Un adolescent brutalement torturé au camp de travail de Liaoyuan, province de Jilin

Le 11 novembre 2001

(Vraiesagesse.net) A midi le 15 septembre, Meng Yangqi, un pratiquant de Dafa âgé de 17 ans et étudiant au lycée, s’est échappé du camp de travail de Liaoyuan pour protester contre sa détention illégale. Malheureusement, il a été capturé et renvoyé au camp. A son retour, un garde cruel, Wang Chengxue, a frappé férocement Meng au visage, lui occasionnant de sérieuses blessures au nez et aux lèvres. Meng a ensuite été enfermé dans une cellule d’isolation de l’équipe de Jijiao (classe « d’éducation »). Peu de temps après, Wang a traîné Meng hors de la cellule pour le frapper de nouveau. Meng a été frappé jusqu’à ce qu’il tombe par terre le visage couvert de sang. Jiang Deyuan (chef de l’administration), qui regardait sur le côté, a commencé à « Shang sheng [ligotter] » Meng. (ndt – une forme de torture – le pratiquant est attaché avec une corde mince ; la corde entoure la nuque et les mains sont attachées derrière le dos. Ensuite la corde est serrée fermement autour du corps, rendant la respiration de plus en plus difficile. La douleur est si intense que la victime perd parfois le contrôle de la vessie. Il y a des exemples où la corde a été tellement serrée qu’elle a cassé les bras de la victime) Meng a supporté la douleur de « Shang sheng » ainsi que des insultes verbales pendant une demi-heure. Après la corde, Kong Qingguo (chef de « l’éducation ») a trouvé une canne en bois d’un mètre de long et environ deux pouces de diamètre (environ 5 cm. - ndt) et a frappé sauvagement Meng à la poitrine, sur les côtés, dans le dos, aux hanches et aux bras, occasionnant des rougeurs , des contusions pourpres, des gonflements et des douleurs insupportables. Pendant ce temps, ils n’ont jamais arrêté leurs attaques verbales durant les deux heures entières.

Au début de la journée de travail vers 9h. du matin le 16 septembre, le chef de la 5ème équipe Zhang Hongfei a emmené Meng au bureau des gardiens, il l’a envoyé par terre et lui a donné des coups de pieds. Ensuite il l’a mis debout et l’a de nouveau cogné par terre. La tête de Meng a cogné le mur et le sol et a terriblement enflé. Pendant les coups, comme Meng criait « Les gardiens ne devraient pas frapper le peuple », Zhang l’a frappé encore plus violemment.

Dans l’après-midi du 17 septembre, vers 14h., l’instructeur Fan de l’équipe de Jijiao (équipe de « rééducation ») a fouetté pendant un moment Meng avec un câble métallique très épais (un mètre de long, 2 cm. d’épaisseur). Meng a été fouetté aux épaules et dans le dos. Fan l’a aussi étranglé en fouettant sa gorge plusieurs fois, causant le saignement de sa gorge et l’étouffant presque.

A midi le 15 septembre, le pratiquant de Dafa Zhang Jieshan (homme) a été enfermé dans une petite cellule parce qu’il avait tenté de s’échapper avec Meng. Zhang a aussi été cruellement frappé par Wang Chengxue. Wang a donné des coups de pieds dans le visage de Zhang avec ses souliers en cuir, lui causant de graves enflures et des déformations faciales. Jiang Deyuan a aussi appliqué « Shang sheng » à Zhang au bureau de Jijiao au 4ème étage, l’étouffant. Kong Qingguo a frappé Zhang à la poitrine et au dos avec un bâton en bois de deux pouces d’épaisseur plus de 10 fois. Wang Zhixue (le chef de la 5ème équipe, très cruel pour torturer les pratiquants de Dafa, il n’épargne aucun moyen pour faire pression pour qu’ils renoncent à leur cultivation et pratique) a fait tomber Zhang et a écrasé la tête de Zhang avec ses souliers plus de 20 fois. L’instructeur Fan a foulé Zhang à l’estomac avec la semelle de ses chaussures, il l’a injurié verbalement pendant plus de deux heures.

Vers 8h. du matin le 16 septembre, Zhang Hongfei et Wang Chengxue ont utilisé « Shang sheng » sur Zhang. Ils lui ont aussi donné de grands coups à la tête et au ventre avec les dures semelles de leurs chaussures. Le 17 septembre, vers 14h., l’instructeur Fan l’a fouetté avec le câble électrique de 2 cm. d’épaisseur jusqu’à ce qu’il tombe au sol, ils ont continué à le fouetter à la tête et au dos pendant un long moment. Zhang saignait à la tête et elle était enflée, son corps entier était couvert de vilaines blessures. C’était un spectacle insupportable à voir.

Quand Meng Yangqi a été torturé, le pratiquant de Dafa Zhang Shousheng a tenté d’arrêter les actes criminels des gardes en criant : « Stop ! Frapper le peuple est interdit ! » Peu de temps après, le garde Wang Chengxue est entré dans la pièce, maudissant alors qu’il entrait, il a emmené Zhang au bureau du chef de la 5ème équipe. Zhang leur a dit : « Vous êtes les officiers de l’application de la loi ; frapper les gens est illégal. Nous avons nos Droits de l’Homme ! » Wang Zhixue a donné un coup de poing à Zhang au visage et a crié : « C’est quoi la loi ? Ca (montrant son poing) c’est la Loi. Vous parlez des Droits de l’Homme ; ça c’est les Droits de l’Homme ! » Il a donné à Zhang un autre crochet sauvage et a jeté violemment la tête de Zhang contre le mur. L’intérieur de la joue de Zhang était déchiré. Du sang suintait de sa bouche. Hou Jianhua (député chef de « l’éducation ») a giflé fort Zhang, puis il est sorti sans dire un mot.

Lorqu’on a demandé au pratiquant de Dafa Cheng Mingxing, âgé de 58 ans, ce qu’il pensait de l’évasion de Zhang et de Meng le 15 septembre, il a dit : « Les pratiquants de Dafa n’ont rien fait de mal. C’est une détention et une persécution illégale et injustifiable, il n’y a aucune raison que je ne parte pas d’ailleurs. » Il a immédiatement été frappé cruellement par Kong Qingguo, Hou Jianhua, Wang Chengxue et d’autres, son visage était enflé avec des contusions.
En ce qui concerne le récit ci-dessus, les six officiers de l’application de la loi ont violé la loi eux-mêmes, tandis que les autorités du camp de travail ont jeté un œil aveugle et ne sont pas intervenus. Ce qui est encore plus scandaleux, l’inspecteur du camp a dit : « S’ils avaient réussi leur évasion, les gardes auraient perdu leur travail, alors quelques coups sont presque compréhensibles… » Approuvant ainsi ouvertement que les gardes transgressent la loi.

Comme Kong Qingguo a souvent utilisé illégalement des moyens de torture sur les pratiquants de Dafa à volonté quand il est pris de boisson, tous les détenus ont fait appel conjointement. Une affaire a été déposée au département du gouvernement concerné, et après enquête, Kong a été relevé de son travail comme chef du département et rétrogradé au rang de gardien de porte.

Liste des personnes perverses :

Le chef du camp de travail

L’inspecteur résident

L’ex-chef de « l’éducation », maintenant gardien à la deuxième porte Kong Qingguo

Le député chef de « l’éducation » Hou Jianhua

Le chef de l’administration Jiang Deyuan

Le chef de la 5ème équipe Zhang Hongfei

L’équipe de Jijiao Fan Jiaoyuan

Le chef présent de la 5ème équipe Wang Zhixue

Le gardien Wang Chengxue

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/11/17/15844.html
http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/11/10/19402.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.