Nouvelles de Chine, 4656 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Un homme du Liaoning incarcéré pour la quatrième fois pour ses convictions

    Ayant été incarcéré à trois reprises pour un total de 6 ans et demi, un résident de 68 ans de la ville de Yingkou, Province du Liaoning a de nouveau été condamné à une peine de prison de quatre ans pour sa foi dans le Falun Gong ...
  • Nouvelles tardives : Une femme du Jilin décède six jours après son arrestation, suite à un gavage

    Une habitante de la ville de Dehui, province du Jilin, est décédée le 9 mars 2000 à l'âge de 35 ans, six jours après son arrestation pour sa pratique du Falun Gong, discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Pour protester contre son arrestation arbitraire, Mme Lu a fait une grève de la faim. Le 8 mars, elle a été gavée par les gardiens. Cinq détenus l'ont maintenue au sol et ont inséré une sonde d'alimentation dans son nez ...
  • Wuhan ouvre neuf nouveaux centres de lavage de cerveau pour incarcérer les pratiquants de Falun Gong inébranlables

    Au cours des 22 dernières années de persécution du Falun Gong, d’innombrables pratiquants de Falun Gong ont été emmenés dans des centres de lavage de cerveau et sommés de renoncer à leur foi. Wuhan, capitale de la province du Hubei, a joué un rôle de premier plan dans l’organisation des sessions de lavage de cerveau où les pratiquants sont poussés à renoncer au Falun Gong. Actuellement, il y a environ 70 centres de lavage de cerveau documentés à Wuhan ...
  • Le Parlement européen adopte une résolution sur Hong Kong, appelant à une action « urgente et résolue »

    Le Parlement européen a adopté une nouvelle résolution le 8 juillet pour condamner la répression « sans précédent » exercée par le régime communiste chinois contre la liberté à Hong Kong, appelant au boycott des Jeux olympiques de Pékin 2022 en réponse aux violations des droits de l’homme. La résolution d’urgence a été adoptée à une écrasante majorité à Strasbourg, en France, jeudi, avec 578 voix pour, 29 contre et 73 abstentions ...
  • Un homme du Liaoning meurt après avoir subi, avec sa famille, deux décennies de persécution

    L’épouse de M. Guo Qi était enceinte de neuf mois lorsqu’il a été arrêté en 2001 pour la pratique du Falun Gong. Après des mois d’incarcération, l’habitant de la ville de Dalian dans la province du Liaoning a été torturé jusqu’au seuil de la mort. Bien qu’il ait été libéré, la police a continué à le harceler, le forçant lui et sa femme à vivre loin de chez eux, laissant leur fille nouveau-née avec leurs parents âgés ...
  • La torture ne peut ébranler la foi des pratiquants de Falun Gong

    Avant la récente Journée internationale de soutien aux victimes de la torture des Nations Unies le 26 juin, les pratiquants de Falun Gong ont organisé de nombreux événements pour attirer l'attention sur la persécution continue du Falun Gong en Chine depuis 1999.La brutalité du PCC a violé la Déclaration des Nations Unies, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, la Convention des Nations Unies contre la torture et d'autres lois relatives aux droits de l'homme.
  • La police du Jiangsu parcourt plus de 1 600 kilomètres pour harceler une septuagénaire de Chongqing

    La police de la ville de Suzhou, dans la province de Jiangsu, s'est rendue à environ 1 000 km à Chongqing pour harceler une septuagénaire, après avoir intercepté une lettre que cette dernière avait envoyée à un procureur local pour lui demander de ne pas prendre part à la persécution du Falun Gong ...
  • Aveugle d'un œil suite à la torture subie en prison, un ancien enseignant est à nouveau harcelé pour sa foi.

    M. Fu Tingfa, ancien enseignant du primaire devenu aveugle d'un œil à la suite de tortures subies en prison, a récemment été à nouveau harcelé pour sa foi dans le Falun Gong, une pratique de l'esprit et du corps qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999 ...
  • Un homme de Mongolie intérieure décède suite à trois peines de travail forcé et des années de harcèlement

    Un habitant de la bannière autonome Morin Dawa Daur en Mongolie intérieure est décédé le 28 mars 2021, après avoir subi deux décennies de persécution pour sa foi dans le Falun Gong.Pour avoir défendu le Falun Gong et déposé une plainte contre Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste qui a ordonné la persécution, M. Liu Guixiang a été condamné à trois peines de camp de travail pour un total de cinq ans, période pendant laquelle il a été constamment battu et torturé ...
  • Un homme du Liaoning meurt quelques mois après son arrestation pour la pratique du Falun Gong, les autorités dissimulent les détails.

    M. Cheng, un mineur à la retraite de la ville de Xingcheng, dans la province du Liaoning, a été arrêté vers 22 heures le 12 mai 2020, alors qu'il distribuait des documents d'information sur le Falun Gong.M. Cheng est décédé plus tard alors qu'il était détenu dans le centre de détention de la ville de Huludao. En raison d'un contrôle strict de l'information, les détails sur sa mort restent flous ...
  • Ayant perdu sa femme dans la persécution de leur foi, un homme du Shandong meurt un jour après son arrestation

    Un résident du canton de Mengyin, province du Shandong, est décédé un jour après avoir été arrêté alors qu'il travaillait dans sa ferme familiale le 17 juin 2021. Des policiers du commissariat du canton de Mengyin ont informé la famille de M. Sun Pijin de sa mort le 18 juin. Ils ont dit que M. Sun avait refusé de se soumettre au test de dépistage du coronavirus à l'hôpital chinois du canton de Mengyin et avait sauté du bâtiment et était mort sur le coup. La police a bouclé les lieux n'autorisant personne à s'approcher. Lorsque la famille a vu le corps de M.Sun à la maison funéraire, ils ont découvert qu'il perdait du liquide cérébral, qu'un de ses globes oculaires manquait et que son abdomen était enfoncé ...
  • Des pratiquants de Falun Gong torturés dans la prison de Wangling dans la province du Hunan

    La prison de Wangling dans la province du Hunan est le principal établissement de la province où les pratiquants de Falun Gong masculins sont emprisonnés. La " salle de transformation" a été créée en octobre 2017 pour appliquer différentes tortures afin de forcer les pratiquants à renoncer à leur foi dans le Falun Gong, une paisible discipline de l'esprit et du corps qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999 ...
  • Un enseignant meurt 10 jours avant la fin de sa peine d’emprisonnement, la famille soupçonne un prélèvement d’organes

    Le 8 novembre 2020, 10 jours avant la libération prévue de M. Pan de la prison de Hongzehu, sa famille a été convoquée à la prison pour lui "rendre visite." Une fois sur place, ils ont vu son corps à la morgue. Un médecin de la prison a montré un de ses organes à sa famille (détails inconnus), disant qu'ils avaient fait une autopsie et déterminé qu'il était mort d'une attaque.La famille de M. Pan n'a pas accepté l'explication et soupçonne qu'il a été tué pour ses organes ...
  • Un homme du Henan meurt en détention un mois après avoir été arrêté pour sa pratique du Falun Gong

    M. Li, cinquantenaire, tenait un petit magasin et était le soutien de la famille. Le 11 mai 2021, vers 17 heures, il est sorti acheter des brioches à la vapeur pour le dîner et n'est jamais revenu. On rapporte qu'il a été arrêté lorsque la police l'a vu parler du Falun Gong à des gens...Le matin du 13 juin, la famille de M. Li a été brusquement informée qu'il était mort la veille. Selon la famille de M. Li Xianxi qui a vu son corps, il était émacié. Sa tête était enflée. Et il avait des blessures au dos et aux genoux ...
  • Nouvelles tardives : Une mère meurt après des décennies de harcèlement par le PCC et de violence domestique, ses enfants adultes emprisonnés et torturés

    Après que Mme Xiao Jiying soit rentrée chez elle grabataire et frappée d'incapacité après des années d'emprisonnement et de torture pour sa pratique du Falun Gong, elle a dû faire face au harcèlement constant de la police et à la violence domestique venant de son mari. Les violences verbales et physiques ininterrompues ont encore aggravé le déclin de la santé de Mme Xiao, qui est décédée le 1er mai 2017. Elle avait 68 ans ...