4236 morts confirmées

  • L’administration forcée de médicaments suspectée dans le décès d’un pratiquant dans un hôpital pénitentiaire

    Le pratiquant de Falun Gong M. Zhou Chuming est mort le 17 mars 2015, à l’âge de 71 ans. M. Zhou a été emprisonné pendant près de trois ans pour avoir maintenu sa foi dans le Falun Gong. Sa santé s’est détériorée précipitamment après qu’on l’ait forcé à prendre pendant quatre mois des médicaments non identifiées dans la prison de l’hôpital
  • Un pratiquant de Falun Gong meurt 4 mois après sa libération de prison

    M. Yun Zhengqun est décédé quatre mois après sa libération d’années d’emprisonnements pour sa croyance en Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée par le Parti communiste chinois ...
  • Une femme de 69 ans meurt six mois après sa libération pour raison médicale

    Mme Zhao et dix autres pratiquants de Falun Gong dans le canton de Changsha, province du Hunan ont été arrêtés sur une période de cinq jours en mars dernier. Baptisé "F1307 ", leur cas a été considéré comme un problème majeur par le Ministère de la sécurité publique. L'arrestation a été précédée par des mois de surveillance et de planification policières ...
  • Un homme de 42 ans meurt dans les deux mois suivant sa libération pour raison médicale

    M. Tan Degang de la ville de Neijiang, province du Sichuan a été condamné à trois ans et demi en janvier 2013 parce qu'il dénonçait la persécution du Falun Gong. Il a été transféré à une prison locale deux mois plus tard et n'a pas tardé à développer un cancer du foie suite à une torture brutale.Il a finalement été libéré pour raison médicale en janvier de cette année, pour mourir moins de deux mois plus tard. Il avait 42 ans ...
  • Poussée à la folie durant son emprisonnement, une jeune femme récemment retrouvée morte dans un puits

    Le matin du 13 février 2015 un villageois et un enfant ont fait une découverte macabre dans une commune de Laiyang, dans la province du Shandong. Lors d’une promenade matinale, ils ont découvert un corps flottant dans un puits.
  • Une femme meurt d’une attaque suite au harcèlement et aux menaces de la police

    Une femme de 78 ans originaire de Daxing'anling, dans la province du Heilongjiang, est décédée en août dernier, après être restée dans le coma pendant près de deux mois suite à un accident vasculaire cérébral soudain.Sa famille soupçonne qu'une rencontre avec la police en mai dernier l'a placée sous une grande pression et tension mentale, qui l'ont finalement conduit à faire un AVC et à décéder ...
  • Arrêtée pour sa pratique des exercices du Falun Gong, une femme de Shenyang meurt deux mois après sa libération

    Arrêtée le 22 mars 2013, et détenue dans le centre de détention de Shenyang elle s’est graduellement affaiblie au point de ne plus pouvoir marcher seule. Le centre de détention l’a libérée en novembre 2014, après qu’on lui ait diagnostiqué un cancer du pancréas, en la gardant toutefois sous surveillance. Bien que dans un état catastrophique, elle a été jugée les 15 et 16 avril 2014 pour ses convictions. Elle était incapable de rester assise le dos droit au procès et souffrait d’essoufflement en raison de la torture qu'elle avait endurée ...
  • Des pratiquants de Falun Gong incinérés de force suite à leur mort sous la torture

    Ce que la police chinoise a fait à Mme Gao n’est pas sans rappeler le traitement des Juifs innocents par les Nazis. En ce 70ème anniversaire de la libération d'Auschwitz le 27 janvier, très peu de gens doutent encore que l'Holocauste ait eu lieu. Comme les Nazis, le Parti communiste chinois (PCC) a développé une approche systématique pour dissimuler ou détruire les preuves de son génocide des pratiquants de Falun Gong ...
  • Mme Fan Liping meurt le lendemain de son arrestation

    La pratiquante de Falun Gong Mme Fan est décédée le 16 octobre 2014, un jour après avoir été arrêtée. Son corps a été transporté au dépôt mortuaire de Longfeng dans la ville de Changchun, province de Jilin, où les autorités voulaient l’incinérer avant qu’une autopsie puisse avoir lieu ...
  • Incinération prématurée et prélèvement d'organes : des pratiquants de Falun Gong vivants traités comme des cadavres

    La brutalité de la persécution n’a connu aucunes limites. Le régime a soumis les pratiquants à des formes de torture inimaginables dans ses tentatives pour les forcer à abjurer leur foi. Il est arrivé que des pratiquants à l'article de la mort ou inconscient soient traités comme s’ils étaient déjà morts. Certains ont été envoyés au dépôt mortuaire ou au crématorium, certains ont été brûlés vif et enregistrés comme des cas d'auto-immolation ...
  • Une rédactrice TV à la retraite meurt suite aux retards pour lui prodiguer des soins et lui accorder sa libération pour raison médicale

    Mme Huang Guixian, 67 ans, ancienne rédactrice en chef d'une chaîne de télévision dans la province du Guizhou, est décédée le 18 janvier 2015, dans le mois qui a suivi sa libération de prison pour raisons médicales. Entre le 10 décembre 2014 et sa mort, les hôpitaux ont émis sept avis d’état critique pour Mme Huang ...
  • Mme Liu Fengmei meurt suite à des tourments et un harcèlement incessants (Photo choquante)

    Revenant précipitamment de Pékin, M. Cheng Hua est arrivé chez lui aux alentours de 15h heures, le 18 décembre 2014. Il a pleuré devant le corps de son épouse, Mme Liu Fengmei, qui avait enduré une persécution si terrible aux mains de la police, du camp de travaux forcés et des prisons du Parti communiste chinois (PCC). Elle était décédée ce jour-là à 4 heures du matin. Après tant de séparations forcées d’avec elle, cette fois, c’était pour toujours ...
  • Mère et fille persécutées à mort dans le Xinjiang

    Mme Niu Guifen (牛桂芬) est décédée le 21 novembre 2013, à l'âge de 65 ans, un an après sa libération de la prison pour femmes du Xinjiang. Elle avait été arrêtée à plusieurs reprises parce qu'elle pratiquait le Falun Gong et qu’elle informait les autres sur la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois.
  • Un autre empoisonnement possible : M. Zhang meurt un mois après sa libération

    M. Zhang Shixiang, 66 ans, de la ville de Jianyang, province du Sichuan, avait le corps entier gonflé à sa libération de la prison Wumaping le 3 novembre 2014. Après sa libération, il était incapable de se prendre en charge lui-même. Ses jambes étaient si enflées que la peau se rompait et saignait par endroits . Il est décédé dans une grande douleur le 4 décembre, un mois après sa libération ...
  • Décédée suite à une persécution à long terme - Mme Yu Zaorong

    Ms. Yu Zaorong, a 70-year-old farmer from Xintian Village in Wuhan City, was sentenced to three years in prison in 2012 and held at the Hubei Women's Prison. She developed severe heart problems and was released on medical parole. Despite her illness, Ms. Yu was harassed and monitored at home. The police ransacked her home during the first half of 2014 and confiscated her Falun Gong books.