Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • Le Sage du pavillon des Orchidées

    Une prédiction écrite par le poète déclare que les générations futures " nous considéreront comme nous nous avons considéré le passé ". Les joies et les déceptions de la vie, les souvenirs de bonheur que nous chérissons passent en un clin d’œil au regard de l'histoire. Mais bien que les temps changent, les sentiments humains, eux, ne changent pas. Ils sont constants dans leur inconstance, pleins de rythme, de mouvements et les idéogrammes manuscrits de la Préface s’en font l’écho ...
  • " La confiance, une composante majeure de la beauté" selon la danseuse Michelle Lian

    "La confiance est l'un des composants de la vérité. Elle vient de l'intérieur. Avoir assez de confiance pour montrer votre intériorité exige que votre moi profond soit suffisamment beau, suffisamment vrai et suffisamment compatissant. Ainsi, la confiance va émerger naturellement et permettre à votre vraie nature de s'extérioriser librement. Vous devez vous élever vous-même afin de pouvoir rayonner une énergie positive."
  • La luxure détruit les pratiquants comme les gens ordinaires

    L’aventure de Xuanzang a été documentée dans Le grand registre Tang des régions de l’Ouest, racontée par Xuanzang et écrite par son disciple préféré Bianji. Après qu’un oreiller royal a été identifié chez lui - qui s’est avéré être un cadeau de la princesse Gaoyang, Bianji a été exécuté en public pour la relation inappropriée.Cette tragédie d'un moine prometteur est une sérieuse leçon ...
  • Retribution pour avoir tué et rompu une promesse

    Pendant la dynastie des Song du Sud, un homme âgé nommé Zhang vivait dans le village de Nanhantou, dans le canton de Pingyu, province du Henan. Il gagnait sa vie en attrapant des oiseaux et n'avait qu'un jeune fils. Un jour, son fils est mort de façon inattendue. Zhang pensait qu'il n'avait personne sur qui compter et pleurait tous les jours près de la tombe.
  • Histoires de tolérance dans les anciennes civilisations

    La plupart des gens pensent que la "tolérance" signifie l'endurance. Ce n'est qu'un aspect du concept. La " tolérance " comprend également: la patience, la capacité à supporter les épreuves et les pertes, la conscience, l'acceptation, la persévérance, le sens des responsabilités, les réalisations, la noblesse mais pas l'arrogance, la victoire mais pas la rébellion, la vertu et l'humilité, la force et la tolérance, la capacité d’abandonner les attachements, la considération pour les autres, et ainsi de suite ...
  • Le pouvoir de la bonté : Kong Yong réprime une rébellion sans combattre

    Kong Yong était un fonctionnaire de la dynastie Ming, originaire de Suzhou, au sud du fleuve Yangtze. Il était la 58e génération de descendants du petit-fils de Confucius. C'était un homme loyal et bienveillant. Il a servi en tant que fonctionnaire pendant plusieurs décennies sans jamais se compromettre ...
  • Suivre la voie du milieu : L'intégrité vertueuse du petit-fils de Confucius

    "La sincérité est la loi du ciel, et la poursuite de la sincérité est la loi de l'être humain. Il n'existe pas de cœur sincère qui ne puisse émouvoir les gens ; il est impossible d'émouvoir les gens sans sincérité. Un gentleman ne trompe jamais son propre cœur, et il doit être d'autant plus prudent quand il est en solitaire."
  • Sun Bin, l’un des plus grands stratèges après Sunzi

    Sun Bin (316 av. J.- C.) a été considéré comme l’un des plus distingués stratèges de l’histoire militaire après Sunzi (aussi connu sous le nom de Sun Tzu - 544–496 av. J.- C.) par de nombreux érudits, pourtant la controverse existait de savoir s’il était un descendant direct de Sunzi. Son nom Bin, associé à un ancien et cruel châtiment, reflétait sa pénitence d’homme talentueux de la période des Royaumes combattants...
  • Quand l'impossible devient possible

    Une expression chinoise dit que "la difficulté est pour ceux qui ne peuvent pas, pas pour ceux qui peuvent". Cela signifie qu'un problème semble très difficile ou impossible pour quelqu'un qui n'a pas la capacité de le résoudre, mais pas pour ceux qui en ont la capacité. De l'Antiquité à nos jours, il y a eu quantité d’histoires à propos de pratiquants vertueux tendant la main à ceux dans le besoin et résolvant des problèmes difficiles ...
  • Un nouvel an chinois authentique selon les coutumes ancestrales

    À l’origine, le nouvel an chinois était une fête traditionnelle au cours de laquelle les Chinois remerciaient les Cieux pour leur protection et se retrouvaient en famille.Et si nous remontions jusqu’à la dynastie Song du Sud, il y a 800 et 900 ans pour découvrir comment les Chinois de l’époque célébraient cette fête ?
  • "Echo of Things Chinese " : Un magazine consacré à la préservation de la culture et de l'artisanat chinois traditionnels

    Tous les membres de l’équipe de " Echo of Things Chinese " ont fait partie, à un moment donné de leur vie, d'une culture en voie de disparition. Lorsqu'ils ont commencé à découvrir ces gènes culturels inestimables, cela a touché leur cœur de façon merveilleuse et a maintenu leur culture en vie ...
  • Une sagesse ancienne sur la prévision d'une pandémie

    La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est bien plus profonde que les techniques d'application de formules à base de plantes et d'acupuncture que la plupart des gens connaissent.Le Dr Shu Rong, une experte en MTC vivant à Cambridge, en Angleterre, a récemment fait part de son expérience de traitement à distance d'un patient atteint de COVID-19, et de la manière dont l'apparition et la tendance d'une pandémie peuvent être prédites sur la base d'une théorie séculaire ...
  • Les 24 périodes solaires : Rhythmes du ciel, de la terre et de tous les êtres

    Les quatre saisons nous disent où nous en sommes dans le cours de l’année, mais saviez-vous que dans chacune d’elles, il y a six mini-saisons qui durent chacune 15 jours ? En remontant aussi loin que 139 avant-J-C., des sages en Chine ont consigné un changement saisonnier chaque année commençant aux environs du 4 février et l’ont appelé le Début du Printemps.
  • Les 4 arts du lettré chinois

    Des Spartiates et des Grecs aux Indiens et aux Européens, chaque culture avait sa version des acquis propres à chaque âge. On vous accordait le respect dû à votre âge à condition que vous ayez appris les savoir-faire et accompli des exploits. Alors que les races guerrières avaient leurs critères, un érudit de la Chine ancienne devait prouver sa valeur dans quatre arts : La musique, la stratégie, la calligraphie et la peinture. Voyons pourquoi ces arts étaient considérés comme importants ...
  • Su Shi, l’ancien poète qui faisait passer le peuple en premier

    L’un des plus grands lettrés de la Chine ancienne, l’ancien poète Su ShI (蘇軾) disait : "La survie ou la disparition du pays dépend de sa moralité, pas de sa force. La longévité d'une dynastie réside dans le respect qu'elle a de ses traditions, et non pas dans le fait qu'elle soit riche ou pauvre" ...