Sagesse traditionnelle

  • La grenouille dorée

    "Dans l’ancienne Chine, en général un pharmacien creuse un puits dans le sol afin que le vase médicinal reste en équilibre. Pendant que le serviteur de l’Empereur creusait le sol, soudain une grenouille bondit hors de la boue. Sa peau était dorée et elle avait un caractère chinois rouge sur le dos : « Wu ». Le serviteur n’osa pas cacher cet incident étrange à l’Empereur et lui raconta ce qu’il avait vu."
  • Annonce : Le livre Survivre à la tempête est publié en chinois

    C’est l’histoire de l’expérience d’une femme, mais qui représente aussi les expériences de centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong qui ont souffert la torture ces cinq dernières années. Nous espérons que les gens comprendront davantage le Falun Dafa et les pratiquants par la lecture de ce livre, et qu'ils soutiendront leurs efforts pacifiques pour persister dans leur croyance en Vérité, Compassion, Tolérance.
  • Survivre à la tempête, Troisième partie, chapitre 3

    "À 7h00 heures (3 mars) je suis allée chez un ami pour obtenir une certaine somme d'argent et préparer mon trajet à Pékin pour encore une fois faire appel en faveur du Falun Gong. Lorsque je suis retournée à la maison ma mère m’a dit : "Quelques personnes sont venues du commissariat de police et du bureau de liaison de la ville de Chengdu à ta recherche, vers les 9h00 heures. Ils ont sonné à la porte et t’ont appelée par ton nom mais je n’ai pas répondu " J’ai mangé mon déjeuner sur le pouce et suis partie immédiatement pour Pékin..."
  • Réflexions sur la vie : Caractéristiques et style des êtres éveillés

    "Lorsque j’étais jeune et lisais le livre ‘’Biographie de Yue Fei’’, je réfléchissais fréquemment à quelques questions : Il était un général courageux et puissant. Pourquoi n’a t-il pas juste tué le traître Qin Hui ? Même s’il avait choisi de ne pas tuer Qin Hui, pourquoi ne s’est il pas simplement échappé ? Pourquoi a t-il simplement permis a Qin Hui de l’exécuter ainsi que son fils ? "
  • Ancienne tradition : L’honnêteté de Meng Xin

    Meng Xin, aussi appelé Xiuren, vivait à Guangchuan Suolu ( dans le comté actuel de Shengzhang, Province de Shandong). Il était issu d’une famille pauvre, mais depuis des générations sa famille était adepte du Confucianisme. Plus tard, il abandonna ses études et rejoignit l’armée pour suivre l’Empereur Xiaowu. Lorsque l’Empereur entra dans la partie principale de la Chine, Meng Xin fut promu Gouverneur de Zhaoping Il pratiquait la générosité et le pacifisme dans son gouvernement. Ainsi, les tyrans locaux n’osaient pas violer la loi.
  • Leçons de vie : La vie et la mort sont prédestinées

    Le chinois ancien avait un dicton, "Les projets d'un homme ne peuvent se mesurer aux projets faits par les Cieux." Il y a aussi un autre dicton chinois, "La vie et la mort sont prédestinées; la richesse est arrangée par les cieux." Mme Wang était mon amie. Elle vivait dans la ville de Tianjin en Chine. Elle avait divorcé alors qu'elle avait atteint l'âge mûr. A 50 ans, elle était arrivée à Singapour afin de commencer une nouvelle vie ...
  • Histoires de médecine: Blessure (V)

    "Jenny a fait des recherches sur l'Internet et a trouvé les livres gratuits et l'introduction au Falun Dafa. Elle ne comprenait pas certaines des informations, aussi elle est venue dans ma clinique pour avoir des réponses. J'ai essayé de répondre à ses questions le mieux que j'ai pu, et puis j'ai demandé pourquoi elle s'était soudainement intéressée au Falun Dafa."
  • Un Proverbe Chinois : Un Nuage Blanc à un Moment Peut Ressembler à un Chien Gris le Moment Suivant

    Wang Jiyou était un poète de la Dynastie Tang. Il vécut dans la pauvreté et gagna sa vie en vendant des sandales de paille. Sa pauvreté le satisfaisait et il se consacrait à rechercher le Tao. Il aimait lire des livres et écrire des poèmes pendant son temps libre. Son épouse ne put pas supporter une vie dans la pauvreté et le quitta. Beaucoup de gens firent des remarques peu charitables à son sujet, mais Du Fu écrivit un poème pour le consoler. « Un nuage blanc à un moment peut ressembler à un chien gris le moment suivant. Les choses dans la vie peuvent changer de la façon la plus imprévisible. Ce n’est que le cours naturel de la vie ».
  • La cithare

    Une ancienne légende raconte que la première cithare fut construite durant la Dynastie de l’Empereur Huang ( 2600 Avant J.C ), lorsque le musicien de Huang, Lin Lun, entendit un phœnix ( un oiseau mystique chinois) chanter son magnifique chant, inspiré, il composa un chant pour saisir la qualité du chant de l’oiseau. Plus tard, Shen Long fit un banjo avec le bois de l’arbre du phénix et un fil de soie.
  • Parution d’une série de livres ‘Minghui’ pour enfants lors de la Journée mondiale du Falun Dafa (Photos)

    La série de livres Minghui « Contes de l’enfant béni » a publié sa première édition le 13 mai 2004, Journée mondiale du Falun Dafa. Les livres ne sont publiés pour le moment qu'en chinois.
  • Le Ciel et la Terre connaissent chaque pensée de l’esprit humain

    Au lieu de rembourser à Yuan l’argent qu’il lui devait, Miao déclara que Yuan ne lui avait jamais prêté d’argent. Plus Yuan pensait combien il avait fait confiance et aidé Miao dans le passé, plus il se sentait scandalisé. Un jour, il se leva en pleine nuit et décida d’aller tuer Miao. Sur le chemin de la maison de Miao, il passa par un temple Bouddhiste. L’hôte du temple, M. Weng Xuanyuan était un véritable pratiquant dont l’Oeil Céleste était ouvert. Weng vit que Yuan était suivi par des dizaines de fantômes difformes et des monstres. Lorsque Yuan revint un moment plus tard, Weng vit qu’il était accompagné par plus de 100 immortels portant des bandeaux dorés et des amulettes de jade.
  • L'origine de l'expression chinoise: Rester diligent au lever et au coucher du soleil

    La version actuelle des Trois Caractères Classiques contient un total de 1500 caractères seulement. Mais il recouvre une variété de sujets tels que l'éthique, l'astronomie, la géographie, l'histoire et l'éducation. Par exemple, les Trois Caractères Classiques dit aux enfants d'étudier diligemment. Il y est dit, "Le chien peut monter la garde devant la porte la nuit, le coq peut annoncer le lever du jour le matin, et les animaux domestiques être tous fidèles à leur mission. Si nous ne réussissons pas à étudier diligemment et à faire des progrès, et qu'à la place, nous passons à côté par insouciance, quelles compétences aurons-nous à être un être humain?" Quant à la manière d'étudier, il est dit, "Il est important de lire avec la bouche et de penser avec le coeur. On doit étudier tôt le matin et aussi le soir.
  • L’Origine de l’Expression Chinoise : Porter un vêtement de fourrure à l’envers en portant du bois de chauffage

    La région de Dongyang de l’Etat de Wei soumit dix fois plus de taxes d’argent et de grain qu’à l’habitude. Tous les fonctionnaires royaux de la cour félicitèrent le Duc Wen pour l’augmentation du tribut. Cependant, le Duc Wen était profondément inquiet. Il répondit, "de quoi me félicitez-vous ? Ce n’est pas bon signe. C’est juste comme l’homme qui portait son manteau de fourrure à l’envers en portant du bois de chauffage. Il aimait tant la fourrure qu’il avait oublié que pour la préserver , il était plus important de protéger les coutures. "
  • L’Histoire de Cicada d’Or montre les graves conséquences de ne pas respecter la Loi de Bouddha

    On trouve l’histoire de Cicada d’Or dans le chapitre 100 de Voyage à l’Ouest (aussi connu comme le Roi Singe). Le titre du chapitre est « Le but de rechercher les soutras bouddhiques est accompli. Les Cinq Saints Prêtres sont atteint la Vérité. » Selon l’histoire, Bouddha Sakyamuni parlait au Prêtre de Tang et à ses trois disciples [le Roi Singe, Pigsy et Sandy] alors qu’il allait leur donner leur rang céleste au Paradis. Bouddha Sakyamuni expliquait au Prêtre de Tang, « dans une existence antérieure, tu étais mon deuxième disciple et étais appelé Cicada d’Or, mais parce que tu n’a pas prêté attention à mon enseignement et t’es montré irrespectueux, je t’ai fait renaître à l’Est. »
  • Un regard sur les peintures Festives de Nouvel An

    Les peintures de Nouvel An, ou « Nian Hua », sont étroitement liées au calendrier lunaire chinois. Durant les saisons de fête dans la Chine ancienne, les gens accrochaient des Nian Hua comme décoration pour rehausser l’ambiance festive. En ce temps là, le terme de Nian Hua était encore informel. Vers la fin de la dynastie des Qing ( 1644-1911 ), cependant, l’auteur Li Guang Ting, dans son livre « Xiang Yian Jie Yi », utilisa le premier l’expression. Ces peintures reflètent l’humeur joyeuse d’une bonne récolte et les enseignements traditionnels de piété filiale, ainsi que les figures historiques et les intrigues extraites des opéras chinois. Un grand désir de bonheur et de paix, et d’une vie tranquille est sous-jacent à ces peintures.