Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Je devrais cultiver mon caractère et non mon comportement

    J’ai un problème. Si un pratiquant me dit quoi faire, au lieu de simplement me laisser choisir ou me laisser me proposer de ma propre initiative, s’il me donne une tâche à faire ou me demande quelque chose, je ne le fais systématiquement pas. Je l’ai fait et n’en ai rien appris et souvent n’ai pas très bien fait et me suis toujours senti plus ou moins mal à l’aise....
  • "L'ombre des saules, l'éclosion des fleurs, un endroit où reposer ma tête"

    D’autres pratiquants ont suggéré que je partage mon expérience de pratique avec tous, et je voulais aussi le faire. J'ai vécu dans un village très pauvre et isolé du sud de la Chine. Quand j'ai eu trois ans, mon père est décédé. Ma famille luttait pour joindre les deux bouts, et je devais même mendier pour m'en sortir. J'ai seulement eu trois mois de scolarisation, aussi c'était difficile pour moi d'écrire un article. Toutefois, j'ai enregistré mon expérience de cultivation sur un magnétophone et les autres pratiquants m'ont aidé à l'écrire.
  • Le vrai salut éternel : J’ai obtenu la Loi en prison

    "J’étais un voyou cruel. Je n’ai pas échappé à la punition et ai été envoyé en prison. Je ne me suis pas repenti les deux premières années en prison. Au lieu de cela, ma haine bouillonnait et grandissait. Je pensais que ce qui m’arrivait était injuste car il y a tant de criminels qui sont pires que moi qui ne se sont pas fait prendre. Mais je devais quand même purger ma peine...
  • Lorsque nous étudions correctement la Loi et nous assimilons à la Loi avec sagesse, sa puissance se manifeste pleinement.

    Lorsqu’ils m’ont menottée, j’ai pensé « je ne suis pas une criminelle, pourquoi m’ont-ils menottée ? » Après, un miracle est survenu : mes mains pouvaient entrer et sortir des menottes librement et ils ne pouvaient plus me retenir. Je n’ai pas été interrogée et on ne m’a pas obligée à écrire quoi que ce soit. Je suis restée à Pékin 17 jours, puis j’ai quitté ma cellulle avec mes pensées droites. Sur le moment j’ai pensé que j’étais chanceuse, mais maintenant je comprend que c’étais à cause de mes pensées droites fortes et de mon étude solide de la Loi.
  • L'importance d'être organisé

    "Sans organisation, il est difficile d'accomplir quoi que ce soit. Lorsque les gens pensent de manière détournée, dans dire vraiment ce qu'ils pensent, et sans sincérité ni considération, il est impossible d'obtenir la réalisation efficace de nombreuses choses. En tant que pratiquants, il est important que nous connaissions notre être véritable. Nous devons voir clairement si nos pensées sont nos propres pensées ou le karma de pensée. Sans y réussir, nous ne serons pas capables d'aller de l'avant...
  • Trouver la clé qui ouvre la porte menant chez soi

    "J’ai réalisé que cet incident pointait chez moi mon coté compétitif, mon ego et ma réticence à accepter les critiques. Soudain je me suis dit intérieurement « Si nous perdons la clé dans la vie humaine nous ne pouvons pas rentrer chez nous. Comment est la clé d’un pratiquant de Dafa qui lui permet d’intégrer son vrai chez lui ? » J’ai réalisé que l’étude de la Loi est la clé qui permet aux pratiquants de Dafa de rentrer à la maison....
  • Les leçons à propos de regarder en soi même

    Du point de vue d'un pratiquant, les imperfections de nos compagnons sont un miroir qui reflète nos propres attachements, que nous prenons habituellement trop à la légère. Alors ils deviennent des obstacles insurmontables. Si nous abandonnons chaque attachement et saisissons chaque occasion d'améliorer nos niveaux, nous pouvons éviter beaucoup de pertes.
  • Rappel aux pratiquants de cultiver leur parole

    Afin de prêter attention à ce que nous disons, la première étape est de faire attention à nos pensées. Si nos pensées sont droites, nous ne dirons rien qu’un pratiquant ne puisse dire. Après ce que j’ai vu aujourd’hui, j’ai réalisé le sérieux de la Loi que Maître nous a enseignée. Mais je ne l’ai cru que lorsque je l’ai vu, je ne l’ai pas pris au sérieux avant de l’avoir vu; mon sens de l’éveil n’est il pas insuffisant ? J’ai maintenant réalisé que chaque phrase du Maître est la Loi.
  • Ma compréhension de ‘’Comparer l’étude, comparer la cultivation"

    "J’ai vu que beaucoup de pratiquants avaient écrit de très bons articles de partages d’expériences, et que ce qu’ils ont fait était même meilleur que ce qu’ils avaient écrit. J’avais la mentalité de m’abaisser moi-même avant d’écrire cette expérience de cultivation, mais je l’ai encore surmonté et écrit d’après mon exprience de cultivation récente. Puisque nous sommes des pratiquants marchant sur différents chemins de cultivation durant la rectification par la Loi, l’expérience de chaque pratiquant est une manifestation de la rectification par la Loi, sous un aspect."
  • La poursuite du confort - un cancer qui peut détruire la volonté de cultiver d'un pratiquant

    "Ma compréhension personnelle me dit qu'il est tout à fait dangereux qu’un pratiquant n’ abandonne pas sa poursuite du confort. Sous l'influence de cet attachement, notre volonté à cultiver s'émousse et elle est remplacée par les désirs des gens ordinaires....
  • Ma compréhension de faire les exercices

    Récemment j'ai souvent entendu des pratiquants autour de moi dire qu'ils n'avaient pas fait les exercices depuis un certain nombre de jours, et je pense qu'ils sont irresponsables envers leur propre cultivation. En faisant les exercices, le pratiquant va peu à peu se débarrasser de sa paresse et de son attachement à rechercher le confort, et ses qualités morales vont grandir et s'améliorer. Dans cette perspective, la "pratique inclut la "cultivation."
  • Réciter la Loi m’a aidé à découvrir mes attachements

    "Maintenant, en cherchant en moi, je me suis éveillé au fait que ma compassion n’apparaissait pas, simplement parce que mon égoïsme n’était pas éliminé. Maître veut sauver tous les etres sensibles, ainsi, comment peut-il exister des choses telles que ‘’mon’’ Maître ou le Maître de ‘’nos’’ pratiquants de Dafa ? Après avoir réalisé cela, j'ai été déterminé à éliminer mon problème de jalousie, de sorte que ma compassion puisse apparaître.
  • Le Maître m’a doté de mes capacités

    "Alors que le processus de la rectification de la Loi avance le nombre de personnes qui démissionnent du Parti communiste chinois ne cesse d’augmenter. Je voudrais partager mon expérience afin d’encourager les pratiquants qui sont toujours dans l’expectative et attendent pour se joindre au travail de la clarification de la vérité et pour aider les gens à démissionner du PCC et de ses organisations affiliées."
  • Que nos vies deviennent altruistes

    Si chacun à l’état d’esprit de bien étudier la Loi dans le but de contribuer au groupe, plutôt que d’obtenir quelque chose du groupe, l’égoïsme n’existera pas. Si quelqu’un pense seulement à s’améliorer, il ne sera pas capable de le faire. Au sein de nos emplois du temps chargés, nous devons toujours penser aux autres. Nous devons étudier de tout cœur la Loi, nous améliorer, nous efforcer d’aller de l’avant, ce qui en retour, bénéficiera aux autres.
  • L’amélioration rapide que permet la ‘cultivation’ en groupe

    De par mes expériences de vie quotidienne, je réalise que le comportement de mon enfant est juste un miroir qui reflète mes lacunes dans la cultivation. Lorsque j’utilise ce miroir pour me regarder moi-même, l’environnement qui m’entoure change en fonction de moi. Par exemple, lors de notre étude de la Loi en groupe, mon enfant avait l’habitude de faire des bruits, quelque fois plutôt fort, j’avais beau faire beaucoup d’efforts pour l’empêcher rien n’y faisait. Toutefois lorsque mon cœur n’était pas affecté, l’enfant devenait bientôt tranquille pour étudier la Loi. Je comprends à présent que la réaction de nos cœurs influe sur les choses autour de nous. Au moment où nous découvrons nos propres problèmes, notre environnement change immédiatement.