Deux avocats en Chine font entendre la voix de la justice

Zhe Liansheng, âgé de plus de 60 ans, était un résidant du comté de Cheng'an, dans la ville de Handan, province de Hebei. Il est allé méditer place Tian An Men afin de rendre justice à Dafa, et a été arrêté par les policiers un peu plus tard. Afin de protester contre sa détention illégale et la torture qui lui était infligée, il a commencé une grève de la faim. Cependant, les policiers ont accru leur brutalité à son égard. Le voyant sur le point de mourir, ils ont informé sa famille de venir le chercher pour le ramener à la maison où il devait mourir peu après. Une enquête est en cours pour faire toute la lumière sur cet homicide

En l’an 2000, un pratiquant a été illégalement jugé. Le tribunal a tenté de condamner le pratiquant pour avoir “dirigé une attaque de groupe” contre le gouvernement. Au tribunal, une vidéo de ce pratiquant et de 300 autres faisant appel au gouvernement après le 22 juillet 1999 (jour qui a marqué le début de l’interdiction nationale et de la persécution du Falun Gong) a été montrée comme preuve L’avocat de la défense s’estlevé et a dit; “Je ne suis pas d’accord avec cette phrase “attaque de groupe”. Alors, il a fait passer une vidéo de paysans conduisant leurs tracteurs pour forcer leur chemin dans le complexe du gouvernement et a dit, “Comparés à cette vidéo, les pratiquants de Dafa sont très disciplinés, ils s’assoient seulement là tranquillement pour exprimer leur volonté et ne devraient pas être accusés de “planifier une attaque de groupe”.

Durant le procès illegal d’une autre pratiquante, l’avocat de la défense a montré comment la police avait arrêté la pratiquante à la sortie du métro à la place Tiananmen. Cette dernière était en chemin pour faire appel au Comité politique du Peuple et a été interceptée par un policier qui lui a dit, “Etes-vous de l'extérieur de la ville? “Etes-vous une pratiquante de Falun Dafa?” Elle a été arrêtée après avoir répondu oui aux deux questions et a été escortée là d’ou elle venait et détenue pendant quelques jours. L’avocat a dit:”Est-il légal que n’importe quel pratiquant de Falun Gong venant de l’extérieur de la ville et allant place Tiananmen soit arrêté?” L’audience a répondu par de forts applaudissements. Le juge a paniqué et a donné un coup de maillet.

Cependant, sous la forte pression du groupe de Jiang Zemin, les droits légaux des pratiquants ne sont pas du tout garantis. Tous les procès sont manipulés de derrière la scène par les gens du “Bureau 610” (une agence créée spécifiquement pour persécuter Falun Gong, avec un pouvoir absolu sur chaque niveau d’administrationdans le Parti et d’autres systèmes politiques et judiciaires) alors ces deux pratiquants ont fini par écoper d'une peine de 3 ans.

Neammoins, un membre de la famille d’un des pratiquants a dit à l’avocat qui connaissait déjà la vérité. “Vous devriez défendre Dafa.” L’avocat a dit, “Falun Dafa est innocent. Pour ce qui est de la pratiquante en procès, si le juge est vraiment juste, il devrait la relâcher au tribunal.”

Traduit de l'anglais de http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/12/6/16528.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.