Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Regarder à l’intérieur après le Gala de Paris

    "J’ai eu la chance de participer à ce grand événement organisé par la NTDTV et le journal La Grande Epoque en qualité de présentateur. Après le gala, des pratiquants sont venus me voir et m’ont complimenté. L’un d’entre eux m’a même suggéré d’écrire un partage d’expériences sur le sujet, considérant qu’avoir bien présenté le gala était la même chose que d’avoir bien cultivé dans le processus de préparation du gala...
  • Pratiquants occidentaux en Europe : Notre chemin de pratique

    "Il y a treize ans, j’ai eu une grave maladie, et pendant sept ans, en conséquence, je n’ai pas pu vivre normalement avec ma famille. Durant cette longue période, j’ai cherché douloureusement un moyen d’améliorer ma vie, et j’ai découvert Falun Dafa. Lorsque j’ai fini de lire Zhuan Falun, j’ai compris immédiatement que jusqu’à ce jour, j’avais vécu ma vie en opposition aux principes universels. "
  • Une petite histoire de tolérance

    Il y a longtemps de cela, vivait un jeune moine particulièrement espiègle qui ne s'intéressait pas à la cultivation. Le supérieur du monastère s'en était rendu compte mais n'avait pas sauté sur l'occasion pour le critiquer...
  • Suivons de près les exigences du Maître cette fois-ci

    "Nous avons “décroché ” lorsque les crimes du Parti communiste chinois (PCC) prélevant les organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants ont été exposés au mois de mars. Cela du fait de notre compréhension limitée des principes de la Loi. Quatre mois ont passé, dans quel état sommes nous à présent ? "
  • Devenir une pratiquante de Dafa lors de la période de la rectification de la loi

    "J'avais récemment reçu un diagnostic médical confirmant que j'avais une forme rare de rhumatisme. Tous les tissus cartilagineux de mon corps, même le cœur pouvaient être compromis et je prenais de la cortisone depuis plus d'un an. Lorsque j'ai demandé au professeur à l'hôpital ce que je pouvais faire pour éviter de prendre des médicaments, la réponse a été tranchante. Je devais prendre des médicaments pour le reste de ma vie. Après seulement deux mois de pratique et de lecture, j'ai senti mon corps plus léger, la douleur avait diminué et j'avais plus d'énergie. Mon médecin a même diminué les doses de médicaments et pour tout vous dire, je suis guérie. La douleur est partie ; je suis pleine d'énergie et j'ai jeté les médicaments il y a plus de trois ans. "
  • Est-ce que je réponds vraiment au critère d’une bonne personne ?

    "Falun Dafa est grand, sacré et pur. Alors est-ce qu’une personne dans la société moderne qui a, profondément ancrées en elle, des conceptions faussées, peut devenir grande et pure sans cultiver son caractère une fois qu’elle pratique le Falun Gong ? Parviendrait-elle à l’exigence élémentaire pour être une bonne personne d’emblée et aussi facilement ? Pendant longtemps, je n’ai pas été capable de détecter une pensée qui était cachée dans mon sub-conscient. C’était que j’étais meilleur que les gens ordinaires parce que j’avais obtenu la Loi. Je suis même devenu si fier que je regardais tout avec mépris..."
  • Sortir d'un mauvais état de cultivation

    "Lorsque j'ai commencé la cultivation, je pensais qu'en tant que disciples de Dafa, nous devions tous utiliser les mêmes moyens pour propager la Loi, traiter les autres avec gentillesse, etc. Par la suite, j'ai découvert que lorsque quelque chose se produisait, différents disciples avaient différents moyens et perspectives pour aborder les choses, bien qu'ils le fassent tous pour le bien de Dafa. J'ai vu cela se produire dans nos différentes activités et dans certains projets de Dafa...
  • Laisser tomber les attachements et continuer à se corriger soi-même

    "Ce n’est que récemment que j’ai appris à m’examiner et à regarder en moi. Dans le passé regarder en moi revenait à un slogan ou à une formalité. Je regardais en moi et essayais très fort de voir en moi, mais je ne trouvais rein. Ma compréhension est que regarder en soi est le reflet de l’état émotionnel de celui qui cultive véritablement, qui est bienveillant et veut véritablement s’assimiler à la Loi du plus profond de son cœur au lieu de rester attaché à son égo. C’est comme s’il y avait un mécanisme qui vous permet de voir automatiquement en vous-même. Aussi longtemps que vous regardez vraiment en vous vous serez capable de trouver vos lacunes"
  • Se conformer et harmoniser

    "Nous avons cultivé Falun Dafa pendant plus de dix ans. Nous nous demandons souvent si nous nous sommes élevés dans la pratique et combien nous nous sommes élevés. Falun Dafa nous a guidés dans la pratique, mais pourquoi ne pouvons nous pas atteindre les standards de Dafa ? Nous avons encore des difficultés à abandonner les attachements face aux tribulations. Je souhaiterais maintenant discuter de cela d'un point de vue général au sein des pratiquants. S’il vous plait, veuillez me corriger si je dis quoi que ce soit d’incorrect. "
  • Bref partage sur ‘’Les séparations et les barrières’’

    "Serait-il possible que nous pratiquants de Dafa, à cause des insuffisances dans notre cultivation, ayons causé la formation de certaines barrières entre les pratiquants, qui deviennent alors une sorte de gêne pour la rectification de la Loi ? J’ai alors, réalisé que dans le passé lorsque les pratiquants étaient séparés par régions, les éléments de telles barrières avaient pu être crées, et à présent lorsque les pratiquants participent à différents projets de Dafa et travaillent dans différentes équipes, de telles barrières existent encore. Cependant j’ai réalisé que je devais regarder en moi-même pour chaque problème que je rencontrais. Après m’être examiné, j’ai découvert que diverses séparations existent en moi ...
  • En quelques mots : Regarder en soi jusqu’à la réalisation

    "Sans considérer le fait qu’un pratiquant soit nouveau ou vétéran, il ou elle ne devrait pas dépendre des bons aspects de sa pratique, mais plutôt regarder en lui/elle tout le temps, car ceci est finalement l’ultime garantie d’atteindre la réalisation. "
  • Abandonner la jalousie et le désir de se faire valoir par la cultivation

    "Je ne me suis jamais considérée comme une personne jalouse et je croyais au début de ma cultivation que les paroles de Shifu* sur la jalousie n’étaient destinées qu’aux Asiatiques. Or, plus tard, la jalousie et la mentalité de se faire valoir se sont avérées de très grands obstacles dans ma cultivation..."
  • La source du véritable bonheur

    "Mon poids est passé de 100 livres à 135 livres et maintenant je suis libre de maladies. Mon corps entier est léger et mon esprit, clair. Je peux tolérer quiconque et tout, et je ne marchande plus chaque once avec les vendeurs et autres. Ma famille aussi est harmonieuse et riche et mon épouse a changé son caractère après avoir pratiqué Falun Gong. Les plantes dans mon champ sont meilleures que celles qui poussent tout prés, et maintenant ma famille a même le téléphone et une TV. Alors que mon épouse et moi cultivons, mon enfant a aussi bénéficié et il est en bonne santé. Tous les membres de ma famille vivent heureux, et en harmonie. Tout ceci nous a été donné par Maître et je ne l’oublierai jamais. "
  • Incarner Falun Dafa dans n’importe quel environnement

    "Il y a 11 pratiquants de Falun Gong de quatre familles dont 3 filles âgées de 15, 7 et 3 ans. Nous vivons à Bodo en Norvège. Nos familles sont toutes originellement de Chine continentale, bien que deux d’entre nous sommes venus du Japon il y a six mois de ça. Huit membres des trois familles ont quitté la Thaïlande fin janvier et ils se sont installés à Bodo les uns après les autres début février. Entrant avec le statut de réfugié des NU, les huit pratiquants de Thaïlande sont venus en Norvège après avoir souffert la persécution à différents degrés en Chine continentale. Trois d’entre eux ont été condamnés et forcés à faire un travail d’esclave. Un d’entre eux a enduré la prison pendant cinq ans... "
  • Etre un jeune homme sur le chemin Dafa

    "J’aimerais partager ma compréhension basée sur les trois grandes épreuves que j’ai passées ces deux dernières années. Je m’appelle Arnaud, j’ai commencé à pratiquer Falun Dafa en juin 2001, lorsque j’ai suivi ma mère à un groupe de pratique. J’ai pratiqué diligemment pendant un ans, mais j’ai flêchi dans ma résolution les deux années qui ont suivi. J’ai vraiment décidé de devenir un pratiquant diligent au Fahui canadien de 2004 qui a eu lieu dans ma ville, Montréal... "