Sagesse traditionnelle

  • "Les principes de la famille Yan" - les vies passées et présentes

    Les citations suivantes viennent des Principes de la famille Yan. Elles nous informent que la vie d’une personne n’est pas finie après la mort, mais qu’elle se réincarne dans sa vie suivante. Alors que nous vivons notre présente vie, nous devrions toujours faire attention au long terme et créer une bonne base pour Le bonheur de notre vie suivante ...
  • Anciennes histoires de 'cultivation' : Les dix épreuves de Lu Dongbin

    Lu Dongbin du Comté de Yong Le, Préfecture de Pu dans la période de la Dynastie Tang, était surnommé Lu et avait pour nom de famille Pin ; et quand il eut vingt ans on lui donna le nom de Dongbin.( C’était une tradition chinoise de l’époque). Lu Dongbin était l’une des huit déités et son père Lu Rang était le Gouverneur Préfectoral de la Préfecture de Hai. Lu Dongbin naquit le quatorzième jour du quatrième mois de la quatorzième année de Zhen Yuan. Aussi reçut-il le surnom de" Chung Yang Zi " ...
  • Honorer les cieux et comprendre sa responsabilité, suivre le Tao pour guider sa conduite

    "De l'aube au crépuscule, les fleurs flêtrissent et fleurissent. L'hiver s'en va et le printemps arrive. Toute chose s'éteint et renaît. Il y a toujours un bassin calme et profond au bas de la rivière tumultueuse. Il doit y avoir un profond canyon sous la crête de la montagne. Il y a une cause et un effet, et toute chose est prédestinée. Lorsqu'une personne se cultive pour devenir vertueuse, les bonnes manières et l'étiquette suivront''...
  • Histoires de la Chine ancienne : La grande indulgence de Han Qi

    Han Qi était duc de Weiguo et également Premier ministre durant la Dynastie des Song (960-1279). Une fois alors qu'il dirigeait une armée, il demanda à son veilleur de nuit de lui apporter une chandelle afin de l'éclairer pour écrire une lettre. Le veilleur était négligent et il mit accidentellement le feu aux cheveux de Han Qi. Le Duc vint rapidement à bout du feu avec son gant et continua à écrire...
  • Dire “oui” en pensant “non” est la caractéristique d’un scélérat

    Il y avait autrefois un homme du nom de Ren Guozuo. Il fut malade pendant très longtemps et n’arrivait pas à guérir. Aussi chercha-t-il un prêtre Taoïste pour qu’il l’aide à prier Dieu afin de retrouver la paix et la santé. Cette nuit là il fit un rêve. Un immortel Taoïste lui disait : "Ren Guozuo, toute ta vie tu as dit "oui" en pensant "non"et tu n’a pas accompli une seule bonne chose depuis ton enfance. A cause de tes mauvaises actions, les Dieux ont rendu un verdict. Le jour de ta mort arrivera bientôt."...
  • C’est une bénédiction que de réaliser ses erreurs

    L'empereur Taizong de la dynastie Tang (618-907AP JC), connu pour sa largesse d'esprit et sa sagesse, était très vertueux et éclairé. Un monarque rarement vu à travers l'histoire. Ce qui suit sont quelques histoires au sujet qui montrent que l'empereur était disposé et même content d'entendre ses fonctionnaires lui indiquer ses erreurs ...
  • Anciennes histoires de cultivation - La chance perdue par une seule pensée

    Li Yuan était un conseiller de haut-rang de l’empereur. Il vécut à une période, reclus dans un refuge de la montagne Song, une fameuse montagne en Chine, afin de pratiquer la 'cultivation' solitaire. Durant une froide nuit d’hiver, il alluma un feu dans le refuge pour se réchauffer un peu lorsqu’un homme âgé avec un immense chapeau arriva à son refuge pour profiter de la chaleur...
  • La prophétie et la volonté du ciel

    Tang Tai écrivit un jour un livre intitulé Miji, qui disait qu’après trois empereurs, une impératrice prendrait le pouvoir et régnerait sur la nation. Tang Tai Zong demanda à Li Chunfeng des détails. Li Chunfeng dit : « Cette chose arrivera. Cette personne est déjà née, et vit aujourd’hui à l’intérieur du palais. Après trente ans, elle détiendra le pouvoir, et tuera presque toute la progéniture de la famille royale. » Tang Tai Zong dit : « et si nous tuions toutes les personnes suspectes comme elle ? « Li Chunfeng dit : « C’est la volonté du ciel, et il n’y a aucune chance que nous puissions la changer....
  • Histoire de la Chine ancienne : Zhong Liyi, un homme de compassion, honnête et juste

    Zhong Liyi était bienveillant, serviable et conciliant. Une année il y eut une grande épidémie dans la région. Plus de dix milles personnes moururent et chacun essayait de survivre en quittant la région. Seul Zhong Liyi resta pour s’occuper des malades ...
  • Une courte histoire – Un monde dans une jarre

    On découvrit que Zhang Shen portait toujours une jarre de liqueur avec lui. Lorsqu’il chantait une incantation, un monde se déployait à l’intérieur de la jarre avec un soleil, une lune, des étoiles, un ciel bleu, une terre, des montagnes, des bois et des prairies, des fleurs, des temples et des maisons, ect. Ce qui était encore plus mystérieux est que chaque nuit, Zhang Shen posait sa jarre sur le sol, et se glissait dans la jarre après avoir psalmodié des incantations ...
  • Histoires de la Chine ancienne : l’obstination d’un vase

    Il était une fois un ornement en forme de vase au paradis de la Bodhisattva Avalokitesvara (où Guan Yin) qu’elle utilisait pour contenir l’elixir et une branche de saule. Le vase avait accompagné la Bodhisattva Avalokitesvara au paradis pendant des milliers d’années et n'avait jamais douté de son importance à ses yeux. Pourtant, un jour, la Bodhisattva Avalokitesvara ramassa soudain le vase et dit : " Vase, tu es devenu sale et ne peut plus demeurer dans ce règne. Tu dois partir pour un règne différent approprié à ton niveau. "...
  • L'histoire du Roi Singe

    Ne sachant quoi faire avec le Roi Singe, L'empereur de Jade ( Le souverain des cieux) invita le Bouddha à le conquérir. Le Bouddha sourit au Roi Singe en disant : " Vilain singe. Tu n'as pas de Maître et n'as pas fait l'expérience de la cultivation, comment oses-tu essayer de prendre le pouvoir de L'Empereur de Jade ? " Le Roi Singe répondit : " Je suis capable de me transformer en 72 images différentes, j'ai l'immortalité et je peux utiliser les nuages pour parcourir 30 Km d'un seul saut périlleux, alors pourquoi ne puis-je pas prendre le pouvoir de l'empereur de Jade? "...
  • On doit payer ses dettes

    Le ciel équilibre toute chose, sans la plus petite erreur dans la cause et l’effet. Lorsqu’on semble obtenir certains avantages, on doit rembourser à la fin. Lorsqu’on fait du tort à autrui, on le remboursera en conséquence. Durant la dynastie Ming, Wang Yanxu, un passeur de Taiyuan, emprunta un ling et 8 qian d’argent à un homme riche. Wang mourut avant de pouvoir rembourser sa dette ...
  • La concentration est la clé du succès

    Après que le Duc Xiang ait reçu une formation de Wang Liang sur la façon de conduire un attelage, il défia Wang à la course. Il firent un total de trois courses. Le duc Xiang utilisa un cheval différent pour chaque course, mais il perdit aux trois. Le duc Xiang se plaignit à Wang Liang : ‘’ Vous devez avoir oublié quelque chose dans ma formation.’’
  • Apprendre avec humilité

    "Alors que Ouyang Xiu était maire de la ville de Tuzhou, son meilleur ami, le moine Zhixian, construisit un pavillon pour lui au sommet de la Montagne de Langya (situé à Tuzhou, Province de Anhui). M. Ouyang Xiu l'appela le Pavillon Zuiwongting, et écrivit un article afin de se souvenir de cet évènement. Il fit de nombreuses copies de son article et l'afficha dans les rues dans l'espoir que les gens qui passeraient par là pourraient lui donner des suggestions afin de l'améliorer. " ...