Changer son environnement proche en étudiant bien la Loi et en faisant bien notre cultivation

Article de la Troisième conférence de partage d’expériences de cultivation sur Internet en Chine continentale
 

Salutations au vénérable Maître! Salutations aux compagnons pratiquants!

J'ai obtenu la Loi en 1994 et j’ai 63 ans. Durant ma cultivation au cours de cette dernière dizaine d’années, depuis la période de la cultivation personnelle jusqu’à la période de la cultivation de la rectification par la Loi, j’ai appris que nos environnements peuvent changer si nous étudions bien la Loi et faisons bien nous-mêmes dans notre cultivation. Maintenant, j’aimerais partager avec vous mes compagnons de pratique ma compréhension.

Le Maître a dit :

« Ceux qui se cultivent réellement obtiendront naturellement sans être attachés à la recherche, tous les Gong, toutes les lois, tous sont dans le livre, la lecture du Dafa du début à la fin leur fera naturellement les acquérir. Ceux qui l’apprennent connaîtront un changement naturel et automatique » (Points essentiels pour un avancement assidu « Reconnaître quelqu’un pour Maître »)

J'ai appris énormément de cet enseignement. Peu de temps après avoir commencé à étudier la Loi, je me suis débarrassée de mes lunettes, le port des lunettes était chose héréditaire dans ma famille. Puis après avoir étudié Dafa davantage, toutes mes maladies ont disparu. Après encore davantage d'étude, mon caractère a changé sans que je m’en rende vraiment compte. C'était un vrai changement profond du fond de mon âme. J'ai été stupéfaite par l’effet miraculeux de Dafa et je me suis sentie extrêmement chanceuse d’avoir obtenu une chose aussi précieuse dans la vie. Je n'avais qu’un bonheur inégalé et aucune douleur ou inquiétude.

Je comprends le caractère précieux de Dafa. Par conséquent, au cours de ces douze années passées, durant la chaleur de l’été ou le froid de l’hiver, je n’ai jamais sauté un seul jour d'étude de la Loi et d'exercices. Tout ce que le Maître nous a demandé de faire, je l’ai fait indépendamment de mon éveil et de ma compréhension à ce sujet. Le Maître nous a dit de passer plus de temps à l'étude de la Loi, ainsi j’ai persisté à étudier la Loi. J'ai lu Zhuan Falun sept ou huit cents fois avant que le parti communiste chinois (PCC) ne commence à persécuter le Falun Gong. Maintenant j'ai lu Zhuan Falun plus de mille fois. J'ai copié le livre huit fois. Je peux réciter le Zhuan Falun de la Première leçon jusqu’à la Huitième leçon (afin d’éviter de l’oublier, je lis la leçon précédente avant de continuer la leçon suivante). Je peux également réciter tous les articles de Maître. La magnificence de l’assimilation dans la Loi et les changements du corps physique et de l'âme après la lecture et la récitation des livres ne peut pas être décrits par aucun mot. Maintenant en regardant en arrière, parce qu'en n'importe quelle circonstance je crois toujours fermement au Maître et au Dafa, je peux sortir facilement de la persécution et des mensonges accablants du PCC, rejeter les arrangements des forces anciennes et obtenir de par ce fait un environnement relativement libre pour la cultivation. Je fais rarement face à des interférences et je peux rapidement la surmonter quand elle surgit. Tout ceci provient de Dafa. À ce jour, je lis le livre et j’étudie toujours la Loi assidûment chaque jour.

Avant d’obtenir la Loi, j'étais une fonctionnaire du gouvernement et j’avais pris une retraite anticipée à cause de la maladie. J'étais impétueuse, j’avais l’esprit de compétition et j’avais un attachement fort à la renommée et à l'argent. J'estimais être supérieure aux autres, y compris à mon mari, ainsi je ne m’entendais pas bien avec les autres. Après avoir obtenu Dafa, je me suis concentrée sur l’étude de la Loi et ma cultivation personnelle, essayant de bien traiter les gens et les choses autour de moi avec compassion. Mes environnements ont changé graduellement. Ma belle-fille dit à tous, « Ma belle-mère a changé complètement après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong « Mon ancien beau-fils divorcé d’avec ma fille il y a bien des années dit aussi fièrement, « J’ai une belle-mère qui pratique le Falun Gong. Quiconque diffame le Falun Gong est un menteur. Elle est un témoignage vivant de la magnificence du Falun Gong » Les membres de la famille, amis et collègues disent tous que j’ai changé dans mon corps, mon caractère et mon âme. Mon mari en bénéficie directement. Avant je commandais à la maison mais maintenant je l’écoute, alors il n’arrête pas de dire aux autres, « Le Falun Dafa est bon! »

Tout ceci est l’harmonisation obtenue en suivant les conférences de Maître. Ce sont tous le résultat du pouvoir grandiose de Dafa parce que, « Il n’y a que le champ d’énergie de cultivation et de pratique d’une Loi juste qui soit capable de jouer un tel rôle » (Zhuan Falun) Mon changement crucial après avoir étudié la Loi prouve la magnificence et l’effet miraculeux de Dafa. J'emploie mes mots et actions pour semer la magnificence de Dafa dans le coeur des autres. Par conséquent, depuis l’époque avant le début de la persécution du PCC contre le Falun Gong jusqu’à maintenant, les gens autour de moi ne disent pas des mots méchants au sujet de Dafa. Au lieu de cela, ils comprennent, soutiennent et m’aident à valider la Loi. Une fois, la police a tenté de m’enlever. Mes voisins qui vivaient à l’étage et en bas de chez nous ont sauvegardé mon équipement informatique et les documents de Dafa et m’ont fait parvenir des messages. Les gens assignés à la surveillance des pratiquants de Falun Gong de notre complexe résidentiel me conseillent, ont parlé en ma faveur à mon employeur et ont récupèré mes salaires retenus. Lors d’une « date sensible » ils me rappellent de faire attention à ma sécurité.

Pendant les jours les plus pervers, plusieurs de mes parents m'ont non seulement aidée à sauvegarder beaucoup de documents de clarification de la vérité de Dafa, mais ils ont également donné des documents à leurs amis et collègues pour les aider à comprendre la vérité. Mon mari, ma fille et ma sœur n'ont pas coopéré avec la police quand elle m'a importunée. Ils ont même exposé leur perversité devant eux.

Ayant compris la vérité, la plupart des membres de ma famille clarifient la vérité aux gens autour d’eux. Non seulement ont-ils abandonné le PCC et ses organismes associés, mais ils ont également aidé d'autres à y renoncer. Une fois ma belle-fille m'a apporté une liste d’une dizaine de gens qui avaient renoncé au PCC.

Je me suis rendue compte que c'était l'effet du champ juste d'énergie des pratiquants de Dafa quand ils aident le Maître à rectifier la loi dans le monde humain. Voici quelques exemples :

Mes changements tout au long du chemin de ma cultivation apportent les plus grands changements et avantages à mon mari. Nos enfants nous disent souvent que nous avons été chanceux en prenant de l’âge et qu’ils en ont également bénéficié. La maladie grave de mon mari qui l'avait tracassée pendant plus de quarante ans a disparu sans traitement médical après que j'aie eu commencé à pratiquer le Dafa. Il a pu se débarrasser de ses mauvaises habitudes au jeu, de la pêche et du tabagisme, que je n’avais pas pu lui faire abandonner auparavant. Depuis lors, il n’arrête pas de parler à tout le monde de mes changements et des avantages qui en ont découlé pour lui après que j'aie commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Durant les jours les plus pervers, les directeurs de sa compagnie lui ont demandé de me persuader à écrire une déclaration promettant de ne plus pratiquer le Falun Gong et ils l’ont menacé de le priver de son salaire. Il a répondu, « Je peux seulement vous dire la vérité, que le Falun Dafa est bon. Toute ma famille en bénéficie » Il a dit la même chose face à la police.

Comme je fais souvent exprès de lui donner ou de lui lire les documents de clarification de la vérité et l'hebdomadaire de Minghui, graduellement il a commencé à clarifier la vérité aux autres. Maintenant, depuis un an il pratique le Dafa. Il a non seulement abandonné le PCC mais il a beaucoup aidé d’autres à abandonner le PCC.

Pendant les jours les plus noirs, il a souvent aidé et protégé les pratiquants qui étaient obligés de quitter leur domicile en leur proposant de rester chez nous. Il m'a aidée à distribuer des documents de Dafa. Pour me protéger, il a acheté beaucoup de livres de droit et réglementation. Il disait, « Tu étudies la Loi de Bouddha et j'étudie la loi humaine. La préparation évite le péril. Cela pourra être utile un jour »

Début 2001, j'ai été enlevée et emmenée dans un centre de lavage de cerveau. Il a réuni les familles de mon fils, de ma fille et d’autres membres de la famille pour aller au centre de lavage de cerveau pour demander ma libération, apportant mon diagnostique médical avant d’avoir obtenu Dafa. Ils n’ont pas arrêté de dire aux gens du centre de lavage de cerveau tous les bénéfices que mon étude de la Loi avait apportés à notre famille. Quand la police lui a demandé de coopérer, il a dit, « Pourquoi vous des officiers de la loi avez pris nos cinq cents yuans et une montre qui se trouvait dans le sac de mon épouse sans nous donner de reçu? Vous devez me donner une explication. Me demander de coopérer avec vous, c’est comme me demander de vous aider à commettre un crime » Alors il s’est servi de ses connaissances légales pour remettre en cause la police, point par point.

Le chef du Bureau 610 a frappé sur la table pour le menacer. Mon mari a dit avec force, « Puisque vous vous asseyez ici pour représenter notre nation, vous devez faire attention à l’image que vous représentez. Je suis votre invité et non pas un criminel. Vous devriez me traiter poliment. Je suis venu ici pour rendre visite à ma femme, pour révéler les circonstances exactes entourant sa situation et exprimer mes vœux. Y a-t-il quelque chose de fautif dans mes sentiments, ma logique ou la loi? Si vous, les fonctionnaires de gouvernement, êtes aussi grossiers et violents envers moi, je peux imaginer comment vous allez traiter mon épouse. Mes parents et enfants m'ont dit de ne pas m'inquiéter parce que le programme de télé prétend que le gouvernement traite les pratiquants de Falun Gong avec ‘bienveillance’ Ce doit être des mensonges. Je dois sortir mon épouse afin que ses maladies guéries en pratiquant le Falun Gong ne reviennent pas. Autrement cela sera mauvais pour notre famille et je ne permettrais pas que cela lui arrive. » La police n’a rien pu lui rétorquer. Une dizaine de jours plus tard, sous la protection du Maître, mon mari, mes enfants et parents ont pu me sortir du centre de lavage de cerveau. Ma capacité à bien faire les trois choses et valider la Loi sans beaucoup d'interférences est en grande partie due à la compréhension et le soutien entier de mon mari. Son comportement contribue à mes changements après avoir étudié la Loi.

Ma belle-fille est née dans une famille de fonctionnaire de haut rang. La situation supérieure de sa famille l'a rendue arrogante. Je ne l'aimais pas beaucoup et lui parlais rarement. Mais après avoir pratiqué le Dafa, j'ai essayé de penser à elle et de la traiter avec sincérité. Mon cœur a changé et elle a changé aussi. Elle parle souvent aux autres de mes changements. Lorsque la persécution a commencé, elle s’est inquiétée que ma cultivation puisse jeter une ombre sur son père et ses enfants. Elle s'est plainte à mon sujet (mais pas au sujet de Dafa). Quand j'ai entendu cela, je n’ai ni discuté ni parlé. Au lieu de cela, je lui ai donné des livrets et des CD contenant la documentation de la clarification de la vérité. J'ai continué à lui donner les nouveaux articles quand je les obtenais. Graduellement elle a changé. Elle n'avait plus peur de ma pratique, et elle a également partagé des documents avec ses parents, amis, voisins et associés. Elle a demandé à son père de ne jamais s’impliquer dans la persécution du Falun Gong. En conséquence, à une occasion, son père a empêché la police d'arrêter un pratiquant de Dafa sur son lieu de travail. Parfois ma belle-fille laissait sa fille pratiquer le Falun Gong et lire Hong Yin avec moi. Elle m'a aidé à emballer des documents de clarification de la vérité et à grouper des livrets. Chaque fois qu'elle vient à la maison, elle brûle de l'encens et se prosterne devant le Maître. Elle m'a dit avec joie, « Les dames de la garderie disent toutes que notre fille se comporte bien et qu’elle n'est jamais malade. Je sais que c’est parce qu'elle apprend Dafa avec vous » Son père a pris sa retraite l'année dernière. Un jour quand ma petite-fille lui parlait au téléphone, elle a dit « ne cherchant pas un nom, la vie est insouciante et belle ». « Hong Yin » lui est sorti de la bouche spontanément. Il a ri chaleureusement et a dit à chacun qu'il avait une petite-fille merveilleuse.

Maître a dit, « en toutes circonstances, nous devons être bons avec les autres, traiter les gens avec bienveillance » ; (« Zhuan Falun »). Après que mon beau-fils se soit séparé de ma fille pendant deux ans en raison de sa liaison amoureuse, je lui ai montré toujours la même bonté qu'avant. Une fois il a perdu à la fois son livret bancaire et tout l'argent chez lui. Quand j’ai entendu cela, j’ai pris un bus longue distance et j’ai fait un voyage de 48.6 Kms pour lui rendre visite et lui apporter 500 yuans de dépannage d’urgence. Quand il a eu besoin d'argent pour mettre sur pied une compagnie de publicité, il m’a demandé mon aide. J'ai pensé que quoiqu'il ne soit plus mon beau-fils, le fait qu’il m’approchait pour de l’aide voulait dire qu'il pensait que j'étais différente des autres. Il réalisait la magnificence de Dafa. Le Maître nous a dit que nous devrions toujours penser aux autres et être désintéressés. Quiconque avait des ennuis, je devais l’aider. Alors, je lui ai donné 20 mille yuans sans hésitation. Tenant l’argent à la main il a dit avec grande émotion, « Mère, le Falun Dafa est bon! Je vais demander à ma mère d’apprendre la Loi avec vous. Et j’apprendrai la Loi un jour également »

Quand la persécution a commencé, on m’a mise dans un centre de détention. Il m'a écrit une lettre m'encourageant, « Je me tiendrai toujours prêt pour vous! » Et il a signé « votre fils, en larmes » Ces dernières années, il parle souvent aux autres de la vérité au sujet de Dafa et de la mise en scène de l’auto-immolation sur la Place Tienanmen. Sa compagnie de publicité a beaucoup de contacts avec les médias, des rédacteurs et des cadres de compagnie. Bon nombre d'entre eux comprennent la vérité. Quand il a officiellement divorcé de son épouse et qu’il s’est remarié, j'ai dit à mon petit-fils, « Tu dois respecter ta belle-mère. » J'ai dit à ma fille, « Quoique vous ne soyez plus mari et femme vous ne pouvez pas être des ennemis. Etre bienveillant envers les autres, s’est s’aimer soi-même » Sous mon influence, ma fille et sa famille ont un très bon rapport. La belle-mère est très aimable avec mon petit-fils, ainsi il a un environnement heureux et sain dans lequel il peut grandir. Ce rapport harmonieux spécial a inspiré les professeurs en interne du collège de mon petit-fils et venant d'une École normale à lancer un projet de recherche spécial sur la psychologie et à en faire un article. De nos jours les rapports sont très intenses. On a beaucoup parlé de ce rapport harmonieux parmi les collègues, amis, parents et même les membres de famille de parents. Bien des gens les admirent. Chaque fois qu’il en parle, mon beau-fils dit, « Vous ne pouvez pas vous comparer à notre famille, car nous avons une belle-mère qui pratique le Falun Gong »

Une fois, je me suis assise à la même table que mon ex-beau-fils et ses parents, qui venaient de loin, et ses invités pour le dîner. Nous étions comme la même famille et mon ex-beau-fils n’arrêtait pas de m'appeler « Mère » Tous les invités ont vu cela. Après le dîner, un invité, ému s’est approché de moi, « Madame, j'ai entendu dire que vous pratiquiez le Falun Gong et vivez selon les principes de ‘Authenticité, Bienveillance et Patience.' Aujourd'hui je le vois vraiment. Je vous admire vraiment. Vous pouvez vous asseoir avec eux pour le dîner et le laissez vous appeler 'mère.' Si c'était moi, je les détesterais à mort, particulièrement sa nouvelle épouse. Elle a brisé le mariage de votre fille ! Vous ne les détestez pas du tout? » J'ai répondu, « Je ne les déteste pas du tout. Mon Maître nous a dit que les pratiquants devraient être gentils envers tous. Nous les pratiquants n'avons pas d’ennemis. En parlant du mariage, nous croyons au rapport karmique. Leur séparation a peut-être un lien prédestiné » Plus tard lorsque j’ai téléphoné à mon ex-beau-fils au sujet de la renonciation au PCC, il a dit sans hésiter, « Mère, je vous crois. Veuillez s’il vous plaît, annoncer ma renonciation et celle de ma femme. » Ceci m’a vraiment fait voir la signification de « La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement. »

Dans l’environnement de la validation de la loi, en faisant face à la persécution perverse, je me suis rendue compte également que mon propre champ énergétique élimine tout facteur injuste. Maître a dit, « Les gens qui ont des idées mauvaises et pensent à des choses incorrectes peuvent aussi changer leur esprit sous l’effet puissant de votre champ et renoncer à leurs mauvaises intentions ». (Zhuan Falun)

J’avais été emprisonnée dans différents centres de détention pour m’être rendue à Pékin valider la Loi plusieurs fois. Partout où j'ai été emprisonnée, je n'ai détesté ni les gardiens ni les détenus. Au lieu de cela, j’étais désolée pour eux. J'émettais souvent une pensée afin qu’ils soient bons et ne fassent pas de mal. Je ne sais pas si c’est en raison de ces pensées ou l'effet de mon propre champ dimensionnel, mais on m’a rarement fait de mauvaises choses dans les centres de détention. Ainsi ces vies n'ont pas commis de crimes envers Dafa en torturant un pratiquant de Dafa

Dans trois centres de détention différents, deux directeurs et un médecin ont parlé en ma faveur, m'aidant à éviter le travail forcé et obtenir une libération plus rapide. Une fois, j'avais été arrêtée en allant à Pékin pour valider la Loi. Je n'ai pas dit mon nom à la police et j’ai été emprisonnée au centre de détention du district de Chaoyang à Pékin. La police et les détenus se comportaient comme des démons en maltraitant les pratiquants de Dafa. Ils utilisaient des instruments brutaux de torture contre les pratiquants de Dafa qui ne disaient pas leurs noms. Nous avons été interrogés un par un. Mais quand ça a été mon tour, ils ont seulement posé quelques questions. Alors la doctoresse du centre de détention qui était impitoyable envers d'autres pratiquants a dit que j'avais des maladies et m'a fait passer un examen médical. Le résultat de l'examen n'a montré aucune maladie. Mais elle disait toujours que j'avais une maladie et m’a libérée quelques jours plus tard. Partout où je vais j’apporte toujours le Zhuan Falun avec moi, parce que je ne peux pas arrêter d'apprendre la Loi, même pas un seul jour. Dans un centre de détention, il y a eu deux détenus qui ont écrit des garanties personnelles pour les gardiens selon lesquelles je n'avais aucun document sur moi lorsqu’on m’avait dénoncée et qu’on avait voulu me fouiller pour trouver mon livre et les articles de Maître.

Plusieurs fois en centres de détention, j'ai travaillé avec d'autres pratiquants pour valider la Loi, faire les exercices, étudier la Loi et crier, « Le Falun Dafa est bon! » J'ai écrit des lettres aux directeurs pour leur clarifier la vérité et j’ai demandé pour nous une libération absolue. Toutes les fois, je maintenais un cœur bienveillant et aimable et je pensais à sauver les êtres vivants, au lieu de me batailler avec eux. Par conséquent, les directeurs n'ont pas augmenté la torture contre moi mais m’ont plutôt libérée rapidement.

En 2001, j'ai été arrêtée et envoyée dans un centre de lavage de cerveau. Je n’ai pas arrêté de réciter la Loi, d’émettre la pensée droite et de clarifier la vérité là-bas. Quand je voyais d'anciens pratiquants « transformés », je leur récitais les articles de Maître et j’essayais de les persuader. J'étais en larmes. Ils étaient en larmes, aussi. Alors ils n'ont pas essayé de me « transformer ». Ils m'ont seulement parlé deux fois brièvement et c'est tout. Certains d'entre eux ont également parlé pour moi disant que j'avais des maladies. Comme résultat, après une dizaine de jours, sous la protection et l'aide du Maître, mon mari, mes enfants et parents ont pu me sauver et on m’a donné une libération absolue. Je sens que cela reflète exactement la signification de ces mots : « La compassion peut faire fondre le ciel et la terre [et les changer] en printemps La pensée droite peut sauver les gens de ce monde. (HongYin II « La Loi rectifie l’Univers ») D’innombrables choses m'ont aidée à comprendre la signification profonde de ces mots du Maître.

Pendant les sept années où le Dafa a été persécuté, je suis graduellement devenue la coordonnatrice dans notre secteur. Même pendant les jours les plus pervers, j'avais toujours un environnement relativement libre. Les gens allaient et venaient librement chez moi. J'ai également organisé plusieurs conférences de la Loi (avec moins d’une dizaine de pratiquants pour la plus grande réunion). Des documents et les approvisionnements de Dafa entraient et sortaient de ma maison. Je pensais souvent, « Tant que je fais bien les trois choses et que j’ai toujours des pensées droites et un comportement droit et juste, sous la protection et l’aide du Maître, le mal n'ose pas me toucher du tout » Donc, j’ai une voie de cultivation relativement douce et sans heurts. Voilà le résultat de mon étude, récitation et assimilation de la Loi continues chaque jour.

De ceci je me suis rendue compte qu'en tant que pratiquante de Dafa dans la période de la rectification par la loi, il n’est pas suffisant d’avoir seulement une croyance ferme dans la Loi et de pouvoir abandonner l'attachement à la vie et à la mort. C'est parce que nous ne cultivons pas pour notre propre plénitude parfaite. Nous avons la grande responsabilité de sauver les êtres vivants. Par conséquent, nous devons montrer la nature de l'esprit d'un pratiquant dans n'importe quel environnement à tout instant. Cela sert à valider la Loi en se comportant soi-même comme une preuve pour convaincre les autres. Alors nous pourrons aider davantage de personnes à comprendre la vérité au sujet de Dafa et à stopper le PCC. Maître a dit,

« Beaucoup d’élèves comprennent seulement que pratiquer les exercices et étudier la Loi, c'est cultiver et pratiquer. C’est vrai, avec cela vous êtes en contact direct avec la Loi. Mais lorsque vous vous cultivez réellement vous-mêmes, la société avec laquelle vous êtes en contact est justement l’environnement de votre cultivation et pratique. Votre environnement familial et de travail sont tous deux votre environnement de cultivation et pratique, c’est le chemin incontournable que vous devez parcourir, ce à quoi vous devez faire face et que vous devez traiter correctement, rien de cela ne doit être traité avec négligence. » (Enseignement de la Loi au Canada 2006)

En résumé, pour faire tout bien dans la cultivation, nous devons étudier la Loi et nous assimiler à la Loi autant que nous le pouvons. Le champ droit d'énergie nous entourant harmonisera tout automatiquement et éliminera tous les facteurs pervers. L'environnement autour de nous deviendra de plus en plus meilleur. Les difficultés arrangées par la perversité seront de moins et moins nombreuses. Tout cela se produira naturellement, « On devrait obtenir les choses naturellement sans les rechercher » C’est une manifestation de la Loi que « La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître »

Ce qui précède est ma compréhension basée sur plus d’une dizaine d’années d’expériences de cultivation à changer notre environnement par une bonne étude de la Loi et un bon comportement dans la cultivation.

Ma compréhension est limitée par mes lacunes. Merci d'être bienveillant en m'indiquant s'il y a quoi que ce soit d'inapproprié.

(Article de la Troisième conférence de partage d’expériences de cultivation sur Internet en Chine continentale)

Le 28 octobre 2006

Traduit de l'anglais au Canada le 12 novembre 2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/10/31/141261.html

Version anglaise disponible :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/11/12/79850.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.