Une introduction au Calendrier lunaire chinois : le solstice d’hiver

Aux alentours du 22 décembre, le soleil atteint 270 degrés de longitude céleste, marquant le début du Sostice d’Hiver. Le livre Illustrations des 72 Temps dans le Calendrier Lunaire, dit , « Le Qi conservé toute l’année atteint alors son maximum. » [dans la culture chinoise on emploie le terme « QI » pour « énergie vitale ».] Le Solstice d’Hiver est un terme qui marque le changement de l’automne à l’hiver. Ce jour-là, la lumière du jour est la plus courte et la nuit la plus longue dans l’hémisphère nord. Tandis que la latitude du soleil augmente, le jour se raccourcit et la nuit s’allonge. A l’intérieur du Cercle Arctique, c’est la nuit polaire. Après le Solstice d’Hiver, le soleil se déplace vers l’hémisphère Nord. Aussi le jour dans l’hémisphère Nord se raccourcit- il et la nuit augmente. C’est l’opposé dans l’hémisphère sud.

Il y a un diton chinois qui dit « il ne fait pas vraiment froid jusqu’au solstice d’hiver. » Le solstice d’hiver n’est pas le jour le plus froid, toutefois. Après le solstice d’hiver la température continuera à descendre. On se réfère aux jours qui suivent le solstice d’hiver comme aux « Neuf plus froids ». Il y a aussi une chanson folklorique intitulée "Les neuf Neufs dans l’hiver" qui décrit le changement de temps après le solstice d’hiver : « en dix-huit jours du premier et du deuxième Neuf, il fait si froid que les gens ne mettent pas le nez dehors. Les jours du troisième et du quatrième Neuf, toutes les routes sont gelées. Les cinquième et sixième Neuf, les saules le long de la rivière commencent à bourgeonner. Le septième Neuf, la glace des rivières fond. Le huitième Neuf, l’oie sauvage revient. Après le neuvième Neuf, les fermiers commencent à préparer leurs labours et désherbages. » Le Solstice d’Hiver est le premier jour du premier Neuf, suivi par un nombre de Neufs. Cette chanson résume la transformation du temps et le phénomène au cours des 81 jours des neuf Neufs, dans lesquelles la température chute à son point le plus bas et commence à se réchauffer petit à petit. Cette chanson nous donne à voir que le troisième et le quatrième Neuf sont les plus froids, d’où viennent les vieux ditons « les jours les plus froids sont durant le troisième Neuf », ou « le troisième Neuf est glacé ».

Origine du Solstice d’hiver
Dans la Chine ancienne, le Solstice d’Hiver était un festival très important, qui remontait à plus de 2000 ans. Depuis le temps de la dynastie Yin, et pendant les dynasties Zhou et Qin, le Solstice d’Hiver était considéré comme le premier jour de la Nouvelle Année. Dans la dynastie Han, on se référait au Solstice d’Hiver comme au « festival d’hiver. » Les Hauts fonctionnaires tenaient une cérémonie appelée la « célébration de l’hiver, » qu’on considérait comme vacances officielles. Le Post Hanshu écrivait, « au Solstice d’Hiver, les gens se calment et se relaxent. Les bureaux du gouvernement sont fermés et les fonctionnaires sont en congés. Ils choisiront un bon moment pour se pencher sur eux-mêmes. » Ce jour-là, tout le monde des familles royales aux représentants du gouvernement arrêtaient de travailler et l’armée se retirait. Sur les frontières toutes les portes étaient fermées, et les commerces étaient fermés. Les familles et les amis échangeaient de bonnes nourritures et se rendaient mutuellement visite. Tout le monde passait la journée d’une manière relaxée et heureuse. Après la dynastie Song, le Solstice d’Hiver est devenu un jour pour se souvenir des ancêtres, où les gens saluaient leurs parents et les autres personnes âgées, et l’empereur se rendait dans les faubourgs et tenait une cérémonie pour vénérer les cieux. Dans le livre Notes de Qingjia, on lit, « le Solstice d’Hiver était aussi important que le Nouvel An », et on l’appelait « Festival du Solstice d’Hiver ». Ceci montre à quel point le Solstice d’Hiver était important pour les anciens. Les gens croyaient que le Solstice d’Hiver était le résultat naturel des interactions entre le Yin et le Yang, et c’était une bonne bénédiction du ciel.
[…]


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200301/9991.html

Translated from:
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2002/12/31/19863.html


Published : Saturday, 1 February 2003


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.