Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation

  • Un témoin oculaire se rappelle l’incident d’ "Auto-Immolation" mis en scène sur la Place Tiananmen

    "C’était le troisième jour du Festival Culturel de l’Etat d’Indiana. Je me préparais à partir aux alentours de 21 heures, puisque tous les stands étaient sur le point de remballer, lorsque j’ai vu cinq jeunes en T-shirts avec les mots "Culture Chinoise à Indianapolis" s’approcher. Leurs expressions étaient différentes de celles des autres jeunes Chinois que j’avais déjà rencontrés, et ils ont publiquement indiqué que les principes d’ "Authenticité, Bienveillance et Tolérance" promus par le Falun Gong étaient bons. J’ai commencé à leur parler. Quand j’ai mentionné l’auto-immolation mise en scène sur la Place Tiananmen, un des jeunes gens s’est interposé : "Je dois vous dire quelque chose à propos de cet événement, parce que j’était là à ce moment." "
  • Faits additionnels concernant la mise en scène de ‘’l’auto-immolation’’ de la place Tienanmen et le cas du meurtre Fu Yibin’’.

    Un jour de 2001, juste après que l’incident de ‘’l’auto-immolation’’ ait eu lieu, quelques personnes qui n’étaient pas des pratiquants de Falun Gong accompagnaient leurs proches pour consulter le médecin à l’Hôpital Jishuitan, à Pékin. Alors qu’ils passaient prés d’une chambre de malade, ils ont vu un tas de gens à l’intérieur, dont beaucoup étaient des policiers, entourant de bandages plusieurs personnes en bonne santé. Elles ont alors décidé de s’arrêter et de voir ce qui se passait...
  • Jiang Zemin doit expliquer les incongruités de l'"Auto Immolation de Tienanmen" à la Quatrième Réunion Plénière du Comité du Parti régnant chinois

    Un jour que j'étais à l'hôpital, je suis tombé par hasard sur une de mes connaissances marchant dans le couloir. J'ai vu en m'approchant de lui que son corps entier semblait carbonisé et j'ai pu voir également qu'un peu de peau nouvelle venait juste de pousser en quelques endroits. J'ai demandé avec inquiétude, "Qu'est-il arrivé?" Il a dit, "De l'essence a pris feu et m'a brûlé." Je lui ai demandé, "Pourquoi n'es tu pas couvert avec des bandages? Tu as vu ces gens qui ont été brûlés dans l'incident de l'auto immolation de Tienanmen, ils ont été enveloppés avec des bandages." Il a souri sans répondre...
  • Le directeur du « Bureau 610 » réalise la vérité après qu’un pratiquant ait exposé les failles de la scène de « l’auto immolation » de la Place Tienanmen.

    Un directeur d’un « Bureau 610 » local chargé du programme de lavage de cerveau a assisté à une session de lavage de cerveau. Il a regardé la propagande vidéo montrant la scène de « l’auto immolation » de la Place Tienanmen, avec un pratiquant qui lui était forcé de regarder la cassette. Le pratiquant pointa du doigt les images de la cassette et dit « Vous ne voyez pas que malgré un feu si violent la bouteille en plastique de sprite qui se trouve entre les jambes de Wang Jindong n’a pas brûlé du tout. » Dans la vidéo au moment où Liu Chinling, la mère de Liu Siying court alors qu’elle était entrain de brûler le pratiquant a demandé ; « Voyez vous le bâton qui frappe Liu Chunling à l’arrière de la tête ? Vous pouvez aussi clairement voir comment il rebondit après lui avoir cogné l’arrière de la tête
  • Analyser les différences entre les auto- immolations sur la Place Tiananmen, mises en scène et véritables.

    Il n’est pas concevable que dans “ la mise en scène de l’auto immolation”, les victimes aient voulu s’immoler dans le but d’ « aller au paradis » sur la Place Tiananmen devant les caméras de la CCTV. Il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, c’est contre les exigences fondamentales du Falun Gong : les pratiquants ne tuent pas et ne commettent pas le suicide. Deuxièmement, cela aurait sérieusement causé tort à l’image du Falun Gong, parce que, pour les chinois, le Jour du Nouvel An est le plus heureux de l’année. Un suicide ce jour là aurait choqué et provoqué la haine de ceux qui ne connaissent pas beaucoup le Falun Gong. Troisièmement, une auto immolation sur la place Tiananmen a un taux de réussite très réduit. Si les victimes croyaient réellement que l’auto immolation pourrait les envoyer au paradis, il aurait été plus logique de trouver un endroit tranquille ou de rester chez eux où la réussite aurait été beaucoup plus probable. Il semble que ces gens non seulement ne suivaient aucun des enseignements du Falun Gong mais aussi ne se souciaient absolument pas de protéger l’image du Falun Gong ou même de réussir l'auto immolation. Quand les médias ont si agressivement rapporté et fait connaître l’incident de la mise en scène de l’auto immolation, il n’était pas difficile de voir leur intention malveillante. Quand la persécution du Falun gong est petit à petit devenue le centre d’attention de la communauté internationale, qui sont les gens qui ont pu souhaiter ce genre d'incident qui a endommagé la réputation du Falun Gong ? Sont-ce réellement les pratiquants de Falun Gong, ou n'est ce juste qu'une mise en scène de Jiang Zemin ?
  • Vérité ou Fiction? Juger l’auto immolation de la Place Tienanmen par vous même

    Le 23 janvier 2001, filmés par une Chaîne de télévision d’état, 5 personnes semblent s’être dramatiquement immolées par le feu sur la Place Tienanmen de Beijing. Il fut dit que les victimes étaient des pratiquants de Falun Gong, et l’incident fut utilisé pour inciter un peu plus à la haine contre les pratiquants de Falun Gong, et permettre d’intensifier encore plus la persécution en Chine. Toutefois pour les pratiquants de Falun Gong il était évident depuis le début que ces personnes n’étaient pas de véritables pratiquants, puisque le suicide et le fait de tuer une vie sont strictement interdits par les principes du Falun Gong. Avec le temps, en analysant la situation, les vidéos et les articles de media, il fut possible de prouver, que non seulement les victimes n’étaient pas des pratiquants de Falun Gong, mais que l’événement tout entier avait été cyniquement mis en scène
  • Le film analysant l’"Auto-immolation" remporte le Prix d’un Festival du film international (Photo)

    Le 23 janvier 2001, quelques personnes se sont immolées sur la Place Tiananmen, à Beijing. Une femme est morte sur place, d’autres, parmi lesquels une jeune fille ont été gravement brûlés. Les média officiels chinois ont immédiatement rapporté ce cas et prétendu que ces personnes étaient des pratiquants de Falun Gong. Ensuite, le Gouvernement Chinois en a fait de la propagande qu’il a diffusée largement dans le monde entier afin d’inciter les gens à la haine contre le Falun Gong. Mais lorsque les gens ont regardé le programme de propagande de CCTV, ils ont découvert de nombreux endroits suspects. Dans le film « Feu mensonger », la chaîne NDT TV, dont le but est de défendre la justice et de soutenir les droits de l’homme, a systématiquement analysé ces endroits suspects.
  • Révéler la Vérité de l’Incident de L’Auto-Immolation de Tiananmen a partir de mon Expérience Personnelle

    "Cet événement était sans précèdent. Si l’immolation était réelle, comment la police l’aurait elle su plusieurs jours auparavant ? Pourquoi n’ont ils pas empêché la tragédie de se produire ? Et pourquoi aurait ils renforcé la loi martiale a ce moment ? Etait ce dans le but de filmer l’incident sans être interrompus, ou était ce simplement pour éviter que quelqu’un découvre que tout ceci était faux."
  • Le témoignage oculaire d'un non pratiquant sur l’auto immolation place Tiananmen

    Vers la fin Juillet, je parlais à mon ami des bénéfices que j’avais reçu de la pratique de Dafa. Quand j’ai commencé a parler du coup monté de l’auto-immolation du groupe de Jiang contre les pratiquants de Dafa, l’homme qui était venu avec lui rit tout bas et me dit, »Vous pouvez parler de cela autant que vous voulez mais ce ne sera pas aussi vrai que ce que je pourrais en dire, parce que j’en suis un témoin oculaire ». Puis il se mit à parler de ce dont il avait été personnellement le témoin ce jour là.
  • Le reportage de “l’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong » révèle les mensonges du gouvernement chinois

    Le rapport révèle au moins 14 contradictions et des conspirations flagrantes ainsi que des comptes de faux témoignages cités par le rapport du gouvernement. Les principaux immolateurs, Wang Jindong, Xue Hongjun et plusieurs autres, ont manifestement fourni de faux témoignages durant les interviews. Comme le respecté journaliste Danny Schechter, éditeur exécutif de MediaChannel.org l' a souligné dans son article "A la lumière de l’important battage médiatique que ce 'suicide de masse' a reçu, il n’est pas trop tard pour enquêter véritablement, non seulement sur ce qui s’est passé mais de quelle manière et pourquoi nous nous sommes tous fait avoir"
  • Li Yuqiang de CCTV reconnaît que cette partie de la scène d’ "auto-immolation " a été mise en scène

    Ils mentionnèrent la preuve de l’exemple de Wang Jindong, qui avait été gravement brûlé, pourtant une bouteille pleine d’essence était restée intacte entre ses jambes. Confrontée à la preuve et à l’analyse, Li Yuqiang n’eut pas d’autre choix que de reconnaître qu’ils avaient mis une bouteille entre les jambes de Wang Jindong après qu’elle ait été brûlée, et que ça avait été mis en scène. Elle essaya de prétendre que la scène avait été arrangée afin de prouver au public que les pratiquants de Falun Gong avaient conduit l’ « auto-immolation ». Elle admit même que s’ils avaient su que quelqu’un douterait de son authenticité ils ne l’auraient filmé.
  • RFI (Radio France Internationale): L’ “auto-immolation” sur la place Tiananmen a été manigancée par un dirigeant chinois

    Le 23 janvier 2003, l’ Organisation Mondiale d’Enquête sur la Persécution du Falun Gong établissait le Comité d’Investigation sur l’Auto-Immolation de Tiananmen. Après ce [reportage] l’organisation était convaincue que le soi-disant incident de pratiquants de Falun Gong s’auto-immolant sur la place Tiananmen était truqué.
  • Station Radio Fa Guang : Le Falun Gong diffuse une vidéo à propos de la vérité derrière “l’auto-immolation de la place Tiananmen”

    La Station Radio Française « Fa Guang » rapportait dans ses nouvelles de midi le 27 janvier 2003, qu’une vidéo intitulée « La vérité sur l’incident de l’auto-immolation Place Tiananmen » avait été diffusée par câble TV dans une petite ville du Nord-est de la Chine.Le programme a duré plus de trente minutes, et couvrait toutes les chaînes sur la télévision câblée locale. Toutefois le site Internet Minghui n’a pas spécifié dans quelle ville la vidéo avait été diffusée [pour éviter que les pratiquants de cette ville n’aient à souffrir encore plus de la persécution]. Dans ce reportage, ils mettaient en question la validité du programme d’ « Auto-immolation » diffusé par la CCTV dans leur programme « Discussion d’un point clé ».
  • Je veux dire quelques mots justes.

    A l’occasion du festival de printemps l'an passé, la CCTV [chaîne de télévision de l'état] a diffusé certaines informations : A la veille du festival, quelques personnes se sont immolées sur la place Tiananmen afin d’atteindre l’éveil ! On a annoncé qu’ils étaient pratiquants de Falun Gong ! Cela m’a choqué ! Cette année, à la veille de janvier, la CCTV a diffusé un autre reportage qui disait que quelqu’un avait tué sa femme et sa mère afin de les envoyer au Monde de la joie parfaite. Selon la CCTV, "ils étaient également des pratiquants de Falun Gong !". Ces deux faits m'ont halluciné ....
  • Le Régime Chinois continue à Capitaliser sur L’incident Tragique de l’Auto-immolation Pour Inciter à la Haine et à la Méfiance envers le Falun Gong

    Il y a aujourd’hui un an, cinq individus se mettaient soi-disant le feu sur la place Tienanmen à Pékin. Peu après, les médias Chinois contrôlés par l’état ont commencé une campagne massive, étiquetant ceux qui s’étaient immolés « pratiquants de Falun Gong » et utilisant l’événement pour démoniser le Falun Gong dans les médias.Dans les semaines qui ont suivi, les médias d’état ont diffusé à répétition dans tout le pays un film macabre sur l’incident entremêlé à de la propagande anti-Falun Gong. Cette campagne de propagande a continué jusqu’à aujourd’hui et pour une bonne part s’est infiltrée également dans les médias occidentaux.