Un pratiquant paralysé au camp de travail de Tuanhe

Un pratiquant paralysé au camp de travail de Tuanhe (district de Daxing, Pékin)

En février 2001 le directeur Zhuang du camp de travail de Tuanhe, également chargé de persécuter les pratiquants du Falun Gong a créé le « groupe 2 « ( une équipe composée d’anciens pratiquants qui désormais se consacrent au lavage de cerveau) Ces derniers ont brutalement torturé six pratiquants déterminés. Le groupe 2 a une technique particulière . Ils frappent les endroits du corps ou l’on peut le moins déceler les traces de coups , tels que les paumes , la voûte plantaire ou le dos des pratiquants .
Ces individus diaboliques ont attaché les jambes d’un pratiquant à une petite échelle métallique, l’ont contraint à se pencher en avant et ont poussé son visage sur ses jambes. Ils ont aussi bâillonné un pratiquant de la grande loi , lui ont attaché les mains dans le dos . Ensuite ils l’ont poussé sous un lit dont la hauteur n’excède pas 40 centimètres , seuls ses pieds dépassaient . Puis ils ont attaché ses pieds à un tabouret et l’ont frappé sur la plante des pieds avec une semelle en plastique jusqu’à ce que ses pieds bleuissent.
Ces êtres cruels , craignant que les cris de douleur des pratiquants ne soient entendus ont fermé soigneusement les fenêtres et augmenté le son d’un téléviseur . Han Junqing, un être diabolique, a chanté des chansons et hurlé pendant qu’il frappait les pratiquants . Malgré tout , l’on pouvait toujours entendre leurs cris déchirants. Partout dans le camp , les gens se demandaient :”que se passe t’il? ».
Quand les pratiquants de Dafa se sont évanouis , leurs tortionnaires les ont sortis de sous les lits et les ont réanimés avec de l’eau froide puis jetés sur les lits. Certains n’ont pas eu cette” chance”, ils sont restés ainsi des jours durant . Lu Changjun, un pratiquant du district de Suihua de la province du Heilongjiang, s’est retrouvé paralysé à la suite de ces mauvais traitements. Pour dissimuler leurs crimes, le directeur Zhuang , le responsable du groupe 2 et son adjoint ont forcé les autres à mentir en leur demandant de raconter que Lu Changjun s’était brisé le dos en nettoyant le sol.
Voici les noms des 6 pratiquants torturés : « Wei Jutan, ChenGang, Duan Bingchen, Hu Chang-an, Cui Xiangjun, and Lu Changjun.
Voici les noms de leurs tortionaires : Wang Kai, Ma Yuehui, Huang Wensheng, Jia Qishu, Fangshan's Han Junqing, Zhang Wenlong et Guo Jianxin.
Nouvelles des pratiquants de Dafa internés au camp de Tuanhe.
1.Wang Yanfang :Envoyée au camp par deux fois. Animée d’une pensée droite et très résolue, elle a refusé de se soumettre, on l’a torturée en utilisant 8 matraques électriques.
2.Wei Rutan: Très sévèrement critiquée et brutalement frappée. Rutan est restée fidèle à Dafa et ne s’est pas rétractée malgré la campagne de calomnie orchestrée par certains journaux et magazines.
3.He Jinlin: Actuellement en isolement, elle a subit une cruelle persécution , frappée de nombreuses fois depuis son transfert de Pékin..
4.Yang Shuqiang: à force d’être battu , il a perdu l’ouie.
5.Wu Jun: Attaché à un lit et brutalement torturé, Jun est autorisé à dormir 2 heures par jour et il est épié par 8 personnes . Ses jambes sont bleues. à force d’être frappé
6. Zhao Ming: Sa peine d’emprisonnement à été prolongée de 10 mois car sa fidélité à Dafa est très forte. Il subit une cruelle persécution .
7.Li Chunyuan (diplômé en philosophie, enseignant à l’université des minorités nationales) Envoyé au camp de Tuanhe parce qu’il a essayé d’intenter un procès à Jiang Zemin . Chunyuan ne peut pas dormir avant 1 ou 2 heures du matin et doit se lever à 6 heures pour nettoyer les toilettes et les sols.

Posté le: 11/14/2001
Article original du: 11/6/2001
Catégorie : témoignages.
Traduit le 11/9/2001
Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2001/11/6/19173.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.