Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • Connotations des couleurs traditionnelles (2e partie)

    Parce que diverses dynasties ont favorisé des couleurs différentes, on ne peut pas prétendre que le rouge est la couleur traditionnelle des festivités. La dynastie Shang était un bon contre-exemple. À cette époque, les gens considéraient le rouge comme la couleur du sang et de la mort et le réservaient aux funérailles ...
  • Connotations des couleurs traditionnelles (1ere partie)

    Notre monde est coloré, avec différentes nations chérissant leurs propres couleurs traditionnelles uniques qui ne sont pas seulement quelque chose de visuel, leurs couleurs uniques reflètent également l'histoire et les traditions de chaque pays. Dans le monde d'aujourd'hui, ces couleurs traditionnelles semblent toutes assez similaires les unes aux autres, mais leurs connotations peuvent être très différentes. Compte tenu de la grande diversité des couleurs, cette série d'articles analysera quelques-unes des plus courantes ...
  • Les vêtements de la Chine ancienne : beauté, santé et harmonie

    Sur les représentations de Chinois des dynasties passées, les femmes portaient des tenues ornementées qui les couvraient de la tête aux pieds en couches et en accessoires. Mais leurs tenues ne se limitaient pas à la beauté. Les vêtements traditionnels chinois—pour les deux sexes—remplissaient de nombreuses fonctions, allant de la marque de respect au renforcement de la santé ...
  • Culture traditionnelle chinoise: La courtoisie (2e partie)

    Le Livre des Rites décrit ainsi les attentes requises en matière de relations humaines : les parents devraient traiter les enfants avec compassion, tandis que les enfants devraient montrer de la piété filiale envers leurs parents. Les frères et sœurs aînés devraient être bons envers les plus jeunes, tandis que les plus jeunes devraient être humbles envers leurs aînés. Un mari devrait traiter sa femme avec dignité, tandis que l’épouse devrait être agréable envers son mari. Les générations plus âgées devraient protéger et prendre soin des plus jeunes générations, tandis que les plus jeunes devraient respecter et suivre les souhaits des plus âgées.
  • Culture traditionnelle chinoise : La courtoisie (1ère partie)

    Le Shi Jing, ou le Livre des Chants, est un recueil de poèmes chinois classiques. L'un de ces poèmes énonce : "On peut trouver de l'ordre dans le corps d'une souris, alors comment une personne peut-elle vivre de manière indisciplinée ?"En fait, nous avons observé ce schéma tout au long de l'histoire. Lorsque les gens sont courtois dans la société, cela correspond souvent à des périodes de paix ; lorsque les gens se comportent de manière grossière envers les autres, la société est souvent sur une trajectoire de déclin ...
  • Ne pas suivre le maître et perdre une occasion de cultiver

    Fei Changfang était originaire de Runan (dans l'actuelle province du Henan) sous la dynastie Han (202 av. J.-C. - 220 apr. J.-C.). Lorsqu'il était responsable du marché de Runan, il voyait souvent un vieil homme vendre des médicaments au marché... Le vieil homme accrochait toujours une gourde de vin vide devant son magasin. Après le coucher du soleil, quand le marché fermait, il sautait dans la gourde. Personne sur le marché ne le savait, sauf Fei, qui pouvait voir ce que faisait le vieil homme depuis sa chambre à l'étage ...
  • La routine quotidienne de l’empereur Kangxi

    Dans (Lignes directrices pour les familles), il a écrit : "Les gens aiment tous les loisirs et n'aiment pas le travail. Mais mon cœur me dit qu'on ne sait ce qu'est l'aisance qu'en travaillant dur. Si l'on ne s'adonne qu'aux loisirs, on ne comprendra pas ce que signifie le loisir et on sera incapable de supporter la moindre épreuve. C'est pourquoi le Livre des Changements dit : "Le Ciel est sain et fiable, et un gentilhomme s'efforce toujours de s'améliorer". C'est pourquoi les personnes vertueuses considèrent le dur labeur comme une bénédiction et la facilité comme un malheur." ...
  • Histoires de l'école de Bouddha : La leçon de la chute en enfer de Devadatta

    Il est dit que lorsque Devadatta est allé rencontrer Shakyamuni pour son ordination, ce fût une grande cérémonie et qu'il portait de luxueux vêtements, chevauchant un éléphant dont la selle était décorée d'or. Comme pour montrer aux gens : Regardez ! Voici qu'un prince prestigieux s'apprête à devenir moine ...
  • La clémence et l'austérité de l'empereur Kangxi

    " Les classiques confucéens, les documents historiques, les écrits philosophiques et les ouvrages divers peuvent se résumer en quatre mots : bienveillance, droiture, bienséance et sagesse. De tous les enseignements de l'école philosophique de Cheng-Zhu, l'essence n'est rien de plus que le cours de la nature et de la conscience ", a-t-il dit un jour. Ces principes guideront la conduite de Kangxi tout au long de sa vie ...
  • La profondeur du caractère chinois signifiant "écouter "

    Nous avons récemment bavardé avec un Français qui travaille à Hong Kong, et il a parlé de ce qu’il avait découvert s’agissant de la profondeur du caractère chinois traditionnel pour " écouter. "Cet ami français venait juste d’assister à un cours de formation interne de son entreprise. Le formateur a commencé par une explication élaborée de la signification du caractère chinois “聽”, ou écouter ...
  • Le concours international de danse classique chinoise fait revivre pour l'humanité la beauté et l'esprit d'une tradition perdue

    La danse classique chinoise est une forme de danse expressive enracinée dans 5 000 ans de culture traditionnelle chinoise. Malheureusement, cette forme d'art a elle aussi été la cible des décennies d'efforts du parti communiste chinois pour faire disparaître la culture traditionnelle, NTD vise à la présenter au monde dans sa forme la plus authentique et la plus pure à travers ce concours ...
  • Le rôle de Shen Gongbao

    Dans les anciens classiques de la mythologie chinoise, Fengshen Yanyi (Investiture des Dieux), Shen Gongbao était un personnage très spécial. La plupart des déités qui ne parvenaient pas à devenir des êtres divins étaient détruites par Shen, et il n'était quasi jamais inactif ...
  • Karma et épidémies (2e partie)

    Nombreux sont ceux qui considèrent la pandémie actuelle comme une crise de santé publique dévastatrice, mais à un autre niveau, n'est-ce pas aussi un avertissement opportun pour les populations du monde entier ? Il existe un ancien dicton : "Si tu fais le bien durant un seul jour, bien que la bénédiction ne soit pas encore venue, le malheur est loin ; si tu fais le mal durant un seul jour, bien que le malheur ne soit pas venu, la bénédiction est loin."Les conséquences des actions bonnes ou mauvaises accompagnent toujours celui qui les commet, comme une ombre ...La justice et la vertu finiront toujours par l'emporter sur le mal, et chacun doit faire preuve de lucidité, agir avec droiture et faire le bon choix pour son propre avenir ...
  • Karma et épidémies (1ère partie)

    On croit dans la communauté de pratique spirituelle que ceux qui ont fait de mauvaises actions ou causé du tort aux autres accumulent du mauvais karma pour eux-mêmes. Quand une personne a beaucoup de mauvais karma, elle souffre de maladie, de malheur, de difficultés, de désastre, d'accidents ou même de mort ; lorsqu'une région contient beaucoup de mauvais karma, elle souffre de pauvreté, de guerres, de catastrophes naturelles causées par l'homme, d’épidémies, etc ...
  • Résonance : Le mystère et la science du renforcement de l'immunité du corps humain (1ère partie)

    Les gens ont appris qu'une bonne humeur contribue à améliorer la santé et l'immunité. Mais face à toutes sortes de stress dans la vie, notamment la menace de la pandémie, la gestion des émotions n'est pas facile. Existerait-il dans l'univers des ondes qui déclencheraient une résonance positive en nous et dans notre ADN ? Si c'est le cas, cela pourrait nous être bénéfique à bien des égards. Où pouvons-nous donc la trouver ? ...