Information de la Haute Commission aux réfugiés des Nations Unies (UNHCR) : Une demandeuse d'asile chinoise et sa fille de 8 ans ont été déportées de force de la Russie

Le 30 mars 2007

Source : Relations médias & Information publique, UNHCR, Genève

Selon une information crédible reçue par l'UNCHR, une demandeuse d'asile et sa fille de 8 ans ont été emmenées par les autorités de leur résidence de St Petersbourg mercredi dernier (28 mars) et mises dans un avion pour la Chine via Novosibirsk. La femme et sa fille avaient soumis une demande d'asile en accord avec la Loi de la Fédération russe sur les réfugiés Leur appel contre une prémière décision négative devait être reconsidéré par la cour de District de Dzerzhinky à St Petersbourg cet après-midi. Toutes deux étaient enregistrées par l'UNHCR, en tant que personnes nécessisant une protection internationale.

L'UNHCR s'inquiète de leur déportation forcée en violation des obligations internationales de la Fédération russe et de la Loi sur les Réfugiés de la Fédération russe, lesquels interdisent totues deux le retour de demandeurs d'asile dans leur pays d'origine avant qu'une décision finale de leur demande d'asile ait été prise. La Fédération russe est signataire de la Convention de 1951 relative au Statut des Réfugiés.

L'UNHCR est en contact avec le conseil légal des demandeurs d'asile et les autorités russes afin de clarifier les faits sur la question.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.