Torture

  • Fu Chunsheng Pratiquant de la Ville de Jilin est Torturé à Mort par la Police Locale.

    Lors d’une arrestation massive, le 28 décembre 2001, la police a ait irruption chez lui et a confisqué de nombreux livres de Falun Dafa, et des photos de Maître Li [fondateur du Falun Gong] etc, et l’a arrêté. Le 1er janvier 2002, la police a informé les membres de sa famille de sa mort, mais ils ne les ont pas laissés voir le corps avant le 5 janvier. Les détails ne sont pas encore disponibles.
  • La Torture responsable de la mort de 3 pratiquantes de Falun Gong du Nord-Est de la Chine

    Le Centre d’Information sur le Falun Dafa a pu confirmer le décès de 334 personnes depuis le début de la persécution.La nouvelle du dernier des trois décès n'a pu sortir de Chine qu'un an après qu'il se soit produit.Ce qui illustre la difficulté de se représenter l’ampleur réelle de la persécution. Celle-ci, d’après des sources gouvernementales, est responsable de la mort d’au moins 1600 personnes (informations communiquées en octobre 2001).
  • Camp de travaux forcés de Wujiapuzi de la ville de Fushun, province de Liaoning - Un témoin oculaire raconte

    Durant la persécution, le Camp de travaux forcés de Wujiapuzi a détenu environ 1 600 pratiquants à différentes périodes. Parmi eux se trouvaient des vieilles personnes de plus de 80 ans et des adolescents. Pour la plupart des gens, le « crime » était soi-disant « trouble de l'ordre social », ce qui est non prouvé et arbitraire. Les pratiquants avaient le droit de rencontrer les membres de leur famille seulement une fois par mois. Une fois, j'ai vu un enfant de 3 à 4 ans pleurer à l'extérieur du portail de la prison : « Maman ! Je veux ma maman ! » Qui a créé une telle tragédie ?
  • Une Jeune Fille de 16 ans reste inflexible sous la torture brutale.

    "Depuis que je suis petite j’ai vu à la télévision qu’on emploie les bâtons électriques et les menottes sur les criminels. J’ai seulement 16 ans. Quel crime ais-je commis? Pourquoi devrait-on me traiter comme ça?” Parce que tu as distribué des tracts.” J’ai dit, “Qu’est-ce qu’il y a de mal a distribuer des tracts? Jiang Zemin a tué plus de 277 de mes camarades pratiquants
  • Révélations de la municipalité de Nongfeng, de la ville de Shuangcheng, province de Heilongjiang

    Nous lançons un appel aux organisations internationales militant pour les droits de l'homme, les gouvernements des pays étrangers, toute la société et les gens ayant bon cœur de nous donner leur appui en vue d'arrêter la campagne nationale de terreur orchestrée par le régime de Jiang contre les pratiquants de Falun Gong en Chine
  • Un adolescent brutalement torturé au camp de travail de Liaoyuan, province de Jilin

    A midi le 15 septembre, Meng Yangqi, un pratiquant de Dafa âgé de 17 ans et étudiant au lycée, s’est échappé du camp de travail de Liaoyuan pour protester contre sa détention illégale. Malheureusement, il a été capturé et renvoyé au camp.
  • Des adolescentes sont torturées dans la ville de Yanji, province de Jilin

    Dans le but de les «transformer », les policiers malveillants du Camp ont essayé d'appliquer la même méthode que celle utilisée sur des adultes. Coups de poing, coups de pied, et chocs électriques faisaient partie des sévices infligées aux jumelles
  • Les faits sur la persécution criminelle des pratiquants de Falun Gong dans le comté de Yishui County

    ...les représentants de la politique, des départements juridiques et le département de la police ont engagé des vétérans de l'armée, des policiers et même des hooligans pour cogner(la qualification exigée était de pouvoir frapper les gens aussi atrocement que possible, le plus jeune recruté avait seulement quinze ans).
  • Un pratiquant paralysé au camp de travail de Tuanhe

    En février 2001 le directeur Zhuang du camp de travail de Tuanhe, également chargé de persécuter les pratiquants du Falun Gong a créé le « groupe 2 « ( une équipe composée d’anciens pratiquants qui désormais se consacrent au lavage de cerveau) Ces derniers ont brutalement torturé six pratiquants déterminés. Le groupe 2 a une technique particulière . Ils frappent les endroits du corps ou l’on peut le moins déceler les traces de coups , tels que les paumes , la voûte plantaire ou le dos des pratiquants . Ces individus diaboliques ont attaché les jambes d’un pratiquant à une petite échelle métallique, l’ont contraint à se pencher en avant et ont poussé son visage sur ses jambes. Ils ont aussi bâillonné un pratiquant de la grande loi , lui ont attaché les mains dans le dos . Ensuite ils l’ont poussé sous un lit dont la hauteur n’excède pas 40 centimètres , seuls ses pieds dépassaient . Puis ils ont attaché ses pieds à un tabouret et l’ont frappé sur la plante des pieds avec une semelle en plastique jusqu’à ce que ses pieds bleuissent.