Une Jeune Femme est Torturée à Mort Par la police de la Ville de Qinan, Dans la province de Hebei, en Chine

Cet évènement dramatique s’est passée pendant ce Nouvel An chinois. Une pratiquante femme hors de la ville a été torturée à mort lors de sa détention dans la ville de Qinan. Elle allait à Beijing pour faire appel pour le Falun Gong pendant le Nouvel An chinois et a été envoyée pour une détention provisoire par le bureau de la sécurité publique de Beijing dans le centre de détention de Cuizhang dans la ville de Qinan, province de Hebei.

Afin de ne pas influencer sa famille et son unité de travail, cette pratiquante a refusé de donner son identité et le nom de son lieu de travail. Pour cela, elle a été violemment battue par la police locale. Le 18 février 2001 à 7h00, les gardes ont commencé à la frapper et ne se sont pas arrêtés jusqu’à 11h00. Puis ils ont traîné sur le dos jusqu’à sa cellule son corps couvert de blessures, laissant une traînée de sang sur le sol. Les parties exposées de son corps étaient couverts de terribles blessures. Les Cils et les sourcils de son oeil gauche avaient été arrachés. Son nez était calciné par le feu (selon les rapports: par un briquet –pour cigarette), et ses semelles avaient été enfoncées jusqu’aux os de ses talons avec du sang séché. Elle a été laissée mourante et sans surveillance dans sa cellule, complètement ignorée par les gardes. C’est seulement lorsqu’elle est tombée dans le coma le 20 février qu’ils l’ont envoyée à l’hôpital de médecine traditionnelle de Qinan. Cette pratiquante est décédée le 22 février.

Pour couvrir leur crime, la police l’a incinéré et a prétendu qu’elle était morte d’une hémorragie cérébrale.
Nous savons peu de choses sur elle si ce n ‘est qu’elle avait 32 ans et parlait avec un accent de Fujian. A cause du contrôle des informations de la Chine, cette nouvelle n’a été divulguée que 9 mois après. Nous enquêtons encore sur les détails. Nous espérons que les pratiquants de la province de Fujian pourront repérer sa famille.

Les personnes impliquées dans l’affaire:
Peng Minghui – Directeur du bureau des services de sécurité politique de Qinan
Hui Zhijiang – chef du centre de détention de Cuizhang
Qiu Jiandong – Directeur des députés du Bureau de la sécurité publique ( c’était celui qui a mené la torture)
Code ZIP du bureau: 064400

Des pratiquants de Qinan ont distribué énormément de document pour exposer cette affaire. La police a réagi en arrêtant une douzaine de pratiquants sans preuve de méfait. La police a aussi arrêté des pratiquants d’autres régions.

1
Chinese version available at http://www.minghui.cc/mh/articles/2001/10/13/17851.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.