Un pratiquant européen clarifie la vérité en Chine

J’ai fait il y a quelque temps un voyage en Chine continentale et ai assisté à une conférence internationale. Le sujet de conversation avec différentes personnes, entre et après les réunions, s’est souvent déplacé sur le Falun Gong. J’ai naturellement pris avantage de ces opportunités pourclarifier la vérité et exposer le mal à mes collèges, amis, officiels et reporters en Chine. Ce qui suit en sont juste quelques épisodes.

1 Un vieux professeur a dit , “Je veux lire Zhuan Falun dés mon retour chez moi. »
Au dîner d’un banquet, un vieux professeur d’un institut de recherche à Pékin était assis à côté de moi. Notre conversation allait de sa douloureuse expérience de la Révolution Culturelle à la persécution du Falun Gong. Le professeur a répété certains des discours faits par la propagande officielle. Patiemment, j’ai pointé un par un les mensonges dans ces discours. Finalement, le professeur a dit lui-même, « Voilà comment on fait les choses en Chine. Si les dirigeants décrètent que quelque chose est mauvais, les média suivront pour le condamner sans exception. » Lorsque nous nous sommes dit au-revoir, le professeur a dit, « En fait mon jeune frère qui vit aux Etats-Unis m’a envoyé une copie de Zhuan Falun voici quelques années. Je ne l’ai jamais lu, je vais le lire attentivement dés mon retour. »


2. Le Jeune Frère d’un Bon Ami, un Chef de la Police Chinoise
Un soir, je prenais le dîner avec un vieil ami. Toute la famille de son plus jeune frère nous a rejoint. Son plus jeune frère travaille comme surveillant dans les Services de Police. Il m’a dit qu’il recevait déjà des ordres de commencer à persécuter le Falun Gong plus de deux ans auparavant. A cette époque il ne connaissait rien de Falun Gong, aussi donna-t-il l’ordre aux officiers sous sa surveillance d’arrêter les pratiquants. Il dît, « c’est une pratique courante pour les officiers de police de frapper et d’injurier les détenus. C’est comme des hooligan qui frappent des hooligans – qui s’en soucie. « Mais, » a-t-il continué, « j’ai découvert par la suite que les pratiquants de Falun Gong étaient très gentils. Alors ça devenait la police hooligan qui frappe de gentilles personnes » Sa femme croit profondément que « le bien sera récompensé par le bien et le mal par le mal » Elle conseille souvent à son mari de ne pas rendre les choses difficiles aux pratiquants de Falun Gong, aussi s’ y applique-t-il de son mieux. Récemment il a été critiqué par ses supérieurs pour ne pas avoir fait suffisamment d’efforts pour persécuter le Falun Gong. A présent il veut quitter le département de la police et quitter l’endroit où il est forcé de faire des choses contre les principes du ciel.

3. Le Point De vue des Officiels de haut rang.
Les participants à la conférence ont eu l’opportunité de rencontrer des officiels haut placés du gouvernement en privé. Pendant ces conversations, le sujet du Falun Gong est revenu fréquemment. Un officiel qui est aussi un ami a dit, « en Chine, les officiels doivent se conformer avec le Parti Central dans ce qu’ils disent, mais vous pouvez deviner la véritable opinion d’un officiel en prêtant attention au ton de la voix ». Lorsque jj’ai dit à plusieurs participants de cette conférence que nous étions contre la persécution du Falun Gong, un officiel a répondu, « Alors nous avons un point de vue différent ». En nous disant au revoir, l’officiel se trouvait juste à mes côtés, et il n’y avait que nous deux. Il a dit , « La vérité, c’est qu’il y a aussi différents points de vue à l’intérieur du gouvernement.

4. Exposer le mal à mon chauffeur
Mon chauffeur m’a reconduit à l’hôtel. Nous avions environ 45 minutes pour bavarder sur le chemin. Les sujets se déplaçaient souvent sur le Falun Gong. Il m’a dit qu’avant la répression il y avait deux pratiquants de Falun Gong dans son service. Tous deux étaient de bonnes personnes. Ils avaient disparu après la répression. Le chauffeur ne pouvait se faire une idée de ce qu’était vraiment l’incident d’auto immolation, aussi ai-je mis en évidence quelques failles dans l’histoire du gouvernement, indiquant que c’était un événement mis en scène. Il a dit plusieurs fois, « Vous avez raison. Vous avez raison. C’est très certainement une escroquerie. Si vous ne me l’aviez pas dit j’aurais été trompé par eux.


Source :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/11/8/15536.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.