Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • La culture traditionnelle chinoise (4e partie de l’obéissance filiale) : Zeng Shen, élève de Confucius

    Remarquant l’obéissance filiale de Zeng Shen, Confucius décida de lui en apprendre davantage sur le sujet. Il écrivit le Xiao Jing (ou Le livre de l’obéissance filiale) dans lequel il l’expliquait en détail et complètement ...
  • Culture traditionnelle chinoise (3e partie de l’obéissance filiale) : le manteau fait d’herbe de roseau

    Comme beaucoup d’élèves de Confucius, Min Shun- également connu sous le nom de Ziqian- a grandi dans le Royaume de Lu. Sa mère est morte quand il était très jeune et son père s’est remarié par la suite, sa belle-mère donnant bientôt naissance à deux garçons ...
  • Une histoire à propos de transcender l’espace et le temps

    L’histoire est celle de Wang Zhi, telle que décrite dans Shuyiji (Récits de choses étranges) par Ren Fang sous la dynastie du Sud. Wang a vécu sous la dynastie Jin (266 à 420). Un jour, alors qu'il ramassait du bois de chauffage, il a pénétré au plus profond de la montagne Shishi (dans l'actuel canton de Qu de la province du Zhejiang) ...
  • Comment l’art peut nous apprendre à vivre

    La danse chinoise classique dans laquelle il se spécialise est une forme d’art qui repose sur des fondations datant de 5000 ans, étroitement imbriquée avec la culture semi-divine de la Chine antique. Réputé athlétique et remarquablement expressif, cet art a connu une sorte de renaissance ces dernières années.
  • Culture traditionnelle chinoise (2e partie de l’obéissance filiale) : Transporter du riz sur de longues distances

    Grandissant dans une famille pauvre, Zhong You menait une vie frugale, son régime étant principalement composé de plantes et d’herbes sauvages. S’il était capable de survivre ainsi, il craignait que ses parents ne souffrent de malnutrition s’ils devaient continuer à subsister sur le même régime ...
  • Culture traditionnelle chinoise (1ère partie de l’obéissance filiale) : La légende de Shun

    Dans les légendes de la culture chinoise traditionnelle, la plus grande vertu de l’empereur Shun était l’obéissance filiale. On dit que son obéissance filiale indéfectible était admirée par le ciel ...
  • Le Concours international de piano préserve les traditions musicales

    "Vous voulez apporter la beauté et la pureté au public, alors les participants, eux-mêmes, ont dû se vider l'esprit, être très calmes, très paisibles, très purs, et se concentrer sur leur pièce," a-t-elle dit. "Ils[sont] totalement plongés dans ce monde musical, et ils s'oublient eux-mêmes. C'est leur meilleur état d'esprit." ...
  • Se débarrasser de l’influence du communisme dans les Beaux-Arts

    L'art a deux composantes principales : la forme et la connexion. La forme fait référence aux méthodes de conception et d'expression d'une œuvre d'art pour transmettre un message ou une idée.Le message peut être divin, humain, démoniaque ou peu clair. Ces contenus intrinsèques travaillent avec d'autres éléments du même genre, servant de pont pour se connecter au divin ou à l'enfer ...
  • Gong Sui : Un fonctionnaire connu pour sa loyauté, sa générosité et sa sagesse

    La dynastie Han fut l'une des périodes les plus glorieuses de l'histoire chinoise. Cet article est à propos de Gong Sui, un fonctionnaire de la dynastie Han qui était loyal et généreux. Grâce à sa sagesse, il pacifia les rébellions sans batailles ni même de soldats ...
  • Hu Gong et sa gourde (2ème partie)

    Après être sorti de la gourde, Fei commença à apprendre le Tao auprès de Hu Gong. Pour apprendre le Tao dans les temps anciens, on devait passer de nombreuses épreuves fixées par le maître avant de recevoir les enseignements véritables ...
  • Hu Gong et sa gourde (1ère partie)

    De nombreux aspects de la culture chinoise trouvent leur origine dans le divin, et la médecine ne fait pas exception. Il y a une certaine phrase remontant à des temps anciens et qui décrit la pratique d'un grand médecin-xuanhu jishi, ou " Suspendre une gourde et sauver le monde". Voici son origine.
  • Comment Shen Yun fait revivre les Arts Classiques

    En assistant aux représentations de Shen Yun Performing Arts et aux concert du Shen Yun Symphony Orchestra, j'ai commencé à réaliser que le 21e siècle nous a effectivement apporté un renouveau des arts classiques, tel que des générations de gens dans la communauté artistique appelaient de leurs voeux ...
  • La nature divine de la culture chinoise en des temps reculés (2e partie): L'importance de la vertu

    Il y avait une relation forte entre la culture divine et le changement de dynasties. Cela comprenait à la fois l’avènement d'une nouvelle dynastie et sa chute des centaines d'années plus tard. Nous nous demandons donc quelle est la base de ces changements et comment parvenir à la stabilité et la prospérité à long terme ...
  • Quelques histoires à propos du célèbre médecin Hua Tuo

    Hua a souvent visité des montagnes et des grottes renommées. Sur la montagne Gongyi, il a un jour entendu quelqu'un dans une grotte parler de médecine. Par curiosité, Hua s’est glissé pour écouter.Un homme disait : "Ce jeune homme, Hua Tuo, est juste ici. Nous pouvons lui apprendre la médecine." " Hua est naturellement avide", a déclaré un autre homme," et il n'a aucune pitié. Nous ne pouvons pas la lui enseigner. " ...
  • Citations choisies tirées du Commentaire de Zuo : Un fondement historique pour comprendre Falun Dafa (3/4)

    Le Commentaires de Zuo ou Zuo Zhuan, est une ancienne histoire narrative chinoise sur la chronique des Annales du Printemps et de l’Automne. La légende veut qu’elle ait été compilée par Zuo Qiuming, historien officiel de l’État de Lu, qui se trouve dans l’actuelle province du Shandong. Il couvre la période allant de 722 à 468 av J.C et se focalise essentiellement sur les affaires politiques, économiques, culturelles, diplomatiques et militaires à partir de cette période.