Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • Tout a une âme: Histoires à propos d'une tortue et de quelques poissons

    Durant la Dynastie des Han, l'Empereur Wu eut besoin d'un endroit pour présenter des exercices navals. Il commanda de faire construire un grand lac, et le lac devint le Lac Kunming. Un jour, un pêcheur pêchait près du lac, et il attrapa un grand poisson. Le poisson cassa la ligne et la canne à pêche et prit la fuite. Mais l'hameçon était resté planté dans la gueule du poisson. Une nuit, l'Empereur Wu fit un rêve ...
  • Promenades dans la forêt d’abricotiers : Hua Tuo et les pivoines

    "La légende raconte que le célèbre docteur Hua Tuo des Trois Royaumes plantait différentes sortes de fleurs et d’herbes dans sa cour et son arrière-cour. Il insistait pour goûter soigneusement chaque herbe afin d'en découvrir les propriétés avant de les prescrire à ses patients ..."
  • Histoires du Taoïsme : Un homme éveillé “apparemment ordinaire” effectuant de petits travaux

    Un certain Huan Kai avait pris pour maître un homme nommé Tao Huayang. Huan avait effectué des petits travaux pour M. Tao pendant 10 à 20 ans. Huan était du genre paisible et prudent. Un jour, deux jeunes enfants chevauchant des grues blanches ont été vus descendant des cieux et ont atterri dans la cour de M. Tao ...
  • La vertu du pinceau en un temps de chaos

    Lorsqu'une équipe de tournage a demandé à Liu Xitong d'écrire quatre mots en calligraphie chinoise, il a accepté immédiatement, de bon cœur et pour des raisons que l'équipe ne connaissait pas encore. Autrefois célèbre calligraphe en Chine, Liu avait depuis quitté le pays où le Parti communiste chinois (PCC) le persécutait pour sa foi. Ce faisant, après son départ pour les États-Unis il avait mis de côté son art dans sa quête de justice ...
  • Un empereur bouddhiste fervent de l'histoire chinoise

    Le bouddhisme a prospéré en Chine pendant la dynastie du Sud, principalement parce que Xiao Yan (464-549 après JC), l'empereur Wu de Liang, était un bouddhiste fervent. L'empereur Wu de Liang a apporté des contributions remarquables à la culture bouddhiste chinoise, à la promotion du confucianisme et à la diffusion de la culture divine de la Chine ...
  • L'art magnifié par la foi et la vertu (1)

    L'art est la cristallisation de la sagesse de la civilisation humaine, et son essence est souvent liée à la foi. Lorsque les pensées et les sentiments des individus sont trop intenses, ils les expriment à travers le chant, les images et la danse. Dans l’antiquité, l'admiration et la dévotion des personnes envers les dieux surpassaient tout autre sentiment ...
  • Le coronavirus et les régions plus profondes du système immunitaire

    Lors de l'épidémie de SRAS en Chine en 2003, le célèbre et défunt docteur en médecine chinoise Deng Tie-Tao, de l'hôpital affilié à l'université de Guangzhou, a montré au monde entier que les traitements de la médecine chinoise s'avéraient plus efficaces que les traitements hospitaliers standard en sauvant la vie de tous les patients dont il avait la charge. Il a utilisé des plantes médicinales...
  • Appréciation de la calligraphie de Yue Fei, un héros national de la Chine

    Afin de commémorer Yue Fei, nous présentons une collection de sa calligraphie, sous la forme de gravure d'une inscription d'une stèle intitulée «Premier mémorial sur l'envoi des troupes (Chu Shi Biao)».L'article lui-même a été écrit par Zhuge Liang, reconnu comme le stratège le plus accompli pendant la période des Trois Royaumes (220-280 après JC) ...
  • Bonheur et malheur, une question d'interprétation

    Un vieil homme qui savait prédire le destin vivait autrefois près de la frontière nord de la Principauté de Liu An. Un jour, son cheval s’est enfui en traversant la frontière. Voisins et amis voulaient le réconforter, mais il leur a dit : "Pourquoi ce malheur n'apporterait-il pas du bonheur ? ...
  • Un moine fou a chassé Qin hui et sa femme hors d'un temple avec son balais

    Il y a dans la salle des 500 Arhats du temple de Xiyuan, dans la ville de Suzhou une statue en argile d'un moine fou. Le moine a dix défauts : une bouche tordue, le dos bossu, des yeux croisés, des oreilles de chauve-souris, une teigne du cuir chevelu, des jambes inégales, des mains maigres, des épaules obliques, une poitrine de pigeon et un nez qui clignote ...
  • Pourquoi un modeste peintre aspire à la perfection

    Dans la petite ville de Haizhou vivait une famille d'artistes qui gagnaient leur vie depuis plusieurs générations en faisant des portraits de la Bodhisattwa Guanyin. Les peintures de la famille He étaient de grande qualité : exquises, détaillées et peintes avec beaucoup de soin et de dévouement. La réalisation d'un portrait prenait un an ...
  • Cinq histoires de gouvernement vertueux d'anciens fonctionnaires chinois en temps de calamités

    Les anciens Chinois croyaient que les catastrophes qui frappaient le monde humain étaient provoquées par le divin et liées aux interactions entre le ciel et l’humanité.Le concept a été bien documenté dans nombre de classiques chinois anciens. C’est-à-dire qu’aller à l’encontre de la voie du ciel dans le monde humain précipiterait les catastrophes ...
  • Architecture ancienne: Le Temple Dule

    L'un des plus anciens sites du patrimoine chinois est situé dans une petite ville appelée Jixian, à plus de cent kilomètres de la ville de Tianjin. Le temple Dule, que l'on traduit grosso modo par "temple de la joie solitaire" a plus de mille ans et revêt une grande importance architecturale et historique ...
  • 6 Salutations sans contact

    La bonne vieille poignée de main était peut-être la norme avant le virus du PCC, mais à l’heure actuelle, tout le monde l’évite. Nous avons donc besoin d'alternatives.Heureusement, nous pouvons nous tourner vers la Chine ancestrale ...
  • La légende du thé au jasmin

    Le thé au jasmin est appelé "le parfum printanier de la Chine" et est un mélange de feuilles de thé et de fleurs de jasmin fraîches. Selon une légende chinoise, le thé au jasmin aurait été inventé il y a longtemps par un marchand de thé de Pékin Chen Guqiu alors qu'il avait invité un maître de thé du nord à venir goûter différents thés ...