Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Le portrait de famille toujours incomplet d'une jeune artiste (5e partie)

    Lorsque Minghui a vu les blessures et les ecchymoses de son père lors d'une visite, elle avait de la haine dans les yeux. M. Yu lui a raconté une histoire de pardon. Il lui a dit de toujours voir le bon côté des gens et le bon côté des choses. Il a expliqué à sa fille que les gardiens n'avaient pas le choix et lui a demandé de ne pas leur en vouloir. Minghui est si fière de ses parents ...
  • Une ancienne enseignante rentre chez elle après neuf ans de prison pour retrouver sa fille effrayée de la reconnaître.

    La tragédie familiale de Mme Liu est une triste et cruelle réalité à laquelle de nombreux pratiquants du Falun Gong en Chine font face depuis juillet 1999, lorsque le régime communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong, une discipline spirituelle et méditative ancestrale. Jour après jour, de nombreux pratiquants et les membres de leurs familles vivent dans la peur. Certains ont finalement succombé à la pression et sont décédés ...
  • Le portrait de famille toujours incomplet d'une jeune artiste (4e Partie)

    Mme Wang Meihong (la maman de Minghui) a été arrêtée pour la première fois au cours de l’été 2001. Lorsque son mari a présenté une pétition auprès de la station de radio locale et de l’Administration des plaintes et des propositions, il a été mis sur la liste des personnes recherchées avec une récompense de 50 000 yuans (prés de 6 500 euros). Après avoir échoué à le trouver, la police a décidé d’arrêter à la place Mme Wang et la sœur de M. Yu ...
  • Le portrait de famille toujours incomplet d'une jeune artiste (3e partie)

    Après de nombreuses années de «surveillance spéciale» et sans être autorisé à parler, M Yu avait du mal à former des phrases et à s'exprimer verbalement. Cependant, aux deux questions qui lui étaient le plus posées, il répondait haut et fort : "Falun Dafa est bon ou pas ?". "Bon !" "Le pratiquez-vous toujours ?" "Oui !" ...
  • Le portrait de famille toujours incomplet d’une jeune artiste (2e partie)

    M. Yu et son ami ont assisté au septième séminaire de Falun Dafa à Changchun, dans la province de Jilin, au cours duquel il a vécu toute une série de choses miraculeuses qu'il ne pouvait pas expliquer... En arrivant à l’Auditorium du Palais Mingfang de l’Université de Jilin, quelqu’un a crié : “le Maître est là !” Instantanément, M. Yu a senti que le ciel tournait et que son corps tourbillonnait. Il s’est instinctivement accroché à la barrière derrière lui et a pensé : “quelque chose d’énorme va se produire dans cet univers."...
  • Le portrait de famille toujours incomplet d'une jeune artiste (1ere partie de 6)

    Minghui Yu a de longs cheveux noirs qui encadrent ses traits délicats. Elle regarde légèrement vers le bas sous ses longues paupières, en une expression qui lui est propre, paisible et sereine. Malgré son apparence tranquille, Minghui a une histoire des plus remarquables et une famille peu ordinaire ...
  • Un ancien directeur de banque incarcéré pour avoir attiré l’attention sur la persécution de sa foi

    En raison de la stricte censure de l’information en Chine, beaucoup de pratiquants de Falun Gong trouvent des moyens créatifs afin d’éveiller les consciences au sujet de la persécution, y compris l’impression de messages sur des billets de banque. M. Hao Ruwen, 68 ans, a été arrêté le 17 juin 2019, après avoir été dénoncé par la sécurité du supermarché après avoir utilisé de tels billets avec des messages sur le Falun Gong. M. Hao a été condamné à cinq ans de prison par le Tribunal du District de Ranghulu. Il a été transféré du Centre de Détention de la ville de Daqing à la Prison Hulan à la fin de l'année 2020...
  • Comment les responsables du Parti communiste mènent-ils la "campagne Plan zéro"

    L'après-midi du 10 mars 2021, deux personnes qui prétendaient être des fonctionnaires du gouvernement sont allés trouver mon fils Qiang sur son lieu de travail et lui ont dit: "Vos parents pratiquent le Falun Gong. Ils sont sur la liste noire. Nous avons essayé de les persuader de signer les trois déclarations pour renoncer à pratiquer le Falun Gong et ils ont refusé. Si vous les aidez à signer leurs noms, leurs noms seront effacés de la liste noire et ils n'auront pas de problèmes lorsqu'ils voyageront à l'avenir ...
  • Sa santé détruite après trois peines de prison, un ancien professeur d'histoire meurt dans le désespoir

    Lorsque M. Lu Songming est rentré chez lui en 2018 après avoir purgé une troisième peine de prison pour la pratique du Falun Gong, il avait failli mourir plusieurs fois suite aux tortures subies en détention. Ayant perdu la capacité de travailler en raison d'un grave problème cardiaque, il réussissait à survivre en ramassant les restes de légumes sur le marché fermier pour se débrouiller. Après avoir lutté contre une mauvaise santé pendant trois ans, l'homme de 53 ans est décédé dans la soirée du 28 mars 2021 ...
  • Une femme du Gansu succombe à un harcèlement à long terme, quelques mois après l’installation de caméras de surveillance dont l'objectif était pointé sur son appartement

    Après que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter Falun Gong en juillet 1999, Mme Kang Qianhua a été arrêtée, harcelée et surveillée à plusieurs reprises. La peur et le stress ont fait décliner sa santé, et le 12 mars 2021, elle est décédée à l’âge de 56 ans. Plusieurs mois avant sa mort, la police a installé davantage de caméras de surveillance dans son immeuble pour l’espionner ...
  • Des affiches calomniant le Falun Dafa apparaissent en de nombreux endroits à Hong Kong

    D’immenses affiches portant des messages diffamatoires sur le Falun Dafa ont récemment été vues à de nombreux endroits de Hong Kong. Elles étaient placées dans des rues très fréquentées près des stands d'information du Falun Dafa et reprenaient essentiellement la même propagande calomnieuse diffusée par le PCC au cours des 22 dernières années ...
  • Nouvelles tardives: Une femme enceinte arrêtée et torturée pour ses convictions, son bébé meurt peu après sa naissance

    Une femme enceinte a été arrêtée alors qu'elle marchait dans la rue et torturée en détention. Son bébé est mort peu après sa naissance. Un mois plus tard seulement, la femme a été de nouveau arrêtée et condamnée à trois ans de prison. Son mari a divorcé et elle a été licenciée par son employeur.La tragédie de Mme Jin Ling n'est qu'un des innombrables cas déchirants et horribles de persécution des pratiquants de Falun Gong, depuis que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter leur foi en 1999 ...
  • La police du Hunan refuse de rencontrer les avocats de pratiquants du Falun Gong

    Plus d’une vingtaine d’habitants de la ville de Changsha, province du Hunan, font l’objet de poursuites pour leur croyance en Falun Gong, discipline spirituelle et de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. La police refuse de rencontrer leurs avocats pour discuter de leur cas ...
  • Un homme du Heilongjiang emprisonné pendant 19 ans pour avoir intercepté des signaux de télévision pour dénoncer la persécution de sa foi

    M. Sun Zhaohai devrait être libéré le 1er juillet 2021, après avoir purgé 19 ans de prison pour sa foi dans le Falun Gong, une pratique de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 22 ans.Le Parti communiste chinois (PCC) a diffamé le Falun Gong par des campagnes de propagande massives depuis le début de sa persécution de la pratique corps-esprit en juillet 1999. Des milliers de chaînes de télévision, de stations de radio et de journaux appartenant à l'État ont été mobilisés pour diffamer le Falun Gong, tandis que les pratiquants n'avaient aucun endroit où exprimer leurs expériences directes de la pratique et les horreurs de la persécution ...
  • Hong Kong: Une journaliste et présentatrice d’une émission populaire harcelée à plusieurs reprises par le PCC

    Selon Huang Ruiqiu, qui est la présentatrice d'une émission populaire à Hong Kong, des responsables de la police en Chine ont récemment ordonné à ses proches de l'avertir de cesser d'animer ses émissions sous peine de l'arrêter en vertu de la loi sur la sécurité nationale. Huang a dit qu'elle était adulte et qu'elle ne subirait aucune pression. "Je persévérerai", a-t-elle dit ...