Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Nouvelles tardives : Une enseignante condamnée après avoir été dénoncée pour avoir parlé du Falun Gong à ses élèves

    Il a récemment été confirmé par Minghui.org qu'une enseignante primée de la ville de Loudi, dans la province du Hunan, a été condamnée aux alentours de 2018 après avoir été dénoncée par ses étudiants pour avoir révélé la persécution du Falun Gong par le régime communiste. Mme Liao Xiuhua, 47 ans, est toujours incarcérée au moment de la rédaction de cet article. Nous demandons instamment à la communauté internationale de prêter attention à son cas et d'aider à la secourir ...
  • Une femme demande la divulgation d’un document gouvernemental utilisé par son employeur pour effacer ses années de service

    Mme Zhang, ancienne ingénieure des coûts de construction d'autoroutes de la préfecture de Liangshan, dans la province du Sichuan, a été arrêtée le 28 janvier 2015 alors qu'elle étudiait les enseignements du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Elle a ensuite été condamnée à trois ans de prison et à une amende de 10 000 yuans. Elle a été torturée sans relâche à la prison pour femmes de la province du Sichuan ...
  • 1828 jours de torture dans une prison chinoise pour femmes : le récit d’une survivante

    « [Ces] 1 828 jours et nuits, chaque minute, chaque seconde, chaque scène sont profondément gravés dans mon esprit et ne pourront jamais être effacés », a déclaré Chen Jing après avoir été libérée de la prison au cours de l’hiver 2021 ...
  • Lettre d'un lecteur : Informations supplémentaires sur un gangster qui a endommagé un stand de Falun Gong à Flushing |

    Selon les reportages des médias, un homme a récemment endommagé le stand « Quitter le Parti communiste chinois (PCC) » tenu par des pratiquants de Falun Gong à Flushing, New York, le 10 février.Des témoins ont déclaré que vers 15 h 20, un homme vêtu d'une chemise noire à manches courtes s'est présenté dans Main Street où se trouvait le stand. Venant du sud et arrivant à l'entrée du Golden Shopping Mall, il a commencé à s’acharner brutalement sur les affiches du stand qui avait été installées par les pratiquants de Falun Gong ...
  • Citoyens délateurs : De l'incident du collège professionnel de Shanghai à la persécution des pratiquants de Falun Gong

    Dans les années 1960, pendant la Révolution culturelle, les cas d'étudiants dénonçant leurs professeurs ou même leurs parents étaient fréquents. Et après que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong en 1999 et à diffuser une propagande diabolisante contre l’ ancienne discipline spirituelle, de nombreux citoyens chinois se sont également retournés contre les pratiquants pacifiques et les ont dénoncés à la police ...
  • Ville d'Anyang, province du Henan : Propagande calomnieuse contre le Falun Gong enseignée de la maternelle à l’université

    La ville d'Anyang, située dans la partie la plus septentrionale de la province du Henan, était l'une des huit anciennes capitales de la Chine, et le lieu de naissance de l'écriture ossécaille. Cependant, les valeurs de la culture traditionnelle chinoise ont été balayées après la Révolution culturelle. Après que le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Gong, une discipline spirituelle traditionnelle, en juillet 1999, le bureau de l'éducation d'Anyang a activement suivi la politique de persécution et a diffusé une propagande haineuse auprès des étudiants ...
  • Des pratiquants de Falun Gong arrêtés dans la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver près de Pékin

    Quelques semaines avant les Jeux Olympique d’hiver de Pékin, les autorités de la ville de Zhangjiakou, ont arrêté cinq pratiquants de Falun Gong locaux sous prétexte de les empêcher de parler du Falun Gong durant les Jeux. Les résidents locaux sont également confrontés à d’extrêmes restrictions dans leur vie quotidienne ...
  • Hong Kong : Un complice condamné pour son implication dans l'attaque d'une pratiquante de Falun Gong

    Le tribunal de West Kowloon à Hong Kong a rendu un verdict le 26 janvier pour un crime commis en 2019, lorsqu'une pratiquante de Falun Gong a été brutalement battue par deux hommes lors d'une attaque coordonnée. Ke Yanzhan a été condamné à une peine de deux ans et neuf mois pour avoir agi comme guetteur. Les deux assaillants sont toujours en fuite ...
  • Après l’incarcération des 11 résidents de Pékin un autre pratiquant de Falun Gong local est condamné avant les Jeux olympiques d'hiver

    Après que 11 habitants de Pékin ont été condamnés à une peine de prison à la mi-janvier 2022 pour leur pratique du Falun Gong, un autre pratiquant de Falun Gong local a écopé d'une peine de quatre ans peu avant les Jeux olympiques d'hiver qui doivent avoir lieu à Pékin du 4 au 20 février.
  • A la veille du Nouvel an chinois, des histoires tragiques de familles déchirées par la persécution

    A l'approche du Nouvel An chinois, un temps de réjouissances où les familles se réunissent, des milliers de familles ont été brisées et se trouvent dans des situations misérables du fait de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Au total, 4 730 décès avaient été documentés par Minghui au 25 janvier 2022. Mais étant donné la stricte censure de l’information en Chine, le nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé ...
  • Canton de Shenze, province du Hebei : 17 pratiquants de Falun Gong arrêtés entre minuit et 2 heures du matin

    Le 11 janvier 2022, entre midi et deux heures du matin, les autorités du canton de Shenze, province du Hebei, ont dépêché de lourdes forces de police pour arrêter les pratiquants de Falun Gong locaux. Au moment de la rédaction du présent rapport, les arrestations d’au moins 17 pratiquants ont été confirmées.
  • Xu Na et le million d’âmes

    j’aurais préféré être emprisonnée à Auschwitz plutôt que dans une prison chinoise », a-t-elle écrit. « Parce que dans les chambres à gaz nazies, on pouvait mourir rapidement, alors que dans la prison pour femmes de Pékin, vivre était pire que mourir ...Nous qui nous taisons, nous sommes tous ces prisonniers et ces gardiens, et nous imposons simultanément une injustice à Xu Na, à nous-mêmes et à l’avenir ...
  • Une femme saine de corps et d’esprit détenue 27 jours dans un hôpital psychiatrique

    Mme Wu Xiuying a été arrêtée chez elle par des agents du comité de village local, du gouvernement de la commune et de la police le 5 octobre 2021. Ils ont confisqué ses livres de Falun Gong et l'ont forcée à apposer ses empreintes digitales sur un document à propos de son cas. Mme Wu a ensuite été détenue à l'hôpital psychiatrique de la ville de Pengzhou pendant 27 jours. On l’y a forcée à prendre des médicaments psychiatriques à trois reprises pendant son séjour et l’a battue lorsqu’elle a résisté. Les autorités ont continué à la harceler après sa libération ...
  • Une ingénieure principale en instrumentation condamnée pour avoir distribué des dépliants d’information

    Mme Jin, 57 ans, a été arrêtée et a vu son domicile saccagé en décembre 2020 par des agents du poste de police de Ruijing. Elle a été détenue au centre de détention du district de Beichen. Elle a été jugée secrètement en août 2021 et condamnée à trois ans de prison assortis d'une amende de 10 000 yuans. La prison pour femmes de la ville de Tianjin a refusé les visites de sa famille depuis qu'elle y a été emmenée ...
  • Des juges et des procureurs changent de position s'agissant des cas de Falun Gong

    Au début de la persécution, de nombreux employés du système judiciaire ont participé activement à la condamnation de pratiquants de Falun Gong afin d'obtenir un capital politique et de faire avancer leur carrière. Mais au fil du temps, ils ont été dévastés par le cancer ou d'autres maladies terminales, et certains ont fait l'objet d'enquêtes pour corruption, même des années après avoir été promus à des postes plus élevés. Avant que le balancier de la justice ne revienne complètement, les juges et les procureurs ont encore la possibilité de faire un choix en fonction de leur conscience ...