Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Partagé à la Conférence d'échanges de Falun Dafa tchèque 2006 : Se débarrasser des attachements à l’émotion et à la sentimentalité

    "J’ai compris que seule une étude approfondie de la Loi et se considérer comme un disciple de Falun Dafa tous les jours et en toutes les circonstances aide à surmonter les tests de l’émotion et des sentiments et permet de s’en détacher petit à petit."
  • Considérer le Gala de NTDTV avec la pensée droite

    En accomplissant toutes les fonctions, sans regarder les difficultés ni les quantités d'interférences, nous devrions avoir l'esprit clair et les approcher avec la pensée droite. En particulier quand des situations à problème apparaissent, nous ne devrions pas être centrés sur soi, mais toujours penser aux autres et à notre corps entier d'abord. Si nous nous fondons vraiment en un seul corps, si nous faisons vraiment de tout notre cœur ce que le Maître nous demande, tant que nous gardons la Loi dans notre cœur, tout sera résolu.
  • Un compagnon de pratique

    "Parce que cette pratiquante n'a eut que peu de temps pour sa cultivation personnelle, elle n’a pas eu parfois la possibilité de s’éveiller à un niveau très élevé de la Loi. Cependant, elle a été capable de garder un esprit pacifique et bienveillant à tout moment acceptant toujours les opinions des autres sans demander d'explications. Elle ne se dispute pas avec les autres pour savoir qui a raison ou qui a tord et pense toujours du fond du cœur que les autres pratiquants se cultivent mieux qu’elle..."
  • Mon expérience de cultivation dans la fanfare

    "Je me souviens de l'époque où la fanfare céleste de Toronto n'était qu'une idée. Deux pratiquants et moi sommes allés au magasin Long and McQuade. Je me souviens avoir montré différents instruments dans le magasin, disant « c'est un cor français, c'est un trombone, c'est une clarinette et c'est une flûte » ou « oui, ce tuba est immense ». En quittant le magasin ce jour-là, j'étais plutôt sceptique sur l'idée de monter une fanfare..."
  • Mes expériences de cultivation dans la Fanfare de la terre divine

    J’ai appris à un groupe d’étude de la Loi que Toronto allait monter sa propre fanfare avec un nombre déterminé de musiciens. J’ai pensé que c’était un projet auquel je devais participer. Je me considérais très forte, et je pensais donc que le tambour me conviendrait. J’ai appelé la coordinatrice de l’équipe des tambours pour qu’elle m’inscrive. Je suis arrivée à l’heure le Dimanche et suis entrée par la porte de derrière. En regardant de derrière, j’étais bouleversée. La réflexion « Les disciples de Dafa sont formidables » m’a soudainement traversé l’esprit. Le Maître a mentionné plusieurs fois que « les disciples de Dafa sont remarquables » mais je n’avais pas de profondes compréhensions sur ces mots. Cette fois j’ai senti la magnificence des disciples de Dafa. Cependant, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi....
  • Une adolescente en Chine : ‘’Ecouter le Maître et être une véritable disciple de Dafa’’

    "J’avais 11 ans lorsque j’ai commencé à pratiquer. Je savais que je devais être une bonne enfant. Une fois, j’ai ramassé un billet d’un yuan et je l’ai rendu à l’enfant qui l’avait perdu, et il fut très reconnaissant. Lorsque j’attrapais beaucoup de poissons au filet, je les remettais dans l’étang. J’aimais bien jouer et ne suis allée au point de pratique qu’une seule fois, mais je me rappelle encore clairement la pratiquante qui m’a enseigné les exercices....
  • Cultiver au sein de la chorale européenne " Venu pour vous"

    "Je jouais de la guitare ainsi que de la batterie mais lorsque j'ai débuté la pratique j'ai arrêté et j'ai pensé que jouer reviendrait à perdre mon temps. La même idée me vint à l'esprit quand pour la première fois j'ai entendu parler de la chorale des pratiquants de Dafa. J'ai pensé que ça n’avait rien à voir avec la cultivation et pensé en moi-même que "ces personnes s'étaient un peu perdues". Au même moment l'idée de chanter dans la chorale est arrivée dans la République Tchèque. Je ne l'ai quasiment pas remarqué et l’ai considéré comme quelque chose de lointain et d’inutile. Mais lorsque les trois premiers pratiquants Tchèques sont revenus d'une répétition générale de la chorale en Allemagne et ont exposé leurs expériences aux autres, j'ai été touché et j'ai pris conscience de ma totale incompréhension. J'ai su que c'était quelque chose que je devais faire."
  • Sauver les êtres devrait partir des petites choses qui nous arrivent

    J’ai commencé la pratique du Falun Gong à la fin de l’année 1998. Durant ces dernières années de cultivation de la rectification par la Loi, j’ai vécu des périodes d’amertume, de félicité et de tristesse. Sous la protection bienveillante du Maître, j’ai pu jusqu’à ce jour continuer à me cultiver. En lisant les articles de partage d’expériences des autres pratiquants, j’ai souvent eu les mêmes sentiments qu’eux. J’ai longtemps voulu écrire et partager mes expériences de cultivation, mais à cause de mon éducation limitée et mes médiocres aptitudes d’écriture, je n’ai pas été capable de le faire jusqu’à aujourd’hui...
  • Partagé la Conférence d’échange d’expériences 2006 en Pologne

    Durant les pires années de la persécution entre 1999 et 2001, je vivais la pire phase de ma vie. J'étais un coiffeur à succès, travaillant à Hollywood et vivant le style de vie de Hollywood. Je sentais que mon esprit dépérissait au milieu de toute la superficialité et le faux autour de moi... Pour la première fois de ma vie j'ai demandé à l'univers le vrai bonheur, de comprendre la vérité et de cultiver la voie la plus droite, même si cela signifiait que je doive aller dans un monastère et quitter le monde séculier. Je savais que j'avais une mission dans cette vie, je ne savais simplement pas quelle était cette mission ...
  • "Donner"

    J’ai souvent eu l’expérience suivante en clarifiant les faits face-à-face: Lorsque des non pratiquants me disent que c'est dangereux de parler de la vérité aux autres, je dis: ‘’ Chacun a de bonnes pensées, et si je suis sincèrement bonne envers vous, vous le sentirez. Nous serons vraiment en sécurité lorsque chacun connaîtra la vérité.’’
  • Partagé à la Conférence d’échanges 2006 à Paris : " Mes quelques compréhensions après une année de pratique "

    En tant que nouveau pratiquant à l’époque plusieurs choses ont été décisives dans le fait que je suis devenu un vrai disciple de Dafa. Le facteur le plus important est l’attitude des anciens pratiquants. J’ai observé longtemps comment se comportaient les pratiquants et s’ils se conformaient au principes d’ « authenticité, compassion tolérance » qu’ils prônaient. Ce qui m’a le plus touché au départ est le fait de toujours rechercher les attachements en soi au lieu de critiquer les autres, la grande humilité des pratiquants, et surtout la capacité de ces derniers à exposer leurs attachements d‘une manière aussi sincère.
  • L’importance d’étudier la Loi plus diligemment dans un environnement détendu

    La cultivation est solennelle et peut être comme un bateau qui remonte le courrant. Si vous n’avancez pas, vous reculez. J’ai pris la résolution de me débarrasser de mes attachements et des obstacles qui m’empêchent d’étudier et de mémoriser la Loi. En même temps, je voudrais rappeler à mes compagnons de pratique qui sont dans le même bateau et qui vivent dans un environnement confortable : nous devrions étudier la Loi plus activement, réciter la Loi et nous assimiler à la Loi.
  • Ne soyez pas attachés à des compréhensions personnelles

    Si nous sommes attachés à nos propres compréhensions, nous ne pouvons non seulement pas nous améliorer nous-mêmes, mais nous pouvons aussi échouer à nous coordonner mutuellement comme un seul corps.
  • Ma compréhension de la “Compassion” et la “Tolérance”

    J’ai souvent entendu dire par des pratiquants ou lu sur le site web Minghui/Clearwisdom que nous devons écrire nos expériences de cultivation et partager nos compréhensions. Cependant, j’avais l’impression de n’avoir pas beaucoup à partager et par conséquent j’hésitais et tergiversais. Récemment, j’ai lu des articles de la Troisième Conférence de Partage d’Expériences sur Internet des pratiquants de Chine qui disaient comment ils avaient réussi à dépasser les notions les empêchant d’écrire des articles de partage d’expériences. Je savais que ce n’était pas une coïncidence et j’ai donc décidé d’écrire un article.
  • Me débarrasser de mes insuffisances avec des pensées droites

    Depuis que j’ai commencé la cultivation, j’ai persisté à étudier la Loi, pratiquer les exercices et émettre des pensées droites. Toutefois, je sens n’avoir pas suffisamment bien fait les trois choses. Je réalise aussi que le temps est compté et passe très vite, aussi il m’arrive de ne pas trouver le point de départ pour m’améliorer. Deux choses me sont arrivées récemment, qui m’ont fait comprendre et m’éveiller dans certains domaines. Je voudrais écrire mon expérience et la partager avec mes compagnons de pratique.