Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • "Anciennes histoires de cultivation" : La chaîne de perles du Bouddha

    La chaîne de perles du Bouddha était enchâssée dans un temple sur une haute falaise escarpée. Il y avait seulement une piste dangereuse au pied de la falaise escarpée et abrupte de manière que les moines du temple se rendent au village voisin pour leurs provisions, et les laïcs ne pouvaient pas entrer dans le temple.
  • Anciennes Histoires de cultivation : Voir le Bouddha

    Il était une fois 500 aveugles à Vaishali, l'ancienne capitale de Licchavi. Comme ils ne pouvaient rien voir, ils ne pouvaient accomplir aucun type de travail. Ils survivaient en mendiant leur nourriture, et étaient l'objet de discriminations. C'est alors que le Prince Siddartha atteignit l'état de Bouddha ...
  • Un parangon de modestie et d’humilité

    Su Wang (肅王) et Shen Yuanyong (沈元用) étaient tous deux des hommes instruits de la Dynastie Song (960-1279 a.J.C.) Faisant un jour un voyage officiel dans le nord de la Chine, ils séjournèrent au Monastère bouddhiste Minzhong sur le Mont Yan. Ils y tombèrent sur une tablette de pierre avec des inscriptions datant de la Dynastie Tang. La langage en était élégant et magnifique. Il y avait environ 3 000 caractères chinois. Shen Yuanyong avait une très bonne mémoire. Après qu’il eut mémorisé l’inscription, il la récita encore et encore tout en marchant. Su Wang écoutait en continuant à marcher, ayant l’air de ne pas y prêter beaucoup d’attention...
  • Un gentilhomme compare la vertu au Jade

    Comparant le caractère du jade à la vertu du gentilhomme, l'école Confucéenne accorde au jade une connotation de vertu et en donne des explications détaillées. Elle croit que les gens devraient s'améliorer eux-mêmes en reflétant et en suivant les attributs du jade ...
  • Eveillé par la cloche

    Le carillon de la cloche n’est pas simplement l’horloge du temple, le rôle le plus important est d’éveiller tous les êtres confus en train de sombrer. Donc, le carillon de la cloche ne doit pas seulement être sonore mais il doit aussi être rond, vigoureux, profond et distant. Si le cœur d’une personne ne contient pas le sens profond de la cloche, c’est comme si on ne respecte pas un Bouddha. Si on n’est pas sincère, comment peut-on s’occuper de faire sonner la cloche ? "...
  • On récolte ce qu’on sème le moment venu

    Durant le règne de l'Empereur Shunzhi (1644-1661 apr. J.-C.) durant la Dynastie Qing de la Chine (1644-1911 apr. J.-C.), il y avait dans le Comté de Shunyi une famille opulente dont le nom était Gong . A l'âge mûr, M. Gong eut un fils qu'il prénomma Gong Qingyou. Cette même année, une des servantes de la famille eut aussi un fils, auquel on donna le nom de Li Fu. A la demande de la servante, la famille Gong permit aux deux enfants d'étudier ensemble avec un professeur. Une nuit, alors que les deux garçons avaient 14 ans, Li Fu fit un rêve dans lequel il vit la Porte Céleste s'ouvrir et deux êtres divins en descendre...
  • Le Shen Yun Symphony Orchestra conclut une saison triomphale avec un dernier concert dans la capitale américaine

    Le 22 octobre 2017, le Shen Yun Symphony Orchestra a donné sa performance finale au Strathmore Music Center dans la région de Washington, D.C.. Trois rappels et ovations debout ont conclu la tournée de concerts de la compagnie pour 2017 ...
  • Histoires de la Chine ancienne : La loi de cause et d’effet

    Wang Anshi (王安石) était un économiste chinois, un homme d’état, un chancelier et un poète durant la Dynastie Song. Un jour il discuta avec son fils, Wang Pang, de la nécessité de remettre à l’ordre du jour une torture cruelle qui avait été abolie. Peu après la discussion, Wang Pang mourut dans un accident ...
  • Cultiver sa moralité en endurant une fausse accusation

    Il est rare pour un homme de se montrer indifférent aux fausses accusations face à tous et de ne pas se défendre. Mais M. Wei ne pensait à rien d’autre qu’à la santé de l’homme qui l’avait faussement accusé de vol. Il était prêt à l’aider à bien aller aux dépens de sa propre réputation quitte à se faire traiter de voleur. Lorsque les gens remercièrent M. Wei pour son indulgence et sa générosité, il ne montra aucune arrogance. Il le considéra simplement comme un trait de caractère que tout homme devrait avoir.
  • Histoires de la Chine ancienne : Le Marquis Wen de Wei questionne Zi Xia à propos de la musique

    Un jour le Marquis Wen de Wei demanda à Zi Xia: "Quand je porte mes habits de cour et que j'écoute de la musique ancienne, je ne tarde pas à m'étendre et à m'endormir. Mais lorsque j'écoute de la musique du Royaume de Zheng de Wei, je ne me sens jamais fatigué. Veuillez m'expliquer pourquoi la musique ancienne fatigue les gens et pourquoi la nouvelle musique attire les gens?"
  • Comment l’Empereur Kangxi voyait la gentillesse

    Chaque personne a un esprit. Lorsqu’une pensée est générée, elle peut être bonne ou mauvaise. On peut reconnaître une mauvaise pensée et la corriger. Si tel est le cas, on restera sur le droit chemin. Le livre Shangshu indique que même un saint, lorsqu’il a une mauvaise pensée, peut perdre le contrôle, tandis qu’une personne ordinaire qui s’attache à rejeter les mauvaises pensées peut devenir un saint ...
  • Garder un cœur pur et peu de désirs

    Weiying, le roi de Weihui, entretenait les monarques des divers royaumes à Fantai avec un banquet. La liqueur coulait à flot et ils se divertissaient de tout cœur quand le roi de Weihui proposa un toast au roi de Lugong ...
  • Cultiver la Vertu : Eviter les désastres et obtenir des bénédictions en abandonnant l'avidité

    On peut lire dans le Volume 41 du Huainanzi (en chinois : 淮南子 ), un ancien texte de la dynastie Han, " Un personne vénérable préserve ce qu'elle a, et ne recherche pas ce qu'elle n'a pas. Si quelqu'un recherche ce qu'il n'a pas, alors ce qu'il a devra disparaître. Si quelqu'un cultive ce qu'il a, alors ce qu'il veut apparaîtra naturellement."
  • Ancienne sagesse diététique

    Mais qu'est-ce qui rend la nourriture chinoise si savoureuse? Pourquoi sa popularité dure-t-elle depuis si longtemps, et pourquoi les types de plats servis ainsi que leurs méthodes de préparation n'ont-elles pas beaucoup changé depuis des centaines d'années ?
  • L'histoire derrière le célèbre éventail en plumes de Zhuge Liang

    Alors que Zhuge Liang avait 9 ans, il était encore incapable de parler. Sa famille était pauvre et son père lui demandait d'aller surveiller les moutons sur une colline d’une montagne proche. Au sommet de la montagne il y avait un temple taoïste où vivait un vieux taoïste à la tête couverte de cheveux gris ...