Nouvelles de Chine, 4940 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Camps de la mort et trafic d'organes, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Un procureur cite un villageois mort depuis longtemps comme témoin contre un pratiquant de Falun Gong

    Lorsque M. Shi Zongxi, résident de Baoding, dans la province du Hebei, a comparu devant le tribunal le 17 février 2023 , pour sa pratique du Falun Gong, ses avocats ont été choqués de voir que le procureur avait cité un villageois décédé cinq ans auparavant comme témoin à charge contre lui. M. Shi, sexagénaire, a été porté, dans la salle d’audience par quatre huissiers. Il portait des menottes et, de la tête aux pieds, un équipement de protection blanc. Les quatre huissiers ne portaient pas de combinaison de protection ...
  • Les pratiquantes de Falun Gong nouvellement admises sont torturées à l’entrée de la prison pour femmes de la province de Shaanxi

    La prison pour femmes de la province de Shaanxi, également connue sous le nom de prison pour femmes de Xi'an, garde toutes les pratiquantes du Falun Gong nouvellement admises à son équipe d'entrée pendant au moins six mois, parfois jusqu'à un an, avant de les affecter aux quartiers ordinaires. Toute personne qui refuse de renoncer à sa foi y est torturée ...
  • Nouvelles tardives : Expérimentation de drogues sur une pratiquante de Falun Dafa incarcérée

    Les gardes ont emmené Mme Qiao dans un hôpital et lui ont fait plusieurs piqûres, prétendant qu'il s'agissait de glucose. Elle est devenue mentalement lente et ne pouvait plus bouger. Sa vue s'est brouillée et son rythme cardiaque s'est accéléré. Elle avait besoin de l'aide d'autres personnes pour marcher. Les gardes l'ont ensuite emmenée à l'hôpital pour un test de réactions. Une autre fois, les gens de l'hôpital lui ont coupé la main et l'ont reliée à un appareil. Elle a immédiatement senti un fort courant pénétrer dans son cerveau, comme si un marteau frappait sa tête. Le courant devenait de plus en plus fort à chaque fois qu'ils la frappaient La douleur était indescriptible ...
  • Une femme de Harbin meurt 11 mois après avoir purgé une peine de 5 ans de prison pour sa croyance

    Au moment où Mme Zhang Chunyu a été libérée de la prison pour femmes de la province du Heilongjiang le 24 février 2022, elle n’avait plus que la peau sur les os, presque toutes ses dents étaienttombées.Quelques mois plus tard, cependant, la police locale et l’administration de la collectivité l’ont harcelée, la forçant à vivre loin de chez elle pour éviter plus de persécution.Mme Zhang est décédée le 31 janvier 2023 à l’âge de 69 ans. Elle a suivi son mari et leur fils, tous deux ayant développé une maladie du cœur après avoir été traumatisés par le harcèlement répété qu’elle subissait, son arrestation et sa détention.
  • Une femme du Shanxi contrainte de prendre un médicament inconnu alors qu’elle était en garde à vue, meurt neuf mois plus tard

    Une habitante de la ville de Datong, province du Shanxi, a été contrainte de prendre un médicament inconnu lors de dix jours de détention pour sa foi dans le Falun Gong. Ses réactions ont considérablement ralenti et sa mémoire a décliné après sa libération. Ses paumes et ses doigts sont également devenus noirs. Elle est morte neuf mois plus tard. Sa famille soupçonne la toxicité de la substance qui lui a été administrée en détention ...
  • Un ancien Chef de bataillon condamné à quatre ans d’emprisonnement pour sa foi

    Un ancien Chef de bataillon a été condamné en février 2023,à quatre ans de prison, pour sa foi dans le Falun Gong. C'est la quatrième fois que M. Chen Yinru est condamné pour sa foi depuis que le régime communiste chinois a ordonné la persécution du Falun Gong en 1999 ...
  • Un homme de Chongqing meurt en détention, quatre mois après avoir été arrêté pour sa pratique du Falun Gong

    Afin de forcer M. Lai à renoncer au Falun Gong, les gardes l’ont forcé à s’asseoir dehors, habituellement dans la neige, tous les jours, de 7 h à 19 h durant tout l’hiver 2010. S’il s’endormait, les détenus lui brûlaient les yeux avec une cigarette allumée. Le 31 décembre 2022, il a été transporté d’urgence à l’hôpital populaire du district de Jiangjin et est décédé le lendemain ...
  • Un avocat expulsé du tribunal pour avoir défendu le droit de sa cliente à pratiquer le Falun Gong

    Lorsque Mme Zhang Suqin a été jugée pour avoir parlé aux gens du Falun Gong,le 17 février 2023, le juge a fréquemment interrompu son avocat alors qu'il plaidait non coupable pour elle, avant de le faire sortir de la salle d'audience ... Mme Zhang, de l’agglomération de Xinxiang, dans la province du Henan, a été arrêtée le 14 juin 2022, après avoir été dénoncée par un villageois hostile au Falun Gong. La police a saccagé sa maison, puis l’a libérée sous caution.
  • Une ancienne professeure d'université à nouveau condamnée secrètement pour sa foi

    Mme Liu, 50 ans, ancienne chargée de cours à l'Université de radiotélévision du Jiangxi, a été arrêtée en 2022 après avoir été dénoncée par un livreur pour lui avoir parlé du Falun Gong. Elle a été battue et agressée verbalement à plusieurs reprises par ses co-détenues au centre de détention n° 1 de la ville de Nanchang ...
  • Un procureur accuse les pratiquants de Falun Gong d’enfreindre la Constitution en dénonçant les mensonges du Parti communiste chinois

    Trois pratiquants de Falun Gong et une non-pratiquante de l’agglomération de Tangshan, dans la province du Hebei, ont été jugés le 9 février 2023. Selon le procureur, leurs efforts pour dénoncer les mensonges du Parti communiste chinois (PCC) contre le Falun Gong équivalaient à s’opposer au PCC et à enfreindre la loi, la Constitution indiquant clairement que le pays est gouverné par le PCC ...
  • Une femme du Shandong meurt dans la persécution du Falun Gong

    Peu de temps après que Mme Zhang Jing a été arrêtée en 2018 pour sa foi dans le Falun Gong, elle a développé de graves problèmes cardiaques et en est presque morte. En moins d’une année après avoir été libérée sous caution, le tribunal local l’a condamnée à 3 ans et demi et son appel a également été rejeté par une instance supérieure. Depuis avril 2020, sa santé s’était encore détériorée. Après avoir lutté pendant trois années, la résidente du Canton de Juye, dans la Province du Shandong est décédée le 2 février 2023. Elle avait 66 ans ...
  • Un homme du Gansu meurt après des années d'incarcération et de harcèlement

    Ayant enduré des années d'incarcération et de harcèlement pour sa foi dans le Falun Gong, M. Gao Jiyin est décédé le 29 décembre 2022, à l'âge de 50 ans. Même un mois après son décès, la police a appelé sa famille et leur a demandé s'il restait à la maison ou sortait pour parler du Falun Gong aux gens ...
  • Sa santé détruite par d’effroyables tortures, une femme âgée meurt vingt ans plus tard

    Mme Cui Xiuzhen a survécu à toutes sortes de tortures en 2003, alors qu’elle purgeait une peine de trois ans dans un camp de travaux forcés pour sa pratique du Falun Gong, mais a souffert de troubles de la mémoire, d’atrophie cérébrale, de difficultés de mobilité et d’élocution pendant la décennie suivante. Elle est devenue complètement invalide et incapable de parler au cours de l’été 2014, et est décédée huit ans plus tard, le 10 janvier 2023. Elle avait alors 80 ans.
  • Nouvelles tardives : Mari et femme meurent à sept ans d'intervalle dans la persécution de leur foi commune

    Tous deux étaient profondément reconnaissants des bienfaits que le Falun Gong avait apporté à leurs vies et se rendaient dans les villages et les cantons voisins pendant leur temps libre pour promouvoir la pratique, En raison de leur implication, ils ont été répertoriés comme des cibles privilégiées lorsque le régime communiste chinois a ordonné la persécution en 1999. La police est venue les harceler sans relâche, s'introduisant parfois dans leur maison au milieu de la nuit en escaladant la clôture ...
  • Un animateur radio de 30 ans battu à mort en prison - un message Twitter sur sa mort devient viral

    Un animateur de la station de radio populaire du Sichuan âgé de 30 ans a été battu à mort le 2 décembre 2022, alors qu'il purgeait une peine de cinq ans dans la prison de Jiazhou, province du Sichuan, en raison de sa foi dans le Falun Gong.Selon quelqu’un de l’intérieur, le corps de M. Pang était couvert d'ecchymoses , de marques de décharges électriques et d’avoir été ligoté. Il était également devenu incontinent en raison de la torture ...