel au Parlement Européen Concernant les récents Incidents de Paris – Les Députés Expriment leur Soutien

    Mme Maes, un membre Belge du Parlement Européen, a exprimé ses regrets à propos de l'injuste détention des pratiquants du Falun Gong par la police parisienne. Elle a dit, "L'abus dont sont victimes les pratiquants du Falun Gong est une violation évidente des droits de l'homme. Je n'ai jamais vu un tel groupe de gens pacifique comme les pratiquants du Falun Gong. Quand j'ai visité la Chine, j'ai soulevé beaucoup de questions sur le Falun Gong auprès des fonctionnaires chinois. Ils devenaient très fâchés en entendant le mot Falun Gong. Cela m'a rendu méfiante. Je peux voir que les pratiquants du Falun Gong ne sont pas des criminels et donc ne devraient pas être traités comme tel: pas en Chine, certainement pas en France. "
  • Les Pratiquants européens expliquent les Faits au sujet du Falun Gong aux départements ministériels français

    Les pratiquants ont exprimé leur sérieuse inquiétude sur l'incident de Paris, but de leur visite, aux gardiens et se sont présentés comme Président de l’Association Falun Dafa européenne et Président de l’Association Falun Dafa française. Les gardiens ont commencé à prendre cette affaire au sérieux et ont fait les arrangements appropriés, y compris mettre en place des véhicules de police pour permettre aux pratiquants de rencontrer les fonctionnaires concernés et avoir le temps de clarifier les faits en personne. Les porte parole du Falun Gong ont déclaré qu'ils continueraient à contacter les Ministères français concernés et trouveraient les moyens appropriés pour permettre aux autorités d’améliorer leur compréhension du Falun Gong afin de trouver une résolution juste, raisonnable et rapide à l'incident de l'arrestation..
  • Les Pratiquants de Falun Gong Espagnols Remettent une Lettre à l'Ambassadeur Français en Espagne

    Depuis 1990, se tient à Caen une conférence sur les droits de l'homme où des avocats du monde entier présentent leurs plaidoyers sur des violations des droits de l'homme, afin de les dénoncer devant public. Parmi les dix cas présentés le 25 janvier 2004, l'un traitait de la persécution du Falun Gong en Chine plaidé par Mr. Carlos Iglesias, avocat des droits de l'homme d'Espagne. Plus de deux milles personnes, dont beaucoup de hauts fonctionnaires et de personnalités du monde légal, de l'économie et de la politique, ont acquis une meilleure compréhension de l'étendue des violations des droits de l'homme des pratiquants du Falun Gong en Chine . En même temps, à Paris, à à peine deux cents kilomètres , au moment de la visite officielle chinoise, la police Française arrêtait sans raison des pratiquants pacifiques venus de différents pays. Quelle que soit la situation, un pays démocratique ne devrait pas placer les intérêts économiques avant les vies humaines et les droits humains fondamentaux.
  • Allemagne Lettre ouverte de l’Association de Falun Dafa allemande au Président Français

    Sous l’incitation de l’ex-Président de la Chine Jiang Zemin, la propagande calomnieuse contre le Falun Gong s’est étendue outremer. Nous sommes vraiment bouleversés que cette propagande sinistre ait profondément influencé certains pays d’outremer, tels la France, considérée comme le modèle de la démocratie et de la liberté. Le 24 janvier 2004, des pratiquants de Falun Gong portant des écharpes jaunes ont été arrêtés par la police française sans raison alors qu’ils regardaient le défilé du Nouvel An chinois sur les Champs Elysée. Action qui a donné aux gens l’impression que le Falun Gong y était interdit comme il l’est en Chine. Cela a aussi encore approfondi l’incompréhension de la population franco-chinoise à propos du Falun Gong, et de cette population chinoise qui a déjà été empoisonnée par les calomnies des médias chinois. De plus, cette action a aussi créé une fausse plate-forme légitime pour que le gouvernement chinois viole les droits de l’homme du Falun Gong en Chine.
  • Italie: Une Lettre de l'Association Italienne du Falun Dafa au Consulat Français

    Nous ne sommes pas fâchés contre le gouvernement français. Toutefois, nous espérons que vous n'oubliez pas les nombreux chinois qui sont persécutés en Chine. Ils sont actuellement en train d'endurer une torture inhumaine dans des camps de travail, des hôpitaux psychiatriques et des centres de détention. Nous sommes préoccupés pour la France parce que ces détentions sans fondement associent votre pays à cette persécution grave et actuelle. Nous réclamons instamment une action immédiate pour rectifier votre conduite erronée de sorte que vous puissiez retrouver la dignité et la réputation que vous avez perdue internationalement.
  • Quelques questions posées à la police par une pratiquante de Falun Gong en France lors des arrestations illicites du 24 janvier

    J’ai demandé pour quelle raison ils m’avaient détenue, ils ont dit qu'ils ne faisaient qu’exécuter l’ordre. J’ai poursuivi mes questions : « d’où vient cet ordre ? » un policier m’a répondu : « peut-être ça vient du préfet de police, peut-être du ministre de l’intérieur, peut-être du président de la république. » J’ai insisté pour voir un papier officiel de cet ordre, personne n’a pu me le fournir. A travers ces dialogues avec les policiers, j’ai vu qu’ils ne savaient pas ce qu’était le Falun Dafa. Alors, j’ai commencé à leur expliquer , le Falun Dafa est transmis et pratiqué dans le monde, en Chine les pratiquants de Falun Dafa sont en train de subir une persécution sanglante, la personne qui a initié et organisé cette persécution, l’ancien président chinois, Jiang Zemin est maintenant face à des procès un peu partout dans le monde pour les crimes de génocide, crimes contre humanité, et torture. Les policiers m’ont écoutée attentivement, lorsque j’ai dit que le fait d’arrêter arbitrairement ici les pratiquants revenait à aider la persécution en Chine, ils étaient tous très surpris, ils n’avaient jamais songé à une aussi grave conséquence.
  • France: Les pratiquants de Falun Gong annoncent qu’ils vont intenter une plainte concernant l’”Arrestation arbitraire et la violence illégale” à Paris

    L’avocat Mt Forster a commencé par dire aux journalistes que les prévenus spécifiques de ce procès ne seraient pas nommés. La raison est qu’il espère que la cour découvrira qui a émis l’ordre de laisser la police déraisonnablement arrêter les pratiquants de Falun Gong le 24 janvier, durant le Nouvel An Chinois sur les Champs Elysées. Lorsque les journalistes ont demandé pourquoi le commissariat n’était pas le prévenu, un représentant de l’Association Falun Dafa a déclaré qu’ils voulaient découvrir l’origine de l’incident.
  • Royaume-Uni: les Pratiquants tiennent une conférence de presse à l'extérieur de l'Ambassade française à Londres

    À 15h00 le 3 février, les pratiquants du Royaume-Uni ont tenu une conférence de presse à l'extérieur de l'Ambassade française à Londres et fait appel au personnel d'ambassade pour transmettre le message suivant au gouvernement français : Pendant la visite officielle du dirigeant chinois Hu Jintao le 28 janvier la police française polluée par les mensonges fabriqués du régime de Jiang contre le Falun Gong a usé d’une force excessive pour arrêter et détenir sept pratiquants de Falun Gong du Royaume-Uni et des pratiquants d'autres pays. Ces actes de répression ont aidé à étendre la brutale persécution du Falun Gong à l'étranger et porté atteinte aux principes fondateurs de la France : " Liberté, Egalité, Fraternité.” les pratiquants de Falun Gong du Royaume-Uni ont demandé au Gouvernement français de commencer une enquête rapide sur l'incident et de corriger cette erreur afin que le tort fait aux pratiquants de Falun Gong soit réparé dès que possible et que les dommages causés à la réputation d’une France démocratique et soucieuse des droits de l'homme puissent être restaurés.
  • L'Association Autrichienne de Falun Dafa Ecrit au Président de la France sa Vive Inquiétude au sujet des Arrestations et Détentions de Pratiquants du Falun Gong à Paris

    "Nous avons un profond respect envers votre grande nation pour sa merveilleuse culture et ses principes, cependant nous vous conseillons vivement de vous excuser et de prendre des mesures afin de rectifier ce comportement injuste, pour que ce genre de chose n'arrive plus jamais en France. Nous espérons que vous pourrez aussi faire des efforts en accord avec d'autres pays et d'autres personnes pour aider les millions de gens en Chine qui sont en ce moment même en train de souffrir de la persécution du Falun Dafa. S'il vous plaît, contribuez à faire cesser cette persécution."
  • France –Conférence de presse après la plainte intentée pour les arrestations du Nouvel An Chinois à Paris (photos)

    L’avocat défendant le Falun Gong, L.L. Forster, bien connu en France pour avoir notamment fait reconnaître le génocide arménien, portait une écharpe jaune en signe de soutien à la cause du Falun Gong – écharpe communiquant le message pacifique du Falun Gong et que portaient aussi les pratiquants arrêtés - 5 grands médias nationaux étaient présents et ont posé des questions concernant la plainte et l’intention des pratiquants de Falun Gong dans cette affaire. Un porte-parole de l’Association a répondu qu’il n’y avait aucune raison de traiter brutalement les pratiquants lors de la visite du président chinois, et que c’était le résultat des pressions exercées par le régime chinois, il a dit aussi qu’ils espéraient que le gouvernement français présenterait ses excuses, ces arrestations ne donnant pas une image positive de la France dans le domaine des droits de l’homme. En intentant une plainte, l’association entend demander une enquête sur l’origine de ces actions injustifiées.
  • Témoignage d’une victime de l’arrestation illégale de pratiquants de Falun Gong pendant le défilé du Nouvel An chinois à Paris

    "J’ai demandé si des fonctionnaires du gouvernement chinois avaient répandu des mensonges calomnieux, que les pratiquants de Falun Gong étaient dangereux pour la police française et que cela avait mené aux arrestations illégales des pratiquants de Falun Gong. Il a dit que peut-être des agents chinois avaient pu induire en erreur la police française et faire qu’ils nous arrêtent. Comme ce policier avait un anglais limité, il a demandé à une femme policier de l’aider à creuser la question. Cette femme était très sympathique avec nous. Nous lui avons raconté qu’hier, nous avions fait un défilé dans Paris et qu’aujourd’hui la police nous arrêtait sans aucun motif. Nous lui avons dit que nous pensions que de telles violations des droits de l’homme pouvaient seulement se passer dans un pays dictatorial comme la Chine et que nous étions tristes de voir un pays connu pour son soutien aux droits de l’homme et à la démocratie comme la France faire une telle chose à des touristes respectueux de la loi. En entendant ces paroles, ses yeux brillaient de larmes retenues. Le 27 janvier 2004, la chaîne télévisée TV5 rapportait un appel du Faln Gong devant l’Assemblée Nationale, alors que le président prononçait un discours dans un hémicycle à moitié déserté. Les journalistes ont souligné la gravité de la persécution du Falun Gong en Chine."