La 'cultivation' est sérieuse

Maître a dit dans Zhuan Falun,

"Cultiver et pratiquer n’est pas un jeu d’enfant, ce n’est pas non plus une compétence technique de gens ordinaires, c’est quelque chose d’extrêmement sérieux."

Maître a également dit dans "Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de New York 2004":

"Ce n'est qu'en comprenant véritablement la Loi qu'on peut marcher sur son chemin avec droiture, seulement ainsi cette vie peut avoir une garantie. Sinon, ce genre de vie se trouve encore dans la situation la plus dangereuse, car la perversité peut à tout moment prendre avantage de ses lacunes. Si c'est une personne ordinaire, aussi mauvaise qu'elle soit, la perversité ne va pas s'en occuper. Parce que vous voulez cultiver, la perversité va donc essayer de vous en empêcher. Or si vous ne vous engagez pas bien dans votre cultivation, alors vous devenez la cible de la persécution par la perversité."

En tant que disciples, arrivés jusque là nous avons du réaliser combien la cultivation est sérieuse. Ainsi, nous devons sérieusement nous cultiver nous-mêmes dans la Loi afin de marcher sur le chemin arrangé par Maître et ne pas abandonner notre bienveillant Maître.

Nous ne sommes pas juste en train d'accomplir notre propre plénitude parfaite. Pour ma part, je pense qu'en tant que particules de la Loi, nous assumons de grandes et sérieuses responsabilités. Les exigences pour nous sont élevées. Aussi, lorsque nous travaillons aux projets de Dafa, nous devons agir comme des disciples de Dafa plutôt que comme des gens ordinaires. En pensant à mes dix années de cultivation passées, je pense que j'ai agi comme une particule de Dafa. Cependant, bien que j'aie suivi de près le Maître durant les sept dernières années en faisant les trois choses et en m’efforçant, il me semble, d'avancer diligemment, il y a encore un grand fossé entre ce que j'ai fait et les exigences du Maître envers nous.

Maître nous dit d'étudier davantage la Loi et de bien étudier la Loi afin d'enlever les attachements et les notions des gens ordinaires. Cependant, j'ai encore beaucoup d'attachements à abandonner. Lorsque j'ai eu des conflits avec des compagnons de pratique, je n'ai pas toujours regardé en moi. Au lieu de ça, j'ai tenté d'imposer mes conceptions aux autres sans le réaliser. Je n'étais pas capable de tranquillement harmoniser les choses que Maître nous a demandées de faire. Aussi, j'ai provoqué des effets négatifs en validant la Loi et en clarifiant la vérité. Nous n'avons pas de modèles à suivre du point de vue des responsabilités. En même temps, chacun d'entre nous est supposé être responsable pour la Loi. En tant que particule durant la période de rectification par la Loi, nous devons être responsables pour la Loi et sauver les êtres.
Un compagnon de pratique dans notre région est mort suite à une maladie. Nous savons que c'était l'arrangement des forces anciennes sous l'apparence de la maladie. Comment les pratiquants ont considéré cette affaire? De façon surprenante, certains ont été confus et se sont demandés pourquoi un si bon pratiquant est-il mort. Ils ont eu ensuite un questionnement: "Même lui, un si bon pratiquant, est mort de la persécution. Qu'en sera-t-il de nous alors…" C'était une pensée tellement incorrecte. Cela a été une sérieuse leçon et nous devons nous réveiller à présent !

Lorsque je me suis calmé, j'ai vu qu'il y avait beaucoup de problèmes dans notre région. Par exemple, nous n'avons pas su nous coordonner les uns les autres comme un seul corps et nous n'avons pas été capables de bien nous organiser ensemble pendant très longtemps. Les forces anciennes ont aussi pris avantage des conflits entre pratiquants pour étendre nos attachements et créer d'invisibles séparations entre nous. Tout cela parce que nous ne nous étions pas bien harmonisés dans la Loi. Les attachements des gens ordinaires sont les plus grands obstacles dans notre cultivation. La jalousie, l'exaltation, l'étalage de soi et l'égoïsme sont tous des attachements qui nous empêchent d'avancer avec diligence. Comment pouvons-nous atteindre la plénitude parfaite avec tous ces attachements? Nous devons enlever toutes ces vieilles notions, sortir des attachements des gens ordinaires et constamment corriger nos insuffisances afin d'avancer avec diligence et marcher sur le chemin que Maître a arrangé pour nous. Nous devons savoir le dommage que nos attachements ont provoqué.

Les gens ordinaires aiment les louanges et n'aiment pas être critiqués. En tant que pratiquants de Dafa, parfois lorsque nous voyons des choses chez un compagnon de pratique ou quelque chose qui n'est pas en accord avec la Loi, nous ne le lui faisons pas remarquer. Nous voulons juste être agréable comme une personne ordinaire. Pensez-y, est-ce correct ?

Je dois m'améliorer. Je devrais être plus exigent envers moi-même. Je dois conserver une tête et un cœur calmes. Je ne devrais pas développer davantage d'attachements. Quand il y a des interférences, je dois me demander pourquoi je subis des interférences. Je dois regarder en moi et arracher la cause à la racine afin de me corriger à temps. Je devrais toujours maintenir de fortes pensées droites. Je dois être rationnel et je ne dois pas permettre à la perversité d'interférer. Je ne dois pas laisser la perversité prendre avantage de moi et je devrais toujours rester dans l'état d'un pratiquant.

J'ai lu une histoire publiée sur le site Clearwisdom. C'était l'histoire d'un célèbre fonctionnaire de la cour, Fan Zhongyan, au cours de la Dynastie Song du Nord. Avant d'aller se coucher tous les soirs, il pensait à tous les mots et toutes les choses qu'il avait dit et faites pendant la journée. Il se jugeait lui-même et décidait si ses mots et ses actes méritaient son salaire ou non. Si oui, il s'endormait. Sinon, il ne pouvait pas dormir et il compensait alors le jour suivant. J'ai beaucoup appris de cette histoire. Fan était une personne ordinaire. Cependant, il a été capable d'être exigent envers lui-même. Nous sommes des pratiquants de Dafa. Maître a beaucoup supporté pour nous sauver. Maître nous a tant donné. Nous ne le lui rendons pas beaucoup. Chaque jour, quand nous allons nous coucher, pouvons-nous nous demander si nous avons bien fait "les trois choses" durant la journée? La rectification par la Loi de Maître a avancé si rapidement. Nous ne pouvons pas rechercher le confort.


Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2006/12/8/144075.html
Traduit de l'anglais de http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/3/81405p.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.