Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • Histoires de la Chine ancienne : Aimer les enfants, les éduquer dès leur tendre jeunesse

    Depuis les temps anciens, beaucoup de parents ont su comment être affectueux avec leurs enfants, mais n’ont pas su comment les éduquer. Quand de tels enfants grandissent, ils blessent les autres et se détruisent eux-mêmes ...
  • La sagesse de Maître Kuang

    Maître Kuang (572-532 A.D.) était un musicien renommé dans le pays de Jin. Lorsque l'Empereur Jindao et l'Empereur Jinping étaient au pouvoir, il servit également comme ministre. On se rappelle la "sagesse de Maître Kuang." Il était un activiste politique et un érudit. Ses contemporains se référaient à lui comme à un homme "de grande expérience". Maître Kuang a accompli cela bien qu'étant né aveugle. Il s'appelait lui-même le Courtisan Aveugle ...
  • La peinture chinoise traditionnelle

    La peinture chinoise traditionnelle met l'accent sur "apprendre extérieurement de la nature, gagner intérieurement dans le cœur," harmoniser la nature/extérieure et le cœur/intérieur afin de créer la conception artistique. Cela demande que la "composition soit déjà créée avant même de commencer à peindre ...
  • La culture du thé en Chine

    Il y a sept choses dont les chinois se préoccupent dans leur vie quotidienne: ‘’ Le bois de chauffage, le riz, l'huile, le sel, la sauce soja, le vinaigre et le thé.’’ Même si le thé est le dernier sur la liste de leurs nécessités quotidiennes, il a une histoire plutôt significative et une connotation culturelle, le peuple chinois ayant une longue tradition de ‘’prendre une tasse de thé après un repas.’’ La Chine est l’origine du thé et de la culture du thé, ainsi, le thé a accompagné la nation chinoise durant 5000 ans. Comme l'énonce un couplet : ‘’Une tasse de thé de printemps garde votre invité un moment, une vie simple et pure vous inspire à devenir immortel.’’ ...
  • Dans la Chine ancienne - La corrélation entre la "cultivation"et le développement d’un mobilier haut

    " En vous asseyant sur une chaise confortable aujourd’hui quel qu’en soit le style, ou en vous allongeant sur un lit, vous arrive-t-il de penser que les anciens s’asseyaient et dormaient à même le sol ?
  • Culture traditionnelle -- Etre humble et tolérant sans ostentation

    Etre accomodant avec les autres, tolérer leurs erreurs et leurs faiblesses, ne pas montrer son propre talent, et ne jamais se vanter, ce sont les vertus qu'encourage la culture traditionnelle chinoise, et ce sont aussi de bonnes façons de se faire des amis. Xu Rong fut un modèle sous cet aspect...
  • Un taoïste parle du destin

    Avant que Li Wei ne devienne un haut fonctionnaire, il prit un jour un bateau pour traverser une rivière. Sur le bateau, il y avait un Taoïste. De façon à économiser un peu d'argent, un passager discutait avec le propriétaire du bateau. Le Taoïste soupira: "Pour une personne qui va se noyer, il argumente encore sur des choses aussi insignifiantes. Cela ne vaut vraiment pas la peine!" ...
  • Une introduction aux arts martiaux chinois

    Les arts martiaux chinois (aussi connus sous le nom de kung fu) sont enracinés dans la culture ancienne chinoise et possèdent de très profondes connotations. Ils prennent leur origine dans l'Ecole du Tao et sont en conséquence liés au xiulian*. Outre le fait d'élever sa moralité et ses capacités artistiques, ainsi que de préserver et de renforcer la santé, ils peuvent également stopper la violence et assurer l'autodéfense, c'est dans ce sens que le mot chinois pour "arts martiaux" est constitué de deux caractères: "arrêt" et "transpercer"...
  • Quatre histoires sur la Tolérance et le Pardon

    “Xin Lingjun vainquit l’armée des Qin et sauva Handan, la capitale de l’Etat de Zhao. Par la suite, le Seigneur de l’Etat de Zhao envisagea d’aller bien au-delà des limites de la capitale pour l’accueillir dans la cité. Avant que la rencontre ne se fasse, Tang Suei conseilla à Xin Lingjun comment il devait se comporter en citant un proverbe : "Il y a des choses que quelqu’un ne devrait pas savoir et il y a des choses qu’il devrait savoir. Il y a des choses que quelqu’un ne devrait pas oublier et des choses qu’il devrait oublier."Xin Lingjun demanda : "Que voulez vous dire ?"...
  • À propos de tranquillité

    “L'idéogramme chinois jing (tranquillité) se compose de deux caractères ”vert” et “dispute”. Il est facile d’expliquer le mot "vert," comme les pentes vertes des collines, mais comment " dispute" devrait-il être expliqué ? ...
  • Les “cinq recettes” de Tang Taizong pour gouverner

    Un jour Tang Taizong, le second empereur de la Dynastie Tang, qui régna de 626 à 649 ap. J. C, arriva au Palais Cuiwei. Il demanda aux fonctionnaires dans l'expectative "Depuis les temps anciens, bien que les empereurs ont pu conquérir les plaines centrales de la Chine, ils n'ont pas réussi à y faire accéder les minorités nationales comme les Rong ou les Di. Mes capacités sont inférieures à celles des empereurs de jadis, mais j'ai été capable d'accomplir plus qu'ils n'ont fait. Je n'en dévoilerai pas les raisons à présent, mais j'aimerais vous demander à vous Messieurs, de bien vouloir me les dire directement ...
  • Mystérieux caractères chinois: Shi, Maître, enseignant, une unité militaire

    師 (shī) signifie maître, spécialement dans le mot chinois 師父 (shīfu). La différence entre enseignant et maître est que le maître est davantage comme un père qui instruit. Avec dévouement et abnégation, un maître enseigne à son disciple comment appréhender et comprendre les choses. Mais à la différence de l’Occident, dans la Chine ancienne, quelqu’un qui effectue un travail matériel à la perfection ne devient pas un maître. Dans la Chine ancienne, la notion de maître était réservée aux sages des traditions religieuses et spirituelles...
  • Endurer les épreuves

    Zhao Cishan, le gouverneur du Comté de Guangde, était le grand-père de Fang Yagong. Quand Fang Yagong était jeune, alors qu’il étudiait un soir il alla chercher un peu de charbon pour réchauffer ses pieds. En voyant cela, Zhao Cishan gronda son petit-fils ...
  • Conseiller franchement, être un ami loyal, et rendre la gentillesse reçue

    Li Daliang était du comté Jingyang ( l'actuelle province du Shaanxi). Il était un discret et honnête fonctionnaire de la capitale,bien que n'ayant pas la réputation d' un brillant orateur.. En tant que fonctionnaire gouvernemental, Li se souciait peu de sa propre renommée et donnait toujours à l’Empereur un avis franc ...
  • " L'harmonie entre le ciel et l'homme " dans l'architecture chinoise

    Le peuple chinois a développé au cours des millénaires un style de construction tout à fait autonome. Les principes des structures et le style de construction se basent sur la philosophie taoïste et bouddhiste en conformité avec les liens existants entre les cieux, la terre et l'homme. Ils sont restés constants au cours des siècles et se sont étendus dans une large partie de l'Asie orientale, particulièrement au Japon et en Corée, où les philosophies taoïste et bouddhiste ont fortement influencé l’homme.