Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé

  • Quatre femmes du Liaoning emprisonnées pour leur pratique du Falun Gong

    Quatre habitantes de la ville de Dalian ont été récemment emprisonnées à la prison pour femmes du Liaoning pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Mme Zhang Wenhong a été arrêtée le 19 août 2015 et elle a ensuite été condamnée à trois ans de prison. Elle a été transférée à la prison le 27 septembre 2016.
  • "Prélevés à vif : Dix ans d'investigations" - Découvrir la vérité derrière l’inimaginable en accumulant les preuves ...

    Pour le responsable de la Coalition Internationale Contre le Traffic Humain, c’est quelque chose que chacun devrait savoir : "C'est parce que cet événement est trop sérieux, trop tragique, et d’une vaste portée. C’est essentiellement une persécution contre tous les citoyens chinois, contre chaque personne dans le monde, et contre l'humanité."
  • Un homme de Changchun condamné à une peine de prison après un procès chaotique

    Le récent procès d'un pratiquant de Falun Gong au tribunal du district de Gaoxin souligne une fois de plus l’absence flagrante de justice et de primauté du droit en Chine, où les droits à la liberté de croyance garantis par la Constitution sont coutumièrement bafoués ...
  • 62 pratiquants de Falun Gong persécutés à mort dans la seule ville de Qiqihar, province du Heilongjiang

    À Qiqihar, deuxième plus grande ville de la province du Heilongjiang, il a été confirmé que 62 pratiquants de Falun Gong ont été persécutés à mort au 25 octobre 2016. Ils avaient de 23 ans à 78 ans ...
  • Un retraité du Gansu décède 9 mois après 10 heures d’épreuve en garde à vue.

    Un homme de 65 ans est mort dans la douleur moins de neuf mois après une épreuve de 10 heures en garde à vue. M. Tian Duoyao, un retraité de la ville de Jinchang, province du Gansu, a été arrêté à environ 19 heures le 28 mars 2016 et jeté sur le bord de la route par la police à 5 h le lendemain matin. Il a été brutalement battu et peut-être drogué pendant sa garde à vue ...
  • Dix pratiquants toujours incarcérés dans la prison de Daqing

    Les autorités de la province du Heilongjiang ont cessé d’incarcérer des pratiquants de Falun Gong dans la prison de Daqing en 2013. Cependant, les dix pratiquants suivants y sont toujours emprisonnés. M. Zhao Yungu, du canton de Bing, y est le pratiquant le plus âgé, il a presque quatre-vingts ans. Il a été condamné à sept ans en 2011. M. Wang Shusen de la ville de Hegang a été condamné à 18 ans. Il était jeune et en bonne santé quand il a été emprisonné, mais il a depuis considérablement vieilli. Il a perdu toutes ses dents et sa posture s’est à présent voutée ...
  • Le procès d’un pratiquant de Falun Gong tenu dans sa chambre d'hôpital

    M. Song Yuegang a été jugé dans sa chambre d'hôpital par le tribunal du district de Xihu le 22 décembre 2016, pour sa croyance dans le Falun Gong. Les huissiers ont dû le soutenir quand il s’est effondré durant le procès. L'infirmière a vérifié sa tension artérielle, qui était très élevée (157/116).Tenir le procès à l'hôpital était le souhait du juge Zhao Yulan, impatient de clore l’affaire avant la fin de l'année ...
  • Deux hommes de la ville de Jimo jugés pour avoir accroché des bannières de Falun Gong

    Deux résidents de la ville de Fengcheng ont été jugés par le tribunal municipal de Jimo le 21 décembre 2016, pour avoir suspendu des banderoles d’information à propos du Falun Gong. Le père de M. Li âgé de 86 ans a été témoin de l'arrestation et a été traumatisé. Son état de santé s’est rapidement détérioré et il est décédé le 18 septembre. M. Li n'a pas été autorisé à assister à l'enterrement de son père ...
  • Une grand-mère du Liaoning jugée pour sa foi

    Mme Sun n’avait pas d'avocat, mais elle a témoigné pour sa propre défense. Elle a dit à tout le monde comment le Falun Gong lui avait rendu la santé et lui avait appris à être une bonne personne. Elle a souligné qu'aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong, et que la persécution manquait de base juridique depuis le début .Le juge a ajourné l'audience sans émettre de verdict. Mme Sun a refusé de signer la procédure de la cour ...
  • Un avocat de la défense : Comment enseigner de bonnes valeurs peut-il être illégal ?

    Dans la salle d'audience, le procureur a présenté des photos de dépliants, de magazines et de DVD supposés contenir de l’information à propos du Falun Gong comme preuve contre les deux pratiquants. Lorsque l'avocat de la défense a demandé à voir les preuves réelles, le juge a rejeté la demande.L'avocat de la défense a déclaré : " Les photos ne peuvent être utilisées comme preuve devant les tribunaux en vertu de la loi. " Il a ensuite sorti un magazine et a dit ...
  • Une habitante de Pékin condamnée à 4 ans de prison sans la seconde audience annoncée par le juge

    Les avocats ont mis en doute la validité des preuves de la mise en accusation. Le juge président a reconnu l’insuffisance de preuves et a annoncé qu’une seconde audience aurait lieu à une date ultérieure. Mme Yang et ses avocats ont été sous le choc quand le tribunal a soudainement annoncé, le 19 décembre, une condamnation à une peine de 4 ans de prison. Aucune raison n’a été avancée quant à pourquoi la seconde audience promise n’a pas été tenue ...
  • Un pratiquant illégalement jugé, six législateurs américains ont exhorté à sa libération

    Le cas de M. Li Dang avait attiré l'attention de six législateurs américains, qui ont écrit au président chinois Xi Jinping pour demander sa libération et celles des autres pratiquants de Falun Gong emprisonnés. Deux avocats engagés par la famille de M. Li ont plaidé non coupable à son récent procès, et ont accusé les responsables de violer la loi ...
  • Une femme du Heilongjiang secrètement jugée voit son recours en révision rejeté

    Une femme de Harbin, dans la province du Heilongjiang a été jugée pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. La cour n’a pas informé sa famille comme requis par la loi, et a également refusé de prendre en compte le fait que la police avait violé les procédures légales lors de son arrestation et de son interrogatoire. Lorsque Mme Cui Fenglan a demandé un nouveau procès, la cour a rejeté sa requête, et la police a menacé sa famille quelques jours plus tard ...
  • Minghui rapporte : 751 pratiquants de Falun Gong arrêtés pour leur croyance en novembre 2016

    Selon l'information compilée par Minghui.org, 751 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés et 240 harcelés pour leur croyance en novembre 2016. Compte tenu du blocus de l'information par le régime communiste chinois, le nombre réel des cas d'arrestations et de harcèlement est vraisemblablement de loin plus élevé que les cas rapportés ...
  • Un membre de l'Assemblée de Tokyo : Il est de la responsabilité de chacun de faire cesser le prélèvement d'organes d’État du régime communiste chinois

    Le membre du conseil Oase Kensuke a déclaré : " Le pays tout entier est impliqué dans le prélèvement d'organes à grande échelle. Cela ne peut être toléré par la loi d’aucun pays. Mais cela existe en Chine depuis de nombreuses années. La raison principale est que le PCC se place au-dessus de la Constitution " ...