4545 morts confirmées

  • Le pratiquant de Qinhuangdao, M. Hong Fei, est mort après avoir été arrêté

    le 7 mars 2006. À l'instigation de Lu Pin, un membre du Corps de sécurité nationale de Qinhuangdao, Wang Mingxue du commissariat de police de Daonan, Li du comité résidentiel du district de Meichang et d'autres ont illégalement pénétré par effraction dans la maison de Wu Wenjin et ont arrêté deux personnes à l'intérieur. Puisque M. Hong était très faible, il a été effrayé et est devenu physiquement incapable. Cependant, les autorités l’ont traîné jusqu’à leur véhicule. En route vers le commissariat ils ont découvert que M. Hong se mourait et qu’il ne pouvait pas être secouru. Craignant d'avoir à en être responsables, ils l'ont jeté sur le bord d'une route.
  • Le pratiquant M. Yang Xiaojie de la ville de Shijiazhuang meurt suite à la torture infligée à la prison n° 4 de la province du Hebei (Photos)

    Le 28 décembre 2005, toute la famille de M. Yang Xiaojie a demandé à la prison provinciale n° 4 du Hebei (Prison de Beijiao) dans la ville de Shijiazhuang et au bureau dirigeant de la prison provinciale du Hebei de relâcher M. Yang Xiaojie. Après des entrevues répétées, ils ont finalement accepté de relâcher M. Yang. A ce moment là, il était à l’article de la mort et la prison n° 4 ne pouvait plus le dissimuler. A sa libération, la famille de Yang l’a emmené chez le médecin, et la première chose qu’a dit le médecin a été ”Pourquoi amenez vous une telle personne ici? C’est trop tard!”.
  • La police de Changzhou et Shanghai interdit aux amis du pratiquant décédé Wu Dianhui de rendre visite à sa famille (photo)

    Wu Dianhui habitait dans la ville de Changzhou, province du Jiangsu. Il est décédé le 11 février 2006 après avoir subi des tortures brutales pendant plus de six ans. Afin d'arrêter la propagation des informations, le bureau de la sécurité publique de la ville de Changzhou, ainsi que la police de la ville de Shanghai, ont illégalement interdit aux camarades de classe et amis du défunt d’aller à Changzhou rendre visite à son épouse, ses enfants et ses parents terrassés par la nouvelle.
  • Appel à secourir d’urgence plusieurs pratiquantes de Dafa de Fushun, dont le transfert secret est prévu

    On a appris récemment que plusieurs pratiquantes de Dafa de Fushun, province du Liaoning, qui avaient souffert de la persécution à long terme, seraient transférées "dans un certain endroit." Selon la source qui a exposé le Camp de Concentration de Sujiatun, des pratiquants de Falun Gong des provinces du Liaoning, Jilin et Heilongjiang dans le nord-est, et ceux des provinces en Chine centrale, étaient transférés dans un endroit secret. La situation actuelle des pratiquants de Dafa de Fushun, mentionnés ci-dessus, est extrêmement inquiétante.
  • L’ancien maire de la ville de Panjin, M. Zhou Shouzhong meurt en raison de la persécution

    Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, M. Zhou Shouzhong, ancien maire de la ville de Panjin, province du Liaoning, a retrouvé la santé et une maladie autrefois incurable a disparu. Quand la persécution du Falun Gong a commencé, M. Zhou a été soumis à toutes sortes de pressions et de tribulations. Il est mort vers la fin de l’an 2000.
  • Les décès de vingt-quatre autres pratiquants survenus à la suite de la persécution ont été confirmés en février (Photos)

    Reportage de Li Ming, correspondant de Minghui : en février, des filières civiles ont confirmé les décès de 24 pratiquants de Falun Gong survenus à la suite de la persécution en Chine continentale. Depuis que le régime communiste chinois, sous les directives de Jiang, a commencé à persécuter le Falun Gong le 20 juillet 1999, il a été confirmé qu’au total 2 838 pratiquants ont été torturés à mort.
  • Le pratiquant M. Zhen Yongguang est torturé à mort lors de sa deuxième détention dans un camp de travail

    M. Zheng Yongguang vivait dans le district de Shuangyang, ville de Changchun, province de Jilin. Il persistait à pratiquer le Falun Dafa. Les représentants du régime communiste l’ont détenu pendant cinq ans en allant contre la constitution et il a été envoyé en camp de travail à deux reprises. Durant la première détention dans un camp de travail, il a été battu si impitoyablement qu’il a eu un éclatement de la rate. M. Zheng a dû être opéré pour qu'on lui retire la rate. Durant la deuxième incarcération dans un camp de travail, il a développé une cirrhose du foie et la tuberculose. Il est mort le 9 mars 2006.
  • Mme Liu Shuhong, 35 ans, est morte de la persécution dans la ville de Shouguang, province du Shandong en 2005

    Mme Liu Shuhong, une pratiquante de Falun Gong de la ville de Shouguang, province du Shandong, a été fréquemment persécutée par le régime chinois du Parti communiste (PCC). Elle a été persécutée au point de s'effondrer mentalement et plus tard, son mari a été condamné à trois ans d'emprisonnement. Pendant cette persécution à long terme, la santé de Mme Liu s'est détérioré davantage et elle est morte le 25 juillet 2005.
  • La persécution que le pratiquant M. Li Huimin de la Province de Hebei a enduré avant sa mort

    M. Li Huimin, un pratiquant de Falun Dafa de la ville de Jizhou dans la Province de Hebei, a été emprisonné à la prison de Jidong Province de Hebei et a enduré une torture inhumaine pendant cinq ans. Au matin du 5 février 2006, M. Li est décédé à cause de graves dommages physique et mentaux dû à la persécution.
  • Renseignements détaillés sur la mort de M. Du Shiliang

    Le pratiquant de Dafa, M. Du Shiliang de la ville de Hailin, province du Helongjiang, a été persécuté à mort en janvier 2006, dans la prison de Mudanjiang. Vingt à trente personnes en uniforme ont entouré sa famille. Les parents ont protesté et demandé de ramener le corps de M. Du à la maison. L’officier de la prison, Li Xiangdong, a déclaré que, comme M. Du était mort pendant sa peine, il ne pouvait pas être rendu à sa famille après la mort. Après plusieurs jours de négociations futiles, les officiers de police, Jiang Yuntao et Na Yongshen, ont fait incinérer le corps de M. Du sans permission de la famille et ont forcé tous les parents à signer leurs noms.
  • Pratiquant de Dafa, Zheng Dinghe de la Province de Guizhou a été persécuté à mort

    En Septembre 2005, Zheng Dinghe partit rendre visite à sa fille et fut arrêté là. Le 4 décembre, le Bureau 610 le ramena à Guiyang et au commissariat de police de la rue Youzha. Sans aucune procédure légale, il fut envoyé dans le centre de détention de Lannigou, le même jour. Le 18 février 2006, la police l’envoya à L’hôpital 368 pour un traitement d’urgence, sans le signaler à sa famille. Le second jour, aux alentours de 9 heures du matin, le fils de Zhen Dinghe reçu un document l’informant que son père était mort à l’hôpital à 7 heures 10, ce matin là.
  • Encore trois pratiquants meurent des suites de la persécution dans les provinces de Xinjiang, Shandong et Heilongjiang

    M. Zhou Shimin était un enseignant dans le village de Tangxi, localité de Gaocun de la Ville de Wendeng, Province de Shandong. Après qu’il ait débuté la pratique du Falun Dafa en 1994, ses problèmes cardiaques, son hypertension, et autres maladies, tous ont disparu sans laisser de trace. Après le début de la persécution, il a continué d’expliquer la vérité sur le Falun Dafa aux gens par le biais de sa propre expérience. En conséquence, il a été constamment harcelé et a, une fois, été détenu et forcé de subir un lavage de cerveau, causant de grands dommages à son corps et à son esprit. Il est mort le 8 juin 2003 à l’âge de 65 ans.
  • La mort du pilote Liu Ping dans le camp de travaux forcés de Shuangkou

    Le pratiquant de Dafa M. Liu Ping était du district de Hedong de la ville de Tanjin. Il était pilote avec un bon revenu, une belle famille, et en excellente santé. Après que la persécution de Falun Dafa par le régime de Jiang ait commencé, Liu Ping a été illégalement arrêté et emmené au camp de travaux forcés de Shuangkou où il a été torturé. Il est mort le 1er janvier 2002.
  • La torture et les mauvais traitements subis par le pratiquant de Dafa Wang Mingduo avant de mourir

    Le pratiquant de Falun Dafa Wang Mingduo de Cangzhou, province du Hebei, était un employé de la succursale de Cangzhou de la Banque de la Construction avant qu’il ne soit mis à pied parce qu’il pratiquait le Falun Dafa. Il était un homme fort et en bonne santé dont le cœur était pur, il a cependant été torturé à mort par le policier Liu Kanhua et quelques autres pendant une période de 84 jours. Sa famille a été brisée.
  • Supplément d’information sur la mort de M. Zhao Guoan dans le Troisième camp de travail forcé de la province du Henan

    "M. Zhao Guoan a refusé d’écrire les trois déclarations, il a écrit à la place "Je persisterais à cultiver Dafa fermement jusqu’à la fin et sans regrets. " Un détenu toxicomane Liu Wei a rapporté cela aux gardes du camp, et les gardes ont battu brutalement M. Zhao. Après que le garde Jia Zhigang sorte du travail ce soir là, il a fait amener M. Zhao par les détenus criminels à la soi-disant " salle de conversation ". M. Zhao a été battu sans merci jusqu’à ce qu’il tombe sur ses genoux. Cette nuit-là, les gardes lui ont ordonné de se tenir face au mur de 2h à 4h du matin. Il a du se lever pour se tenir face au mur. Il devait travailler la journée sans prendre de repos pendant la nuit. Cela a duré deux semaines.