Témoignages individuels

  • Une gréviste de la faim du camp de Masanjia est proche de la mort

    "Je crois que le cas de Mme Qi nous en dit vraiment beaucoup sur les pratiquants de Falun Gong ", ajoute Mme Yuan. "La persécution à laquelle ils font face en Chine est presque inimaginable, et pourtant malgré cette sévérité, les pratiquants continuent de faire pacifiquement appel pour leurs droits, acceptant de se mettre en danger pour faire de leur ville, de leur pays ou de leur monde un endroit plus tolérant et plus compatissant."
  • Histoire d’un Petit Pratiquant en Chine Continentale laissé seul sans ses parents.

    Mingming (pseudonyme) est élève de quatrième au collège. Sa mère a été envoyée dans un camp de travail pendant plus d’une année parce qu’elle pratique le Falun Gong
  • Un pratiquant paralysé au camp de travail de Tuanhe

    En février 2001 le directeur Zhuang du camp de travail de Tuanhe, également chargé de persécuter les pratiquants du Falun Gong a créé le « groupe 2 « ( une équipe composée d’anciens pratiquants qui désormais se consacrent au lavage de cerveau) Ces derniers ont brutalement torturé six pratiquants déterminés. Le groupe 2 a une technique particulière . Ils frappent les endroits du corps ou l’on peut le moins déceler les traces de coups , tels que les paumes , la voûte plantaire ou le dos des pratiquants . Ces individus diaboliques ont attaché les jambes d’un pratiquant à une petite échelle métallique, l’ont contraint à se pencher en avant et ont poussé son visage sur ses jambes. Ils ont aussi bâillonné un pratiquant de la grande loi , lui ont attaché les mains dans le dos . Ensuite ils l’ont poussé sous un lit dont la hauteur n’excède pas 40 centimètres , seuls ses pieds dépassaient . Puis ils ont attaché ses pieds à un tabouret et l’ont frappé sur la plante des pieds avec une semelle en plastique jusqu’à ce que ses pieds bleuissent.
  • Conversation avec un Membre du Congrès du Peuple de Chine

    J’ai rencontré un groupe de délégués venus de Chine pour une conférence internationale en Europe. Alors qu’un membre du Congrès chinois quittait la salle de conférence, je me suis approché pour le saluer.
  • S O S- sauvez l'étudiant Irlandais Zhao Ming

    Arrêté alors qu'il était retourné dans sa famille pour Noël , en 1999, Ming, jeune homme de trente ans qui étudiait à l'Université de Dublin, est actuellement torturé dans un camp de travail en Chine, pour la seule raison qu'il refuse de renoncer au Falun Gong. La vie de Ming est en grand danger
  • Etre témoin de la gentillesse des pratiquants de Falun Gong m’a aidé à voir à travers les mensonges du régime communiste

    Durant la période où j’ai été détenue dans le centre de détention Laiwu de l’agglomération de Shandong, j’ai rencontré deux pratiquantes de Falun Gong. L’une d’entre eux était Mme Liu Aifang ;l’autre était sa belle-sœur.
  • Ne manquez pas l’opportunité

    ''On ne peut voir la bruine si fine qui mouille nos vêtements, on n’entend aucun son lorsqu’un pétale de fleur tombe sur le sol''. [Note de l'éditeur : Ces lignes d'un poème de Liu Changqing de la Dynastie Tang dresse un tableau parfait d'une scène sereine et tranquille]. Il existe de nombreuses scènes comparables dans notre vie quotidienne. Mais parce que nous n'y accordons pas assez d'attention, nous les manquons souvent sans le savoir.
  • Pour le cinquième anniversaire de "l’Appel du 25 avril "– se souvenir du 25 avril 1999

    L’incident du Falun Gong du 25 avril 1999 n’était un événement ni soudain ni accidentel, pas plus qu’il n’était le genre de démonstration politique entourant un important bâtiment du gouvernement comme l’a prétendu le groupe de Jiang Zemin. Des attaques écrites qui commencèrent avec l’incident du Guang ming Daily en juillet 1996 à la mobilisation policière et l’usage de la violence à Tianjin en avril 1999, le développement et l’escalade de la persécution se sont produits sur une période trois ans.